The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ARCHEVÊQUES MÉTROPOLITAINS AYANT REÇU LE PALLIUM

Salle Paul VI
Jeudi 30 juin 2011

Chers frères et sœurs,

Dans l’esprit et le cœur de tous sont encore vivants les sentiments et les émotions que nous avons ressentis hier dans la basilique vaticane, à l’occasion de la célébration de la solennité des saints apôtres Pierre et Paul, pendant laquelle j’ai eu la joie de vous imposer le pallium, à vous archevêques métropolitains nommés au cours de cette dernière année. La rencontre d’aujourd’hui, simple et familiale, m’offre l’opportunité de prolonger le climat de communion ecclésiale et de vous renouveler mon salut cordial, chers frères dans l’épiscopat, ainsi qu’à vos familles et aux personnalités qui ont voulu participer à cet heureux événement. J’étends ma pensée affectueuse à vos Eglises particulières, que je rappelle dans la prière afin qu’elles soient animées par un élan apostolique constant.

Je m’adresse tout d’abord à vous, chers pasteurs de deux diocèses italiens. Je vous salue, Mgr Cesare Nosiglia, archevêque de Turin, et vous, Mgr Vincenzo Bertolone, archevêque de Catanzaro-Squillace. Que le Seigneur vous bénisse toujours et vous aide, dans votre ministère épiscopal quotidien, à faire croître les communautés qui vous sont confiées unies et missionnaires, unanimes dans la charité, fermes dans l’espérance et riches du dynamisme de la foi.

En cette fête des saints apôtres Pierre et Paul, je suis heureux d’accueillir les pèlerins de langue française venus à Rome à l’occasion de la remise du pallium aux nouveaux archevêques métropolitains. J’adresse mes chaleureuses salutations à Mgr Antoine Ganyé, archevêque de Cotonou au Bénin; Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso; Mgr Jean-Pierre Tafunga Mbayo, archevêque de Lubumbashi, en République démocratique du Congo; Mgr Gérard Lacroix, archevêque de Québec, au Canada, et Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier, en France. Aux évêques, aux prêtres, et à tous les fidèles de vos pays, portez mes cordiales salutations et l’assurance de ma proximité spirituelle. Vous qui avez reçu le pallium, signe liturgique qui exprime le lien de communion qui vous unit de façon particulière au Successeur de Pierre, soyez des témoins joyeux et fidèles de l’amour du Seigneur qui cherche à rassembler ses enfants dans l’unité d’une même famille! Que Dieu vous bénisse!

J’étends mes salutations affectueuses aux archevêques métropolitains auxquels j’ai conféré le pallium hier: James Peter Sartain de Seattle, aux Etats-Unis d’Amérique; Mgr Gustavo Garcia-Siller de San Antonio, aux Etats-Unis d’Amérique; Mgr Jose Serofia Palma de Cebu, aux Philippines; Mgr Thaddeus Cho Hwan-kil de Daegu, en Corée; Mgr Jude Ruwa’ichi de Mwanza, en Tanzanie; Mgr William Slattery de Pretoria, en Afrique du Sud; Mgr Paul S. Coakley d’Oklahoma City, aux Etats-Unis d’Amérique; Mgr Rémi Joseph Gustave Sainte-Marie de Lilongwe, au Malawi; Mgr José Horacio Gómez de Los Angeles, aux Etats-Unis d’Amérique; Mgr Thumma Bala d’Hyderabad, en Inde; Mgr Augustine Obiora Akubeze de Benin City, au Nigeria; Mgr Charles Henry Dufour de Kingston en Jamaïque; Mgr George Stack de Cardiff, au Pays de Galles et Mgr Sergio Lasam Utleg de Tuguegarao, aux Philippines. J’accueille également leurs familles, leurs amis et les fidèles de leurs archidiocèses respectifs qui sont venus à Rome pour prier avec eux et partager leur joie. Le pallium est reçu des mains du Successeur de Pierre et porté par les archevêques comme signe de communion dans la foi et dans l’amour et dans le gouvernement du peuple. En outre, il rappelle aux pasteurs leurs propres responsabilités de pasteurs selon le cœur de Jésus. Je vous donne de tout cœur ma Bénédiction apostolique en gage de paix et de joie dans le Seigneur.

Je salue avec affection les archevêques de langue espagnole et ceux qui les ont accompagnés pendant la cérémonie significative de l’imposition du pallium, qui les distingue en tant qu’archevêques métropolitains. Je salue en particulier les archevêques de Bogotá, Mgr Rubén Salazar Gómez; de Quito, Mgr Fausto Gabriel Trávez Trávez; du Guatemala, Mgr Óscar Julio Vian Morales; de Manizales, Mgr Gonzalo Restrepo Restrepo; de Paraná, Mgr Juan Alberto Puiggari; de Barranquilla, Mgr Jairo Jaramillo Monsalve; de Santiago du Chili, Mgr Ricardo Ezzati Andrello; de Concepción, Mgr Fernando Natalio Chomali Garib, et de Cali, Mgr Darío de Jesús Monsalve Mejía. Si le pallium leur rappelle leur responsabilité particulière à l’égard des Eglises suffragantes et leur lien spécial d’unité avec saint Pierre, il comporte pour vous qui les accompagnez une plus grande proximité dans la prière et votre collaboration dans le ministère qui leur est confié. En invoquant la protection de la Très Sainte Vierge Marie, je vous donne de tout cœur ma Bénédiction apostolique, que j’étends avec plaisir à tous les pasteurs et fidèles de ces Eglises particulières de Colombie, d’Equateur, du Guatemala, d’Argentine et du Chili.

Je salue avec une grande affection les archevêques métropolitains de l’Angola et du Brésil qui ont reçu hier le pallium, insigne liturgique qui exprime l’union singulière de vos archidiocèses avec le Siège de Pierre: Mgr Luís María Pérez d’Onráita, de Malánje; Mgr José Manuél Imbámba, de Saurímo; Mgr Murílo Sebastião Rámos Kríeger, de São Salvadór da Bahía; Mgr Pédro Bríto Guimarães, de Pálmas; Mgr Jacínto Bergmánn, de Pelótas; Mgr Hélio Adelár Rúbert, de Sánta María; Mgr Pédro Ercílio Simão, de Pásso Fúndo; Mgr Dímas Lára Barbósa, de Cámpo Gránde, et Mgr Sérgio da Rócha, de Brasília. Que le Seigneur Jésus qui vous a choisis comme pasteurs de son troupeau vous protège dans votre ministère quotidien et fasse de vous de fidèles annonciateurs de l’Evangile avec la force de l’Esprit Saint. Je souhaite la bienvenue également aux familles, aux amis et aux fidèles de vos Eglises particulières qui vous ont accompagnés jusqu’à Rome. Je vous assure tous, ainsi que vos communautés archidiocésaines de mon souvenir quotidien dans la prière et, du plus profond du cœur, je vous donne ma Bénédiction apostolique.

J’adresse mon salut cordial à Mgr Zbignev Stankevičs, archevêque de Riga et aux personnes ceux qui l’accompagnent en formant mes meilleurs vœux pour un ministère fécond.

J’adresse un salut cordial à l’archevêque de Maribor, Mgr Marjan Turnšek, et aux Slovènes qui l’accompagnent, en leur souhaitant un ministère fructueux. Je donne à tous ma Bénédiction apostolique.

Chers amis, rendons grâce au Seigneur qui dans son infinie bonté ne manque pas de donner des pasteurs à son Eglise. Chers archevêques métropolitains, je vous assure de ma proximité spirituelle et de mon soutien dans la prière pour votre service pastoral, dont la qualité nécessaire est l’amour pour le Christ, devant qui on ne doit rien placer. Saint Cyprien, évêque de Carthage, dans son Traité sur le Notre Père, affirme: «Il ne faut absolument rien placer avant le Christ, car Lui-même n’a rien préféré à nous. Il faut avoir la volonté d’être inséparablement unis à son amour, de rester à côté de sa croix avec courage et lui rendre un témoignage solide». Chers frères, que la Vierge Marie, Regina Apostolorum veille toujours sur vous et vous soutienne, et que vous accompagne ma Bénédiction, que je renouvelle de tout cœur à chacun de vous, à vos proches et à ceux qui sont confiés à vos soins pastoraux.

© Copyright 2011 - Libreria Editrice Vaticana

 

top