The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 20 juin 1999

 

Très chers frères et sœurs,

1. Jeudi dernier je suis rentré d'un long pèlerinage en Pologne et je porte encore imprimées dans mon esprit et dans mon cœur les images des lieux visités et surtout des foules de mes compatriotes et d'autres fidèles venus de divers pays, qui m'ont partout, réservé un accueil vraiment émouvant. Des sensations et des souvenirs d'une grande intensité me reviennent à l'esprit. Comment ne pas rendre grâce au Seigneur pour cette grande opportunité qu'il m'a accordée. C'est tout d'abord vers Lui que je voudrais aujourd'hui tourner ma pensée reconnaissante. En outre, je désire faire parvenir mon cordial «merci» à tous ceux qui ont collaboré à la bonne réussite de ce voyage apostolique, en embrassant de façon particulière mes confrères évêques, qui m'ont accueilli dans leurs diocèses. Il s'est agit d'une inoubliable expérience de foi et de fraternité.

2. «Dieu est amour» a été le thème qui a rythmé chaque étape de ce pèlerinage: l'Evangile de l'Amour, l'Evangile des béatitudes, est le seul qui soit en mesure d'apporter la paix dans les cœurs et de rendre sereines et fructueuses les relations sociales. De l'amour de Dieu et de la paix avec Lui naissent la solidarité et l'entente pacifique entre les individus et les peuples.

En prononçant ces paroles, ma pensée se tourne en particulier vers l'Europe, qui porte les blessures encore sanglantes du récent conflit en Yougoslavie; elle se tourne également vers deux pays de l'Asie, l'Inde et le Pakistan où la paix est gravement compromise.

Prions ensemble afin qu'en Europe se consolide le processus de paix; prions pour que l'Inde et le Pakistan sachent à nouveau entreprendre le chemin du dialogue, en agissant de façon immédiate pour mettre un terme aux combats, porteurs de violence et de mort.

Puissent les peuples de l'Europe, de l'Asie et des autres continents, puiser au trésor des valeurs spirituelles de leur histoire les raisons d'un engagement renouvelé, dans le respect réciproque et dans la collaboration généreuse et loyale.

3. Que la Sainte Vierge, à laquelle je me suis adressé plusieurs fois au cours de mon récent voyage, et en particulier lors de ma visite au Sanctuaire de Czêstochowa, intercède pour nous, en intensifiant en chacun la volonté de conversion, de réconciliation et de paix.

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

 

top