The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGÉLUS

Fête du Christ-Roi
Dimanche 25 novembre 1979

 

1. Aujourd'hui nos pensées et nos cœurs se tournent vers Celui qui, à la demande de Pilate: "Es-tu roi ?" répondit : "Pour cela je suis né et pour cela je suis venu dans le monde : pour rendre témoignage à la vérité" (Jn 18, 37).

Les temps où nous vivons, exigent que nous pensions toujours plus souvent à cette réponse; ils nous demandent de chercher ce roi insolite d'en éprouver la nostalgie, de le désirer avec toujours plus d'ardeur. Comme il est merveilleux, en effet, ce roi qui renonce à tous les signes du pouvoir, aux instruments de domination, à la force et à la violence, et ne désire régner que par la force de la vérité et de l'amour, par la force de la conviction intérieure et du pur abandon. Combien il est insolite ce Roi ! Combien l'homme doit-il le désirer ! Cet homme d'aujourd'hui, fatigué de ces méthodes d'exercer le pouvoir, qui en tant de lieux du globe n'épargnent à l'homme ni oppression ni violence. Ce sont des formes de pouvoir qui cherchent à conditionner l'homme jusque dans ses dimensions les plus intérieures, l'assujettissement à des systèmes idéologiques, sans tenir compte de leur conformité ou non à ses convictions, et font dépendre sa vie civile et sociale de l'acceptation de ces systèmes plus que des mérites réels de la personne.

Comme il est merveilleux ce Roi, Jésus-Christ, qui refusa de semblables méthodes pour guider l'homme. Il dit à Pilate : "Mon royaume n'est pas de ce monde; si mon royaume eut été de ce monde, mes serviteurs auraient combattu afin que je ne sois pas livré aux Juifs ; mais mon royaume n'est pas d'ici-bas" (Jn 18, 36). Il a refusé non seulement tous les moyens d'exercer le pouvoir sur les autres par la force et la violence, mais il est allé jusqu'à se priver du soutien légitime de la défense personnelle en face de ses persécuteurs.

Tout cela pour entrer dans la vie de l'homme par la seule force de la vérité et de l'amour, pour obtenir le royaume des cœurs humains, en tous ceux qui sont capables d'entendre Sa voix et de percevoir Son appel. Et ceux-ci ne manquent pas ; au contraire, ils sont nombreux même là où règne le silence absolu à leur sujet, là où ils sont traités comme s'ils n'existaient pas, là où ils sont privés des droits humains les plus élémentaires, qui cependant leur sont garantis en théorie, là où ils sont emprisonnés et jugés parce qu'ils se réunissent ensemble pour la prière et la lecture de la Parole de Dieu, ou parce qu'ils ont transcrit des textes liturgiques pour les fidèles qui veulent prier.

Ils ne peuvent certainement pas conquérir les cœurs humains ces systèmes qui ne reconnaissant pas l'égalité entre les hommes, qui sont tous fils de Dieu, et se prévalent dans cette négation des prétextes de race, de culture, d'opinion, exprimés d'une manière pacifique ou bien ils ne respectent pas les exigences de la dignité physique et morale des personnes, et en premier lieu, du droit à la défense lorsqu'elles sont inculpées.

Dans tous les systèmes d'oppression et de persécution, on ne manque pas d'hommes qui au prix de courage et de souffrance, rendent témoignage au Christ, et choisissent ce Roi insolite qui règne dans les cœurs humains par la seule force de la vérité et de l'amour. Unissons-nous aujourd'hui à eux, d'une manière spéciale par la prière.

2. Je désire ensuite vous faire participer aux sentiments que j'ai éprouvés lors de ma récente rencontre avec des groupes d'Évêques de la Colombie venus pour leur visite ad limina.

Le nom de la Colombie nous fait malheureusement penser aujourd'hui avec angoisse au tremblement de terre qui, il y a deux jours, a bouleversé cette terre, semant la mort et la destruction. Que Dieu reçoive les victimes dans sa Maison, et que la solidarité chrétienne et humaine s'emploie pour soulager les souffrances de ceux qui sont dans la douleur et sans habitation.

En Colombie, la semence, jetée il y a plusieurs siècles, par les Missionnaires a grandi, et aujourd'hui cette Nation qui a presque vingt-huit millions d'habitants, est catholique dans sa grande majorité, avec une organisation ecclésiastique de cinquante-neufs circonscriptions.

Les problèmes ne manquent certes pas, mais il est consolant de savoir que l'Église peut compter en Colombie, sur l'œuvre précieuse de 3.150 prêtres diocésains, de 3.650 religieux et de plus de 18.000 religieuses, outre le millier de laïcs adhérant aux mouvements apostoliques, tous engagés généreusement dans l'évangélisation et la promotion humaine, coordonnées par l'épiscopat. On découvre des signes d'une certaine reprise des vocations avec dix-neuf grands séminaires et plus de mille élèves, tandis que quatre cent cinquante aspirants religieux et sept cent cinquante novices préparent leur consécration à l'Église.

Par l'intercession de la Vierge Très Sainte, qui dans ce pays est invoquée spécialement sous le vocable de "Virgem de Chiquinquira", nous implorons sur la chère nation colombienne, les plus larges bénédictions du Seigneur.

3. Cet après-midi se réuniront dans la Basilique St-Pierre autour de moi, leur évêque, tous ceux qui appartiennent aux différents secteurs de l'apostolat des laïcs de toutes les paroisses de Rome, pour réfléchir sur leur vocation à la lumière des documents conciliaires, et pour renouveler l'engagement d'être — en suivant le Seigneur Jésus — "témoins fidèles" de la domination de Dieu sur la création et dans l'histoire de l'homme, en construisant une vraie communauté chrétienne capable d'annoncer l'Évangile avec générosité et cohérence, en participant à toutes les sphères de la vie contemporaine pour la former et l'animer chrétiennement.

Je leur demanderai et je vous demande maintenant à tous de ne pas rester en arrière en face des responsabilités apostoliques, qui dérivent du baptême et de la confirmation, et sont renforcées par la participation à l'eucharistie, mais de donner l'apport personnel à la construction de ce Royaume, qui, bien que n'étant pas de ce monde, existe toutefois ici-bas car il est pour nous et au milieu de nous.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana


top