The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

 Dimanche 31 janvier 1999

 

1. Aujourd'hui le Pape est un peu enrhumé, c'est pourquoi ses paroles seront brèves.

Je suis revenu il y a trois jours de mon pèlerinage à Mexico et à Saint-Louis, aux Etats-Unis, et je rends grâce à Dieu pour m'avoir permis ce voyage.

Nous confions à la Sainte Vierge de Guadalupe, Patronne du Mexique et de tout le continent, le destin des peuples américains et de leur nouvelle évangélisation.

2. Aujourd'hui, sur la Place Saint-Pierre, sont présents de nombreux jeunes de l'Action catholique de Rome, venus au terme du «Mois de la Paix», avec leurs parents, leurs éducateurs et de nombreux jeunes de leur âge.

Très chers amis, le thème de votre initiative pour cette année s'intitule: «Nous sommes à temps pour la paix». Oui, cela fait partie de la mission de chaque chrétien: rappeler à tous qu'il est toujours temps pour la paix.

Les deux colombes que nous allons libérer veulent représenter un souhait de paix pour Rome et pour le monde entier, que nous confions à l'intercession de la Sainte Vierge.

* * *

A l'issue de l'Angelus, le Saint-Père ajoutait les paroles suivantes:

On célèbre aujourd'hui la Journée mondiale des Malades de la Lèpre, visant à relancer l'engagement pour combattre et vaincre cette grave maladie qui touche aujourd'hui encore environ douze millions de personnes. Je leur transmets ma Bénédiction apostolique spéciale, en les assurant de ma prière constante.

Je salue et j'encourage également l'Association italienne «Les amis de Raoul Follereau» et tous ceux qui, dans le monde entier, travaillent avec générosité pour éliminer la maladie de Hansen et tout type d'exclusion sociale.

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana


top