The Holy See
back up
Search
riga

JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 18 octobre 1998

  

Très chers frères et sœurs!

1. Nous célébrons aujourd'hui la Journée missionnaire mondiale. Ce fut également le cas il y a vingt ans, au début de mon ministère pétrinien. Cela me semble une coïncidence significative, si je pense à l'esprit missionnaire qui anime mon engagement apostolique, et qui s'est exprimé en particulier dans les nombreux voyages que j'ai pu accomplir, pour crier à tous, en chaque lieu du monde: «Ouvrez les portes au Christ!». Aujourd'hui, ma pensée s'adresse en particulier aux missionnaires «ad gentes», qui apportent cette annonce dans les pays de mission avec tant d'amour, souvent dans des conditions difficiles, parfois également au prix de la vie. Qu'ils soient remerciés! Qu'ils se sentent accompagnés, et pas seulement en cette journée, par l'affection et la prière de toute l'Eglise.

2. L'Encyclique Fides et ratio, qui a été rendue publique jeudi dernier, et sur laquelle je me propose de revenir, revêt également une âme missionnaire. Comme on le sait, j'y traite de la question des rapports entre philosophie et théologie, soulignant que la foi et la raison ne s'oppose pas, mais se soutiennent mutuellement, comme «les deux ailes qui permettent à l'esprit humain de s'élever vers la contemplation de la vérité» (Fides et ratio, n.1). Malheur à l'humanité si elle perdait le sens de la vérité, le courage de la rechercher, la confiance de la trouver. Non seulement la foi, mais également le sens même de la vie, s'en trouveraient compromis.

Je confie l'accueil de cette Encyclique à l'intercession de la Très Sainte Vierge, «siège de la sagesse». Que nous aident également sainte Thérèse de Lisieux, que, il y a précisément un an, j'ai déclarée «docteur de l'Eglise» et Edith Stein, la sainte «philosophe», que j'ai eu la joie de canoniser dimanche dernier.


A l'issue de la prière de l'Angelus

Je remercie les personnes de langue française qui ont tenu à être présentes à cette célébration jubilaire. Je les encourage à affermir leur démarche spirituelle, pour faire de leur vie une louange à Dieu et pour servir le Seigneur et son Eglise, par leur témoignage dans leur travail et dans toute leur existence.

 

© Copyright 1998 - Libreria Editrice Vaticana

top