The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOT XVI
LA GARDE SUISSE PONTIFICALE

Samedi 5 mai 2007

Monsieur le Commandant,
chers Gardes suisses!

C'est pour moi un véritable plaisir de vous rencontrer à l'occasion de la prestation de serment des nouveaux Gardes suisses. A chacun de vous, chers nouveaux hallebardiers, j'adresse avant tout un salut cordial, que j'étends à tous les Gardes suisses, en vous remerciant d'avoir choisi de consacrer quelques années de votre jeunesse au service du Pape et de ses plus proches collaborateurs. Je remercie également votre Commandant pour tout ce qu'il fait, afin que vous puissiez accomplir votre service de la meilleure façon possible. Je salue votre aumônier, ainsi que les parents, les familles, les anciens Gardes suisses et les amis qui ont voulu être présents à un acte si solennel et significatif pour le Siège apostolique, tel qu'est précisément celui de la prestation de serment des nouveaux Gardes suisses.

J'ai encore en mémoire le vif souvenir des célébrations solennelles commémorant le V centenaire de la fondation du Corps de la Garde suisse pontificale, qui s'est déroulé l'an dernier avec une importante participation de personnes. Ces célébrations ont contribué à faire mieux connaître l'origine, l'histoire et la valeur de votre Corps et du témoignage significatif de foi et d'amour que vous rendez à l'Eglise depuis plus de 500 ans. En effet, tout commença le 22 janvier 1506 lorsqu'arriva au Vatican une troupe de 150 hommes, à la demande de mon prédécesseur Jules II à l'"Eidgenossenschaft" de la Haute-Allemagne. Depuis ce jour jusqu'à aujourd'hui, l'histoire de votre Corps de Garde a été étroitement liée aux événements et à la vie de l'Eglise et, en particulier, du Pape. Et il s'agit d'une longue histoire de fidélité et de service généreux prêté toujours avec dévouement, parfois jusqu'à l'héroïsme du sacrifice de la vie. Votre dévouement apprécié vous a valu à juste titre l'estime et la confiance de tous les Souverains Pontifes qui ont toujours trouvé dans votre Corps de Garde une aide, un soutien et une protection. Merci, chers amis, de votre présence silencieuse mais efficace, aux côtés de la personne du Pape; merci de votre professionnalisme et également de l'amour avec lequel vous accomplissez votre mission.

Votre mission n'est pas seulement une prestation professionnelle; elle est aussi une vraie mission au service du Christ et de son Eglise. Dans le nouveau Règlement de la Garde suisse pontificale, que j'ai approuvé l'an dernier à l'occasion du cinquième centenaire de sa fondation, il est dit que "les Gardes suisses doivent se montrer bons chrétiens et soldats exemplaires en toutes circonstances" (art. 73); et encore qu'"ils doivent éviter ce qui s'oppose à la foi, à la morale chrétienne et aux devoirs de leur état. Ils doivent en outre être toujours fidèles aux spécificités et aux traditions de leur Corps, par un style de vie simple et sobre" (art. 75). Il est encore ajouté que, "afin de former une vraie communauté, ils doivent cultiver au niveau personnel et pratiquer les uns envers les autres un esprit de solidarité chrétienne, qui serve à conserver et à promouvoir l'union mutuelle des cœurs" (art. 77). Comme il est facile de le voir, il s'agit d'indications on ne peut plus précises et concrètes en vue d'accomplir le dessein que Dieu a sur chacun de vous, lui qui vous a appelés à le servir dans une Institution si méritante. En définitive, le Seigneur vous appelle à la sainteté, c'est-à-dire à être ses disciples, toujours prêts à écouter sa voix, à accomplir sa volonté et à la réaliser dans l'accomplissement quotidien de vos devoirs. Cela contribuera à faire de vous de "bons chrétiens" et en même temps des "soldats exemplaires", animés par l'esprit évangélique qui fait de tout baptisé un "levain" capable de faire lever toute la pâte et une "lumière" qui illumine et qui réchauffe le milieu dans lequel il vit et travaille.

Chers amis, que le Seigneur vous aide à réaliser pleinement votre mission particulière, en travaillant chaque jour "acriter et fideliter", avec courage et fidélité. Pour cela, ne cessez jamais de nourrir votre esprit par la prière et par l'écoute de la Parole de Dieu, participez avec dévotion à la Messe et cultivez une dévotion filiale pour Marie. Invoquez et efforcez-vous d'imiter vos saints patrons Martin, Sébastien et Nicola de Flüe, "defensor pacis et pater patriae", afin qu'ils vous assistent du ciel et que vous puissiez "servir fidèlement, loyalement et honorablement le Souverain Pontife et ses légitimes Successeurs", comme chacun de vous le prononce dans la formule de prestation de serment. Quant à moi, tandis que je vous remercie une fois de plus pour votre dévouement, je présente mes meilleurs vœux en particulier aux nouveaux Gardes suisses. Je donne à tous et à chacun ma Bénédiction, en l'étendant volontiers à vos familles et aux personnes qui vous sont chères.

Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

top