The Holy See
back up
Search
riga

VISITE AU SANCTUAIRE DE POMPÉI

ANGÉLUS

Dimanche 21 octobre 1979

 

J'éprouve aujourd'hui une grande joie car je puis réciter la prière de l'Angélus, avec vous ici, au Sanctuaire consacré à la Vierge du Rosaire de Pompéi.

1. Il existe un lien très étroit entre l'Angélus et le chapelet, deux prières éminemment christologiques, et, en même temps mariales : elles nous font, en effet, contempler et approfondir les mystères de l'histoire du salut, dans lesquels Marie est intimement unie à son Fils Jésus. Et dans ce sanctuaire résonne perpétuellement le chapelet prière mariale simple, humble — mais non moins riche pour cela de contenus bibliques et théologiques — et si chère, au cours de sa longue histoire, aux fidèles de toute classe et de toute condition, réunis dans la profession de foi au Christ, mort et ressuscité pour notre salut.

Ce lieu consacré à la prière est né de l'esprit et du cœur d'un grand laïc, le vénérable Bartolo Longo, qui a vécu entre le dernier siècle et le nôtre, donc il est notre contemporain : il a voulu élever un temple, où seraient proclamées les gloires de la Mère de Dieu et où l'homme pourrait trouver refuge, réconfort, espérance et vérité.

Dans quelques instants nous réciterons ensemble l'Angélus, qui nous rappelle l'annonce joyeuse du mystère de l'Incarnation du Fils de Dieu ; et nous le réciterons avec une intensité et une dévotion particulière, parce que nous voulons proclamer ensemble notre foi chrétienne, et en même temps, remercier Dieu pour les merveilles qu'il a opérées et continue à opérer par l'intercession de la Vierge Très Sainte, à laquelle nous dirons toute notre filiale vénération.

2. À cette proclamation de foi, à ce témoignage de vénération pour la Vierge Marie je veux inviter d'une façon spéciale, et en cette circonstance, les milliers de jeunes, ici présents sur cette place, et en particulier ceux qui appartiennent à l'Action catholique italienne de la région de Campanie.

Très chers jeunes ! Votre présence si nombreuse, et votre enthousiasme débordant prouvent que le message du Christ n'est pas un message de mort, mais de vie ; non de choses dépassées, mais de nouveauté : non de tristesse, mais de joie ! Dites tout cela à vos contemporains, à tous les hommes, par vos chants, par votre idéal, mais surtout par votre vie ! "Le désert deviendra un jardin" avait dit le prophète Isaïe en parlant des temps messianiques (Is 32, 15). Si nous jetons un regard sur cette zone, nous trouvons les ruines impressionnantes de l'antique ville des temps romains, réduite à une ville "morte" et "de mort" depuis la terrible éruption de l'année 79 après le Christ. Mais là où paraissait dominer la mort, après environ 1800 ans, a recommencé à fleurir, comme un jardin spirituel, ce sanctuaire, centre de vie eucharistique et mariai, signe prophétique de cette plénitude que Jésus est venu nous apporter et nous communiquer.

Jeunes très chers ! Regardez la Vierge Marie. Aimez Marie ! Imitez Marie ! Imitez sa totale ouverture vers Dieu, dont Elle se déclare "la servante" disponible et obéissante ; sa silencieuse, généreuse et agissante ouverture envers les frères et les sœurs, qui ont besoin de secours, d'assistance, de réconfort ; sa continuelle persévérance à "suivre" son Fils Jésus, de la mangeoire de Bethléem jusqu'à la croix du Calvaire.

Daigne la Vierge Marie toujours vous sourire et vous protéger !

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top