The Holy See
back up
Search
riga

VISITE À L’AMBASSADE D’ITALIE PRÈS LE SAINT-SIÈGE

RENCONTRE AVEC LE PERSONNEL DE L'AMBASSADE

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Chapelle consacrée à saint Charles Borromée
Samedi 13 décembre 2008

 

Monsieur le sous-secrétaire à la présidence du Conseil,
chers amis!

Au cours de ma brève visite à l'ambassade d'Italie, mon premier rendez-vous a lieu dans cette belle chapelle qui vient d'être restaurée et rénovée. Et je suis heureux de vous rencontrer précisément ici, vous tous qui constituez la communauté de vie et de travail de cette Ambassade. Je vous salue tous avec affection, ainsi que vos familles. J'adresse un salut particulier à Monsieur le sous-secrétaire à la présidence du Conseil des ministres, qui m'a transmis les salutations du président du Conseil, et m'a adressé une chaleureuse bienvenue, se faisant l'interprète de vos sentiments. Il a rappelé que cette chapelle, bénie il y a quelques jours par le cardinal-secrétaire d'Etat, est consacrée à un saint, dont le nom est lié de façon indissoluble à ce palais:  saint Charles Borromée. Avec son frère Frédéric, il reçut en don cette demeure de son oncle, le Pape Pie IV, avec lequel, ayant été nommé cardinal très jeune, il collabora dans le gouvernement de l'Eglise universelle. Ce fut précisément après la mort de son frère aîné, que le jeune neveu du Pontife commença un parcours de croissance spirituelle qui le conduisit à une profonde conversion marquée par un choix définitif de vie évangélique. Devenu Evêque, il consacra tous ses efforts à l'archidiocèse de Milan. Il ressort clairement de sa biographie le zèle avec lequel il accomplit son ministère épiscopal, en promouvant la réforme de l'Eglise selon l'esprit du Concile de Trente, dont il appliqua les directives de façon exemplaire, faisant preuve d'une proximité constante aux populations, en particulier au cours des années de la peste, au point d'être appelé, précisément en vertu de son généreux dévouement, l'"Ange des pestiférés". La vie humaine et spirituelle de saint Charles Borromée montre que la grâce divine peut transformer le cœur de l'homme et le rendre capable d'un amour pour ses frères poussé jusqu'au sacrifice de soi.

Chers frères et sœurs, je confie chacun de vous ici présent, ainsi que vos familles, à la protection de saint Charles, afin que vous puissiez vous aussi réaliser la mission que Dieu vous confie au service de votre prochain, selon vos diverses fonctions. Je profite enfin de cette occasion pour vous souhaiter un heureux et saint Noël, tandis que je vous bénis de tout cœur.

 

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

 

top