The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AU TOGO, EN CÔTE D'IVOIRE, AU CAMEROUN I,
EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE, AU ZAÏRE II, AU KENYA II, AU MAROC

JEAN-PAUL II

ANGÉLUS

Solennité de l'Assomption de la Vierge Marie
Kinshasa (Zaïre) - Jeudi 15 août 1985

 

Chers Frères et Sœurs,

Vous avez qu’à Rome, chaque dimanche, le Pape a coutume de réciter l’“Angélus” avec les fidèles présents et avec beaucoup d’autres qui le suivent par la radio. En ce jour de fête mariale, je suis heureux de réciter avec vous cette prière qui rappelle en peu de mots le mystère de Marie, la servante du Seigneur à qui il a été donné de devenir la mère de Dieu, et tout le mystère de l’Incarnation, de Dieu qui est venu habiter parmi nous.

Nous honorons la Vierge Marie particulièrement en ce jour où nous la contemplons dans la gloire. Elle a répondu à l’annonce de l’ange par la foi pure. Dès le premier moment de sa mission, elle s’est montrée totalement disponible au service du Seigneur. Désormais elle partage, dans son humanité, la condition glorieuse de la nouvelle Alliance scellée dans la mort et la résurrection de son Fils Jésus le Christ. Elle qui s’était entièrement donnée, elle est vraiment comblée par la présence de Dieu, elle vit à jamais dans la lumière du Royaume.

Marie, qui as donné au monde ton Fils,

Marie, qui as suivi le chemin de la Croix,

Marie, qui étais au milieu des disciples en prière au Cénacle,

Marie, qui as connu les débuts de l’Eglise à la Pentecôte avec la force de l’Esprit,

Marie, qui es Mère de tous les hommes sauvés par le Christ,

Marie, toi qui as entraîné dans ton sillage la bienheureuse Anwarite et tant de saints et de saintes,

nous te saluons aujourd’hui et nous te prions avec confiance:

- dans ta tendresse, intercède pour l’humanité dans sa faiblesse!

- Dans ta gloire, assure en nos cœurs l’espérance du salut!

Veille sur tous tes fils et tes filles d’Afrique, o Notre-Dame d’Afrique!

Je veux encore exprimer ma profonde joie pour cette fête historique de la Béatification d’Anwarite Nengapeta, ici dans son Pays, sur la terre Zaïroise où elle a vécu et offert sa vie à Dieu. Je participe à la joie de l’Eglise au Zaïre, de tout le peuple zaïrois, de Son Excellence le Président de la République.

Je sais combien cette Béatification lui tenait à cœur comme à nombreux de ses compatriotes. Gardons en mémoire l’exemple d’Anwarite. C’est sur de tels faits de courage, de fidélité aux engagements, de sainteté, que se construisent l’honneur d’une Nation, sa maturité, sa solidité, son unité, son progrès.

Pour cette grande Nation Zaïroise, je continue à prier et à former mes vœux les plus cordiaux.

 

© Copyright 1985 - Libreria Editrice Vaticana

  

top