The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE EN TUNISIE

JEAN-PAUL II

REGINA CAELI

Cathédrale de Tunis
IIe Dimanche de Carême
, 14 avril 1996

 

Chers frères et sœurs,

1. À la fin de cette célébration fervente, je vous invite à vous tourner vers la Vierge Marie, que vous vénérez ici sous le vocable de Notre-Dame de Carthage. Dès l'aube du christianisme, la Mère de Jésus a été honorée sur la terre du Nord de l'Afrique. C'est sous sa protection que la sainteté a fleuri dans cette région. Et je suis heureux d'évoquer avec vous les saints et les saintes qui, depuis saint Spérat et ses compagnons, les premiers martyrs de Carthage à la fin du second siècle, ont jalonné la vie de l'Église dans votre région. Et je voudrais y joindre le témoignage de tous ceux et de toutes celles qui, aujourd'hui encore, acceptent de donner leur vie comme le Seigneur jésus, pour le service de leurs frères.

2. Alors que je me trouve au Maghreb, ma pensée se tourne vers les sept Frères Trappistes du monastère de Notre-Dame de l'Atlas en Algérie, eux qui généreusement veulent être les témoins de l'Absolu de Dieu au milieu de leurs frères. Que par l'intercession de la Vierge Marie, le Christ ressuscité leur permette de voir enfin arriver le terme de leur épreuve par leur libération! Que Dieu soutienne l'espérance de l'Église dans ce pays et conduise le peuple algérien sur le chemin de la paix et de la réconciliation!

3. Sur cette terre à la fois africaine et méditerranéenne, nous ne pouvons oublier nos frères du Libéria et du Moyen Orient, une fois encore affrontés à la cruelle violence des armes. Je pense surtout aux populations civiles, victimes innocentes des conflits, et aux nombreuses personnes contraintes de tout laisser pour aller à la recherche d'un abri précaire, dans l'angoisse du lendemain. Veuille Dieu, par l'intercession de Marie, Mère de compassion, inspirer chacun des responsables de la communauté internationale, afin que nul ne soit indifférent à ces drames humains! Puissent ces peuples trouver le courage de rebâtir la paix!

4. En ce temps de Pâques, accueillons des mains de Marie, le don que Dieu fait au monde entier de son Fils Jésus. La Vierge nous montre aussi que nous formons une seule famille humaine que Jésus est venu rassembler. La Mère de Jésus est la mère de tous les hommes, c'est le Christ en croix lui-même qui nous l'a donnée. Nous savons que les croyants de l'Islam honorent Marie, la Mère virginale de Jésus, et parfois même l'invoquent avec piété. Demandons lui d'aider tous ses enfants à se reconnaître  membres de la même famille humaine, à travailler ensemble, dans la compréhension mutuelle à promouvoir pour tous les hommes la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté [1]! 

5. Chers frères et sœurs, je désire vous inviter à faire de ce temps pascal un temps de renouveau spirituel. Les disciples du Christ doivent « vivre entre eux l'unité, demeurant dans le Père et le Fils, afin que le monde reconnaisse et croie » [2]. L'existence quotidienne de Marie manifeste clairement que l'on est apôtre « avant tout par ce que l'on est, en tant que membre de l'Église qui vit profondément l'unité dans l'amour, avant de l'être par ce que l'on dit ou par ce que l'on fait » [3].Soyez les Apôtres de l'amour universel du Christ. Et que Marie, Notre-Dame d'Afrique, vous aide à persévérer dans la confiance filiale envers elle, pour marcher vers son Fils dans la fidélité à votre vocation de baptisés.


[1] Cfr. Nostra Aetate, 3.

[2] Ioannis Pauli PP. II Ecclesia in Africa, 77.

[3] Ibid.

 

© Copyright 1996 - Libreria Editrice Vaticana

 

top