The Holy See
back up
Search
riga
DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX PARTICIPANTS
À LA RENCONTRE INTERNATIONALE "FAMILLES NOUVELLES"
DU MOUVEMENT DES FOCOLARI I

Salle Clémentine
Samedi 3 novembre 2007

 

 

Chers frères et sœurs!

Bienvenus et merci de votre visite. Vous venez des cinq continents et vous appartenez au Mouvement "Familles nouvelles", né il y a quarante ans dans le cadre du Mouvement des Focolari. Vous représentez donc une branche des Focolari, et vous formez aujourd'hui un réseau de 800.000 familles œuvrant dans 182 pays, toutes engagées à faire de  leur  maison  un "foyer" qui fasse rayonner dans le monde le témoignage d'une expérience familiale inspirée par l'Evangile. J'adresse à chacun de vous mes salutations les plus cordiales, que j'étends également à tous ceux qui ont voulu vous accompagner au cours de cette rencontre. Je salue de manière particulière vos responsables, qui se sont fait les interprètes des sentiments communs et qui m'ont présenté le style avec lequel œuvre votre mouvement et les objectifs de celui-ci. Je remercie pour  les  salutations  qui  m'ont été transmises de la part de Chiara Lubich à laquelle j'adresse de tout cœur mes meilleurs vœux, en la remerciant afin qu'elle continue, avec sagesse et une ferme adhésion à l'Eglise, à guider la grande famille des Focolari.

Comme on vient de le rappeler, c'est précisément dans le cadre de cette vaste institution de grand mérite que vous vous placez, chers couples d'époux, au service du monde des familles à travers une action pastorale importante et toujours actuelle, orientée dans quatre directions:  la spiritualité, l'éducation, la socialisation et la solidarité. En effet, votre travail d'évangélisation est silencieux et profond, et il vise à témoigner de la manière dont seule l'unité familiale, don de Dieu-Amour, peut faire de la famille un véritable nid d'amour, une maison accueillante pour la vie et une école de vertus et de valeurs chrétiennes pour les enfants. Face à un si grand nombre de défis sociaux et économiques, culturels et religieux que la société contemporaine doit affronter partout à travers le monde, votre œuvre,  véritablement providentielle, constitue un signe d'espérance et un encouragement pour les familles chrétiennes à être un "espace" privilégié où l'on proclame dans la vie de tous les jours et malgré toutes les difficultés la beauté de placer en son centre Jésus Christ et de suivre fidèlement son Evangile.

Le thème même de votre rencontre - "Une maison bâtie sur le roc. L'Evangile vécu, une réponse aux problèmes de la famille aujourd'hui" - souligne l'importance de cet itinéraire ascétique et pastoral. Le secret est précisément de vivre l'Evangile! C'est donc à juste titre que, au cours des travaux de l'assemblée de ces derniers jours, outre des interventions qui illustrent la situation où se trouve aujourd'hui la famille dans les différents contextes culturels, vous avez prévu d'approfondir la Parole de Dieu et l'écoute de témoignages qui montrent que l'Esprit Saint agit dans les cœurs et dans l'expérience familiale, même dans des situations complexes et difficiles. Pensons aux hésitations des fiancés face à des choix définitifs pour l'avenir, à la crise des couples, aux séparations et aux divorces, tout comme aux unions irrégulières, aux conditions des veuves, aux familles en difficulté, à l'accueil des mineurs abandonnés. Je souhaite de tout cœur que, également grâce à votre engagement, puissent être définies des stratégies pastorales visant à satisfaire les besoins croissants de la famille contemporaine et les multiples défis face auxquels elle se trouve, afin qu'elle ne manque pas à sa mission particulière dans l'Eglise et dans la société.

A cet égard, dans l'Exhortation apostolique post-synodale Christifideles laici mon vénéré et bien-aimé prédécesseur Jean-Paul II rappelait que l'Eglise estime que "le couple et la famille constituent le premier espace pour l'engagement social des fidèles laïcs" (n. 40). Pour réaliser sa vocation, la famille, consciente d'être la cellule primordiale de la société, ne doit pas oublier qu'elle peut puiser des forces à la grâce d'un sacrement, voulu par le Christ pour confirmer l'amour entre l'homme et la femme:  un amour entendu comme don de soi, réciproque et profond. Comme l'observa également Jean-Paul II:  "La famille reçoit la mission de garder, révéler et communiquer l'amour, reflet vivant et participation réelle de l'amour de Dieu pour l'humanité et de l'amour du Christ Seigneur pour l'Eglise son Epouse" (Familiaris consortio, n. 17). Selon le projet divin, la famille est donc un lieu sacré et sanctifiant et l'Eglise, qui est proche d'elle depuis toujours, la soutient dans sa mission encore davantage aujourd'hui, car de très nombreuses menaces la frappent tant de l'intérieur que de l'extérieur. Pour ne pas céder au découragement, l'aide divine est nécessaire; c'est pourquoi il faut que chaque famille chrétienne regarde avec confiance en direction de la Sainte Famille, cette "Eglise domestique" originelle au sein de laquelle "par un mystérieux dessein de Dieu, le Fils de Dieu a vécu caché durant de longues années. Elle est donc le prototype et l'exemple de toutes les familles chrétiennes" (ibid., n. 86).

Chers frères et sœurs, l'humble et sainte Famille de Nazareth, icône et modèle de toute famille humaine, ne vous fera pas manquer son soutien céleste. Mais votre recours constant à la prière, à l'écoute de la Parole de Dieu et à une vie sacramentelle intense sont indispensables, ainsi qu'un effort constant pour vivre le commandement du Christ de l'amour et du pardon. L'amour ne recherche pas son propre intérêt, il ne tient pas compte du mal qui a été reçu, mais il met sa joie dans la vérité. L'amour "excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout" (cf. 1 Co 13, 5-7). Chers frères et sœurs, poursuivez votre chemin et soyez des témoins de cet Amour, qui vous rendra toujours plus "cœur" et "levain" du Mouvement Familles nouvelles tout entier. Je vous assure de mon souvenir dans la prière, pour chacun de vous, pour vos activités et pour tous ceux que vous rencontrez dans le cadre de votre apostolat et, avec affection, je donne à tous la Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

 

top