The Holy See
back up
Search
riga

VISITE À LA BIBLIOTHEQUE APOSTOLIQUE VATICANE
ET AUX ARCHIVES SECRÈTES DU VATICAN

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Lundi 25 juin 2007

 

Messieurs les Cardinaux,
Vénérés frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
Chers frères et sœurs!

J'ai accueilli avec joie l'invitation que  m'a  adressée  le  Cardinal Jean-Louis Tauran, Archiviste et Bibliothécaire de la Sainte Eglise romaine, à visiter la Bibliothèque apostolique vaticane et les Archives secrètes du Vatican. Ces deux institutions, en raison du service important qu'elles rendent au Siège apostolique et au monde de la culture, méritent en effet une attention particulière de la part du Pape. C'est donc volontiers que je suis venu vous rencontrer et, tout en vous remerciant de votre accueil chaleureux, j'adresse à tous un salut cordial. Je salue tout d'abord le Cardinal Jean-Louis Tauran, en le remerciant des paroles qu'il m'a adressées et des sentiments qu'il a exprimés en votre nom. Je salue avec la même affection Mgr Raffaele Farina et le Préfet des Archives secrètes du Vatican, le Père Sergio Pagano, ainsi que vous qui êtes ici présents et ceux qui, à travers différentes fonctions, apportent leur collaboration à la Bibliothèque et aux Archives. Chers amis, votre travail n'est pas un simple travail mais, comme je viens de le dire, un service particulier que vous rendez à l'Eglise et, de manière particulière, au Pape.

Du reste, chacun sait que la Bibliothèque vaticane, qui s'apprête à affronter - comme le Cardinal Tauran l'a annoncé - d'importants travaux de rénovation ne porte pas le nom d'"Apostolique" par hasard, dans la mesure où il s'agit d'une institution considérée dès sa fondation comme la "Bibliothèque du Pape", lui appartenant directement. A une époque récente également, le Serviteur de Dieu Jean-Paul II a voulu rappeler ce lien qui lie la Bibliothèque apostolique au Successeur de Pierre, un lien qui en met en lumière sa mission particulière, déjà soulignée par le Pape Sixte IV:  "Ad decorem militantis Ecclesiae et fidei augmentum - Pour la dignité de l'Eglise militante et pour la diffusion de la foi". Un autre de mes Prédécesseurs, le Pape Nicolas V, lui faisait écho lorsqu'il en indiquait la finalité à travers les paroles suivantes:  "Pro communi doctorum virorum commodo - pour l'utilité et l'intérêt commun des hommes de science". Au cours des siècles, la Bibliothèque  vaticane a assimilé et affiné cette mission avec une configuration unique, allant jusqu'à devenir aujourd'hui une maison accueillante de science, de culture et d'humanité, qui ouvre ses portes aux chercheurs provenant de toutes les parties du monde, sans distinction d'origine, de religion et de culture. Chers amis, votre tâche, que vous accomplissez quotidiennement ici, est de conserver la synthèse entre culture et foi qui émane des précieux documents et des trésors que vous gardez, des murs qui vous entourent, des Musées qui sont proches de vous, et de la splendide Basilique qui apparaît de manière lumineuse à vos fenêtres.

Je connais bien également le travail qui est accompli, avec un humble engagement quotidien presque caché, dans les Archives secrètes, but de tant de chercheurs provenant du monde entier:  dans les manuscrits, moins solennels que les riches codex de la Bibliothèque, mais tout aussi importants du point de vue de leur intérêt historique, ils recherchent les racines de nombreuses Institutions ecclésiastiques et civiles, ils étudient l'histoire des temps lointains et plus récents, ils peuvent tracer les contours de figures illustres de l'Eglise et de la civilisation, et faire mieux connaître l'œuvre multiforme des Pontifes romains et de nombreux pasteurs. Les Archives du Vatican, ouvertes à la consultation des savants grâce à la sage clairvoyance de Léon XIII en 1881, ont servi de référence à des générations entières d'historiens, et même aux nations européennes elles-mêmes, qui, pour favoriser les recherches dans un scrinium aussi antique et riche de l'Eglise de Rome, ont fondé dans la ville éternelle des Instituts culturels spécifiques. Aujourd'hui, on s'adresse aux Archives secrètes du Vatican non seulement pour effectuer des recherches érudites, qui sont elles-mêmes méritoires et très dignes, concernant des périodes loin de nous, mais également par intérêt pour des époques et des temps proches de nous, et même très proches. Les premiers fruits que la récente ouverture aux spécialistes du Pontificat de Pie XI, que j'ai décidée en juin 2006, a jusqu'à présent produits, en sont la preuve. Des recherches, des études et des publications peuvent parfois faire naître, à côté d'un intérêt principalement historique, également certaines polémiques. A cet égard, je ne peux que louer l'attitude de service désintéressé et impartial que les Archives secrètes du Vatican ont conservée, en se tenant l'écart de visions historiques partisanes stériles et souvent également sans grand fondement, et en offrant aux chercheurs, sans entraves ou idées préconçues, le matériel documentaire en leur possession, classé avec sérieux et compétence.

Les Archives secrètes du Vatican et la Bibliothèque apostolique reçoivent de multiples signes d'appréciation et d'estime de la part d'Instituts culturels et de chercheurs individuels de divers pays. Il me semble qu'il s'agit de la meilleure reconnaissance à laquelle les deux Institutions puissent aspirer. Et je voudrais les assurer toutes deux, ainsi que leurs Supérieurs et tout le personnel, à leurs divers niveaux de fonctions, de ma gratitude et de ma proximité. J'avoue que, lors de mon 70 anniversaire, j'aurais tant voulu que le bien-aimé Jean-Paul II me permette de pouvoir me consacrer à l'étude et à la recherche d'intéressants documents et pièces que vous conservez avec soin, véritables chefs-d'oeuvre qui aident à reparcourir l'histoire de l'humanité et du christianisme. Dans ses desseins providentiels, le Seigneur a prévu d'autres programmes pour ma personne et me voici aujourd'hui parmi vous, non comme un chercheur passionné de textes antiques, mais comme un Pasteur appelé à encourager tous les fidèles à coopérer au salut du monde, en accomplissant chacun la volonté de Dieu là où Il nous place pour travailler.

Pour vous, chers amis, il s'agit d'accomplir votre vocation chrétienne au contact de riches témoignages de culture, de science et de spiritualité, en passant vos journées et, en fin de compte, une bonne partie de votre vie dans l'étude, les publications, le service au public et, en particulier, les organismes de la Curie romaine. Pour votre activité diversifiée, vous vous appuyez sur les techniques les plus avancées de l'informatique, du catalogage, de la restauration, de la photographie et, en général, sur tout ce qui concerne la sauvegarde et l'utilisation du très riche patrimoine que vous conservez. En vous louant pour votre engagement, je vous exhorte à toujours vouloir considérer votre travail comme une véritable mission à accomplir avec passion et patience, gentillesse et esprit de foi. Ayez le souci de toujours offrir une image accueillante du Siège apostolique, conscients que le message évangélique passe également à travers votre témoignage chrétien cohérent.

Je suis à présent heureux, en conclusion de notre rencontre, d'annoncer la nomination du Card. Jean-Louis Tauran à la charge de Président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux. A sa place, en tant qu'Archiviste et Bibliothécaire de la Sainte Eglise romaine, j'ai nommé Mgr Raffaele Farina, en le promouvant dans le même temps à la dignité d'Archevêque. J'ai appelé Mgr Cesare Pasini, jusqu'à présent Vice-Préfet de la Vénérable Bibliothèque ambrosienne, à exercer la fonction de Préfet de la Bibliothèque apostolique vaticane. Je présente, d'ores et déjà, à chacun d'eux mes vœux pour un exercice fructueux de leurs nouvelles fonctions.

Je vous remercie tous encore une fois pour le service précieux que vous accomplissez à la Bibliothèque apostolique et aux Archives secrètes du Vatican et, alors que je vous assure de mon souvenir dans la prière, je donne de tout cœur à chacun, avec une affection particulière, ma Bénédiction, que j'étends volontiers à vos familles respectives et aux personnes qui vous sont chères.

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

 

top