The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES DE L'UKRAINE
(DE RITE LATIN ET DE RITE GRÉCO-CATHOLIQUE)
À L'OCCASION DE LA VISITE "AD LIMINA APOSTOLORUM"
DES PRÉLATS DE RITE LATIN

Palais pontifical de Castelgandolfo
Lundi 24 septembre 2007

 

Messieurs les Cardinaux,
Chers et vénérés frères dans l'épiscopat,

Je suis particulièrement heureux de vous accueillir et je souhaite à chacun de vous une cordiale bienvenue, au début de la "visite "ad limina Apostolorum" des Evêques de rite latin. C'est avec un grand plaisir que je salue les Evêques grecs-catholiques, qui ont accepté mon invitation à assister à cette rencontre. Aujourd'hui sont idéalement rassemblés autour du Successeur de Pierre, tous les pasteurs de la bien-aimée Eglise qui vit en Ukraine. Il s'agit d'un geste de communion ecclésiale, témoignage éloquent de cet amour fraternel que Jésus a laissé à ses disciples comme signe distinctif. Nous faisons nôtres les paroles du Psalmiste:  "Oui, il est bon, il est doux pour des frères de vivre ensemble et d'être unis!". Et encore:  à ceux qui vivent dans son amour, le Seigneur "envoie la bénédiction, la vie pour toujours" (Ps 133, 1-3). C'est avec cette conscience et avec ces sentiments d'estime et de vive cordialité que je remercie chacun de vous pour le travail pastoral que vous accomplissez quotidiennement au service du peuple de Dieu.

Je sais avec quel engagement vous vous efforcez de proclamer et de témoigner l'Evangile dans la chère terre d'Ukraine, en rencontrant parfois de nombreuses difficultés, mais toujours soutenus par la conscience que le Christ guide d'une main ferme son troupeau, ce troupeau qu'Il a lui-même confié à vos mains, qui sont celles de ses ministres. Le Pape et les collaborateurs de la Curie romaine sont proches de vous et suivent avec affection le chemin de chacune de vos Eglises locales, prêts en toutes circonstances à vous offrir leur contribution, pleinement conscients d'être appelés par le Seigneur à servir l'unité et la communion de l'Eglise.

La rencontre d'aujourd'hui met en lumière la beauté et la richesse du mystère de l'Eglise. L'Eglise - rappelle le Concile Vatican II - est une "communauté de foi, d'espérance et de charité, voulue par le Christ unique médiateur, comme organisme visible sur la terre... Constituée et organisée comme société en ce monde, c'est dans l'Eglise catholique qu'elle se trouve, gouvernée par le Successeur de Pierre et les évêques qui sont en communion avec lui" (cf. Lumen gentium, n. 8). Dans la variété de ses rites et de ses traditions historiques, l'unique Eglise catholique annonce et témoigne dans chaque lieu de la terre du même Jésus Christ, Parole de salut pour chaque homme et pour tout l'homme. C'est pourquoi le secret de l'efficacité de chacun de nos projets pastoraux et apostoliques est tout d'abord la fidélité au Christ. A nous, pasteurs, comme à tous les fidèles, il est  demandé  de  vivre  une intime et constante familiarité avec Lui dans la prière et dans l'écoute docile de sa parole:  telle est la seule route à parcourir pour devenir dans chaque milieu des signes de son amour et des instruments de sa paix et de sa concorde.

Je suis certain que, animés par cet esprit, il n'est pas difficile pour vous, chers et vénérés frères, d'intensifier une collaboration cordiale entre les Evêques latins et les Evêques grecs-catholiques, pour le bien du peuple chrétien tout entier. Vous avez ainsi la possibilité de coordonner vos plans pastoraux et vos activités apostoliques, en offrant toujours le témoignage de cette communion ecclésiale, qui est également la condition indispensable pour le dialogue œcuménique avec nos frères orthodoxes et des autres Eglises. Je me permets en particulier de soumettre à votre attention la proposition d'au moins une rencontre annuelle, où se réuniront ensemble les évêques de rite latin et ceux de rite grec-catholique, en vue d'une concertation opportune entre tous, dans le but de rendre toujours plus harmonieuse et efficace l'action pastorale. Je suis persuadé que la co-opération fraternelle entre les pasteurs constituera pour tous les fidèles un encouragement et une incitation à croître dans l'unité et dans l'enthousiasme apostolique et favorisera également un dialogue œcuménique fructueux.

Chers et vénérés frères, merci encore d'avoir accueilli mon invitation à participer à cette réunion fraternelle. J'invoque sur chacun de vous et sur vos communautés la protection maternelle de la Vierge, que la liturgie latine vénère aujourd'hui comme la Bienheureuse Vierge de la Grâce. Qu'Elle vous soutienne dans le ministère quotidien et le rende fécond de fruits spirituels; qu'Elle vous console et vous réconforte dans les difficultés et à l'heure de l'épreuve; qu'Elle vous obtienne la joie d'une communion toujours plus profonde avec son divin Fils et rende encore plus solide la fraternité entre vous, successeurs des Apôtres. Nous confions à Marie, de manière particulière, la visite "ad limina" des Evêques de rite latin qui commence aujourd'hui et les projets pastoraux de toutes vos communautés. Avec ces vœux, alors que j'invoque une abondante effusion de grâces et de réconforts célestes sur vos personnes et sur vos activités ecclésiales respectives, je donne de tout cœur à chacun une Bénédiction apostolique spéciale, que j'étends volontiers aux fidèles confiés à votre ministère épiscopal, ainsi qu'à tout le peuple bien-aimé d'Ukraine.

 

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

   

top