The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE
DU SAINT-PÈRE BENOÎT XVI
EN TERRE SAINTE
(8-15 MAI 2009)

SALUTATIONS DANS LA CO-CATHÉDRALE DES LATINS

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Esplanade de la Mosquée - Jérusalem
Mardi 12 mai 2009

 

Béatitude,

Je vous remercie pour vos paroles de bienvenue. Je remercie également le Patriarche émérite et je vous assure fraternellement l’un et l’autre de mes vœux les meilleurs et de mes prières.

Chers frères et sœurs dans le Christ, je suis heureux d’être ici avec vous aujourd’hui dans cette co-Cathédrale, où la communauté chrétienne de Jérusalem continue de se rassembler, comme elle le fait depuis des siècles, depuis les premiers jours de l’Église. Ici, dans cette ville, Pierre prêcha pour la première fois la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, le jour de la Pentecôte, et environ trois mille personnes se joignirent aux disciples. Ici aussi, les premiers Chrétiens « étaient fidèles à l’enseignement des Apôtres et à vivre en communion fraternelle, à rompre le pain et à participer aux prières » (Ac 2, 42). De Jérusalem, l’Évangile se répandit « sur toute la terre (…), jusqu’aux limites du monde » (Ps 19, 5), durant tout ce temps, les efforts missionnaires de l’Église ont été soutenus par les prières des fidèles, rassemblés autour de l’autel du Seigneur, invoquant la puissance de l’Esprit Saint sur leur œuvre de prédication.

Par-dessus tout, ce sont les prières de ceux dont la vocation est, selon les mots de sainte Thérèse de Lisieux, d’être « amour, profondément ancré dans le cœur de l’Église » (cf. Lettre à Sœur Marie du Sacré Cœur), qui soutient le travail de l’évangélisation. Je veux exprimer une marque particulière d’appréciation pour l’apostolat caché des religieuses contemplatives qui sont présentes ici. Je tiens à vous remercier de votre généreuse consécration à la vie de prière et au don de vous-mêmes. Je vous suis tout spécialement reconnaissant pour les prières que vous offrez pour mon ministère universel, et je vous demande de continuer à confier au Seigneur ma mission au service du peuple de Dieu dans le monde entier. En reprenant les mots du Psalmiste, je vous demande également « d’appeler la paix sur Jérusalem » (cf. Ps 122, 6), de prier sans cesse pour la fin du conflit qui a causé de si nombreuses souffrances aux peuples de ce pays. Et maintenant, je vous donne ma bénédiction.

 

© Copyright 2009 - Libreria Editrice Vaticana

 

top