The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX SUPÉRIEURS ET AUX ÉLÈVES
DE L'ACADÉMIE PONTIFICALE ECCLÉSIASTIQUE

Salle du Consistoire
Samedi 2 juin 2007

 

Vénéré frère dans l'épiscopat,
Chers Supérieurs et chers prêtres,

Soyez les bienvenus vous tous, qui formez la famille de l'Académie pontificale ecclésiastique! J'ai écouté avec attention et reconnaissance l'hommage que votre Président vient de m'adresser en votre nom, et je le remercie de tout cœur. Ses paroles de félicitations pour le livre "Jésus de Nazareth", fruit de ma recherche personnelle du visage du Christ, montrent que l'Académie pontificale ecclésiastique considère à juste titre l'aspiration à connaître toujours davantage le Seigneur comme une valeur fondamentale pour ceux qui, comme vous, sont appelés dans le service diplomatique à une collaboration particulière avec le Successeur de Pierre. En effet, chers élèves, plus vous rechercherez le visage du Christ, mieux vous pourrez servir l'Eglise et les hommes - chrétiens et non chrétiens - que vous rencontrerez sur votre chemin dans les Représentations pontificales présentes dans toutes les parties du monde.

Lorsque, comme aujourd'hui, j'ai l'heureuse opportunité de vous rencontrer, je pense à votre futur service à l'Eglise. Je pense également à vos Evêques, qui vous ont envoyés à l'Académie pontificale ecclésiastique pour aider le Pape dans sa mission universelle auprès des Eglises particulières et auprès des diverses instances civiles avec lesquelles le Saint-Siège est en relation. Le service auquel vous êtes destinés et pour lequel vous vous préparez ici, à Rome, est un service de témoins qualifiés auprès des Eglises et des autorités des pays auxquels, si Dieu le veut, vous serez destinés. Il est demandé au témoin de l'Evangile de rester fidèle en toute circonstance à la mission qui lui est confiée. Cela comporte pour vous, en premier lieu, une expérience personnelle et profonde du Dieu incarné, une amitié intime avec Jésus, au nom duquel l'Eglise vous envoie pour une tâche apostolique spécifique. Vous savez que la foi chrétienne ne peut jamais se réduire à une pure connaissance intellectuelle  du  Christ  et de sa doctrine; elle doit également s'exprimer dans l'imitation des exemples que le Christ nous a donnés comme Fils du Père et comme Fils de l'homme. En particulier, celui qui collabore avec le Successeur de Pierre, Pasteur suprême de l'Eglise catholique, est appelé à faire de son mieux pour être lui-même un véritable pasteur prêt, comme Jésus Bon Pasteur, à donner sa vie pour son troupeau.

C'est pourquoi j'ai beaucoup apprécié l'aspiration qui vous anime et que votre Président a exprimée, c'est-à-dire à être fondamentalement des pasteurs; toujours des pasteurs, aux côtés des autres pasteurs de l'Eglise, avant d'être également, aux côtés des Représentants pontificaux avec lesquels vous collaborerez, des promoteurs du dialogue et des tisseurs de rapports féconds avec les autorités et les instances civiles, comme le veut la tradition catholique particulière. Cultivez votre aspiration, de manière à ce que ceux qui s'approcheront de vous puissent toujours découvrir le prêtre qui est en vous. C'est ainsi que sera manifesté à tous avec clarté le caractère atypique de la diplomatie pontificale. Une diplomatie, comme peuvent le constater les nombreuses missions diplomatiques accréditées auprès du Siège apostolique qui, loin de défendre les intérêts matériels ou les visions partielles de l'homme, promeuvent des valeurs qui naissent de l'Evangile, comme expression des idéaux élevés proclamés par Jésus, Sauveur unique et universel. Du reste, ces valeurs constituent une partie importante du patrimoine partagé également par d'autres religions et d'autres cultures.

Chers amis, même lorsque vous quitterez l'Académie - plus d'une dizaine d'entre vous s'apprêtent à le faire dans les prochaines semaines - continuez à cultiver une amitié personnelle et intime avec Jésus, en cherchant à toujours mieux connaître et assimiler les pensées et les sentiments qui furent les siens (cf. Ph 2, 5). Plus vous le connaîtrez profondément, plus vous resterez solidement unis à vos engagements sacerdotaux, plus et mieux vous serez en mesure de servir les hommes, plus votre dialogue avec eux sera fécond, plus proche apparaîtra la paix que vous proposerez en cas de tensions et de conflits, plus consolant apparaîtra le réconfort que, au nom du Christ et de son Eglise, vous offrirez aux personnes éprouvées et sans défense. De cette façon, apparaîtra avec une plus grande clarté aux yeux du monde la convergence idéale entre votre mission et l'évangélisation proposée par les autres responsables de la pastorale.

Chers frères, alors que je confie à votre attention ces brèves réflexions, je suis heureux de vous renouveler mes vœux de tout bien pour vous et pour vos familles. Je vous assure de tout cœur de mon souvenir dans la prière et, en invoquant la protection maternelle de la Vierge Marie, je vous bénis volontiers, ainsi que les personnes chargées de votre formation et tous vos proches.

 

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

  

top