The Holy See
back up
Search
riga

LE PAPE REÇOIT LE TITRE DE CITOYEN D'HONNEUR
DE LA VILLE DE
BRESSANONE EN ITALIE

PAROLES DU PAPE BENOÎT XVI

Samedi 9 août 2008

 

Votre Excellence,
Monsieur le président de la Région,
Monsieur le maire,
Messieurs les conseillers municipaux,
Mesdames et Messieurs!

L'honneur que me fait la Ville de Bressanone en me conférant le titre de citoyen d'honneur est pour moi une grande joie, que j'accueille avec une profonde gratitude et qui m'accompagnera à présent dans les prochaines étapes de ma vie. Je suis ainsi à présent chez moi à Bressanone non seulement - pour ainsi dire - avec le cœur, mais d'une certaine manière également d'un point de vue juridique:  j'appartiens  à  la communauté des citoyens. Même lorsque je ne pourrais pas venir, je serai en quelque sorte juridiquement présent. Je ne pense pas qu'il me soit nécessaire de vous dire que je suis souvent ici avec le cœur. Je vous remercie très cordialement! Et je remercie également le chœur, qui a confirmé et concrétisé les belles paroles que vous avez prononcées sur Bressanone et sur la musique.

Lorsque, par le passé, je venais du Nord, par la route du Brenner, à Bressanone, je me rappelle que c'était toujours pour moi un moment de grande émotion lorsque la vallée s'ouvrait devant mes yeux et qu'apparaissaient les tours de Bressanone - cette ville entourée de vignes et de vergers, posée entre les montagnes, si riche d'histoire et de beauté. Alors je me disais:  ici l'on est bien! Alors je me disais:  j'ai choisi le bon endroit et je pourrai ensuite retourner avec des forces nouvelles à mes devoirs.

Comme je l'ai déjà dit, c'est à Bressanone que j'ai écrit un grand nombre de mes  livres, je m'y suis reposé, j'y ai noué des amitiés; surtout, à Bressanone, je me suis fait des souvenirs que j'emporterai avec moi. Et c'est cela le plus beau:  je peux me promener dans le paysage de mes souvenirs et, une fois rentré à Rome, mes promenades dans le paysage de mes souvenirs passeront souvent par Bressanone, et je serai de nouveau ici et je pourrai de nouveau me reposer et reprendre des forces.

Bressanone a pris pour moi une importance particulière également parce que - comme vous l'avez dit, Monsieur le maire, en des termes beaux et profonds - c'est un lieu de rencontre, de rencontre entre les cultures:  dans les trois langues en effet - italien, allemand et dialecte ladin - les cultures se rencontrent, et la rencontre entre les cultures, dont nous avons tant besoin aujourd'hui, a une histoire propre à Bressanone. Nous savons que ce n'est pas toujours facile, mais que cela est toujours fructueux et riche en dons, cela aide chacun et nous rend plus riches, plus ouverts, plus humains.

Bressanone est pour moi un lieu de rencontres:  rencontre entre les cultures; rencontre également entre une saine laïcité et une foi catholique joyeuse; rencontre d'une grande histoire avec le présent et l'avenir. Et nous voyons que cette histoire, qui est ici vraiment présente et tangible, n'empêche pas la formation, le dynamisme, la vitalité du présent et de l'avenir, mais au contraire est une source d'inspiration et de dynamisme. Et c'est également une rencontre entre les racines chrétiennes et l'esprit de la modernité, qui ensemble seulement peuvent construire une société réellement digne de ce nom, une société réellement humaine.

Selon moi, en ce sens, Bressanone est également un modèle européen, une vraie ville européenne:  les racines chrétiennes, l'identité, l'identité chrétienne de notre culture est présente; celle-ci ne nous enferme pas en nous-mêmes, au contraire, elle nous ouvre aux autres, elle nous donne la communion de la rencontre et nous donne également les critères et les valeurs selon lesquels vivre.
Je vous remercie tous cordialement, et je demande surtout pour vous la Bénédiction de Dieu. Que le Seigneur continue de protéger cette belle ville et l'aide à construire un avenir grand, beau et humain. Merci encore!

La cérémonie de remise du titre de citoyen d'honneur a commencé à 18h00 et s'est déroulée en présence de tout le conseil municipal de Bressanone. Après un chant interprété par le chœur local Vocal Art,  l'évêque du diocèse, Mgr Wilhelm Emil Egger, puis le maire M. Albert Pürgstaller, ont adressé un salut au Pape à cette occasion. Un parchemin a ensuite été remis à Benoît XVI indiquant les raisons de de titre honorifique.

 

 

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

      

top