The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX PARTICIPANTS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
DE LA FÉDÉRATION ITALIENNE DES EXERCICES SPIRITUELS

Salle Clémentine
Samedi 9 février 2008

 

 

Monsieur le Cardinal,
vénérés frères dans l'épiscopat et dans le sacerdoce,
chers frères et sœurs!

Je suis heureux de vous rencontrer au terme de l'Assemblée nationale de la Fédération italienne des Exercices spirituels (FIES). Je salue son Président, le Cardinal Salvatore De Giorgi et je le remercie pour les paroles courtoises par lesquelles il s'est fait l'interprète de vos sentiments. Et je vous remercie pour votre prière et votre chant. Je salue les Evêques délégués de la Conférence épiscopale régionale, les membres de la Présidence et du Conseil national, les délégués régionaux et diocésains, les directeurs de Maisons des Exercices spirituels et le groupe d'animateurs d'Exercices pour les jeunes. Vous avez tiré le thème de votre Assemblée:  "Pour une spiritualité chrétienne véritablement eucharistique", de mon invitation adressée à tous les Pasteurs de l'Eglise dans la conclusion de l'Exhortation apostolique post-synodale Sacramentum caritatis (cf. n. 94), thème qui fut le point central des diverses interventions et des groupes d'études. Un choix thématique de ce genre témoigne combien vous tient à cœur d'accueillir dans un esprit de foi, le Magistère du Pape, pour l'intégrer dans les propositions d'études et le traduire correctement dans  les  pratiques  pastorales.  Pour cette même raison, vous avez tenu compte dans vos travaux des deux Encycliques Deus caritas est et Spe salvi. Je vous remercie pour tout ce travail.

Le statut de la FIES affirme clairement qu'elle a pour finalité de "faire connaître et promouvoir par tous les moyens possibles et dans le respect des normes canoniques les Exercices spirituels, entendus comme une forte expérience de Dieu dans un climat d'écoute de la Parole de Dieu, en se référant à une conversion et un don toujours plus total au Christ et à l'Eglise" (art. 2). Dans  ce  but,  "elle réunit de manière libre ceux qui, en Italie, s'occupent des Exercices spirituels dans le domaine de la pastorale des temps de l'Esprit" (ibid.). Votre Fédération entend donc développer toujours plus la spiritualité comme fondement et âme de toute la pastorale. Elle est née et a grandi en mettant à profit les exhortations sur la nécessité de la prière et sur le primat de la vie spirituelle, offertes avec insistance par mes vénérés Prédécesseurs, les serviteurs de Dieu Paul VI, Jean Paul I et Jean Paul II. En suivant leurs traces, j'ai voulu moi aussi, dans l'Encyclique Deus caritas est, "réaffirmer l'importance de la prière face à l'activisme et au sécularisme dominant de nombreux chrétiens engagés dans le travail caritatif" (n. 37), et dans l'Encyclique Spe salvi, j'ai placé la prière au premier plan entre "les lieux d'apprentissage et d'exercice de l'espérance" (nn. 32-34). L'insistance sur la nécessité de la prière est en effet toujours actuelle et urgente.

En Italie, pendant que se multiplient et se répandent providentiellement de nombreuses initiatives de spiritualité, surtout parmi les jeunes, le nombre de ceux qui participent à de vrais cours d'Exercices spirituels semble baisser, et cela se vérifierait également chez les prêtres et les membres des Instituts de Vie consacrée. Il vaut tout de même la peine de rappeler que les "Exercices" sont une expérience de l'esprit avec des caractéristiques propres et spécifiques, bien résumées dans une de vos définitions, qu'il me plaît de rappeler:  "Une forte expérience de Dieu, suscitée par l'écoute de sa Parole, comprise et accueillie dans le vécu personnel, sous l'action de l'Esprit Saint, laquelle, dans un climat de silence, de prière et avec la médiation d'un guide spirituel, apporte une capacité de discernement visant à la purification du cœur, à la conversion de la vie, à la sequela du Christ, pour l'accomplissement de sa mission dans l'Eglise et dans le monde". Il est bon que ne manque pas, aux côtés d'autres formes de retraites spirituelles tout à fait louables, la participation aux Exercices spirituels, caractérisés par ce climat de silence complet et profond qui favorise la rencontre personnelle et communautaire avec Dieu et la contemplation du visage du Christ. On n'insistera jamais assez sur cette exigence, que mes Prédécesseurs et moi-même avons rappelée à plusieurs reprises.

A une époque où l'influence de la sécularisation est toujours plus forte et, d'autre part, où l'on ressent un besoin diffus de rencontrer Dieu, souhaitons que ne manque pas la possibilité d'offrir des espaces d'écoute intense de sa Parole dans le silence et la prière. Les maisons d'Exercices spirituels sont des lieux privilégiés pour de telles expériences spirituelles, et, dans ce but, elles doivent être soutenues matériellement et humainement par un personnel approprié. J'encourage les pasteurs des diverses communautés à faire en sorte que les maisons d'Exercices spirituels ne manquent pas de responsables et de collaborateurs bien formés, de guides, d'animateurs et d'animatrices disponibles et préparés, dotés des qualités doctrinales et spirituelles qui fassent d'eux de vrais maîtres d'esprit, des experts et des passionnés de la Parole de Dieu et des fidèles du Magistère de l'Eglise. Un bon cours d'Exercices spirituels contribue à renouveler chez celui qui y prend part la joie et le goût de la Liturgie, en particulier d'une belle célébration des Heures et surtout de l'Eucharistie; il aide à redécouvrir l'importance du sacrement de la pénitence, voie du chemin de la conversion et don de réconciliation, comme aussi la valeur et la signification de l'adoration eucharistique. Pendant les Exercices, il est également possible de retrouver avec profit le sens véritable et authentique du Rosaire et la pieuse pratique de la Via Crucis.

Chers frères et sœurs, je vous remercie pour le service précieux que vous rendez à l'Eglise et pour l'engagement que vous déployez afin qu'en Italie le "réseau" des Exercices spirituels soit toujours plus ramifié et qualifié. De mon côté, je vous assure de mon souvenir dans le Seigneur et, tandis que j'invoque l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie, je vous donne à vous et à vos collaborateurs ma Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

    

top