The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE EN TANZANIE, BURUNDI, RWANDA ET
 YAMOUSSOUKRO

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Kigali (Rwanda)
Dimanche, 9 septembre 1990

 

Alors que prend fin cette célébration eucharistique, voici le moment de l’«Angelus». Cette prière, que je récite tous les dimanches à Rome avec les pèlerins venus sur la place Saint-Pierre, nous donne l’occasion d’approfondir notre lien spirituel avec la Vierge Marie qui “précède” tout le Peuple de Dieu dans le pèlerinage de la foi.

Aujourd’hui, je vous invite à lui confier deux grandes intentions qui nous sont chères et qui ont fait l’objet de notre prière au cours des Messes d’hier et de ce matin: les prêtres et les familles chrétiennes.

La vocation est un appel qui vient de Dieu et qui s’ouvre un chemin dans un cœur humain. Cet appel doit pénétrer la pensée et la volonté du jeune à qui il s’adresse, jusqu’à influencer son comportement et orienter sa vie entière. C’est pourquoi le jeune a besoin d’un environnement approprié, et d’abord du milieu familial, pour prendre conscience de sa vocation et commencer à y répondre.

Le jeune enfant Jésus, par l’éducation reçue de Marie et de Joseph à Nazareth, s’est préparé à la mission que, selon la révélation de l’Ange à l’Annonciation, il devait accomplir. Ceci illustre bien le rôle de la famille chrétienne dans l’accompagnement des vocations sacerdotales. Que soient bénies toutes les familles qui, à l’exemple de tant de familles rwandaises, se montrent disponibles et généreuses en donnant leur fils à l’Eglise!


Après l'Angelus

Chers Frères et Sœurs, prions ensemble pour toutes les familles du monde et demandons à Marie, Mère de Dieu et notre Mère, d’assister les foyers chrétiens. Qu’ils soient de véritables communautés d’amour et de solidarité, où parents et enfants s’entraident, accueillant le message évangélique, travaillant pour le bien de la société.

Enfin, nous recommandons à Marie le Synode des Evêques qui va s’ouvrir à Rome le mois prochain, précisément sur l’importante question de la formation des candidats au sacerdoce. Puissent les travaux de ces assises aider les prêtres à mieux servir le monde de ce temps!

Frères et Sœurs, je voudrais prier avec vous la Vierge Marie, Reine de la Paix, pour tous ceux qui œuvrent actuellement dans le monde entier en faveur de la paix, spécialement de la paix dans le Golfe Persique.

Ces derniers jours, pendant mon pèlerinage en Afrique, j’ai suivi avec inquiétude l’évolution de la situation, souhaitant ardemment que les efforts accomplis par les Nations Unies et par les divers gouvernements des pays arabes et des autres pays concernés permettent de trouver des solutions équitables.

Que notre prière s’élève particulièrement vers Dieu pour la réussite de la rencontre qui, on le sait, a lieu aujourd’hui à Helsinki, afin qu’elle contribue à concrétiser nos espoirs! Puisse le Seigneur inspirer les gouvernants des deux grandes nations sur qui pèsent tant de responsabilités pour la paix dans le monde, ainsi que tous ceux qui peuvent et doivent y contribuer, afin qu’ils soient vraiment des créateurs de paix! Il faut maintenant créer pour l’humanité une ère de paix, fondée sur la justice et sur le respect des droits des individus et des nations.

Que la Vierge très sainte intercède auprès du Dieu de clémence et de miséricorde pour la paix dans le monde, et notamment pour le bien de tous les peuples du Moyen-Orient qui nous sont si proches!

 

© Copyright 1990 - Libreria Editrice Vaticana

 

top