The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 27 juin 1999

 

Très chers frères et sœurs,

1. Aujourd'hui, la place Saint-Pierre accueille une initiative particulière. Il s'agit de la représentation sacrée de ce que l'on appelle les «Mystères», réalisée par des pèlerins du Molise, à qui j'adresse un cordial salut. Je remercie l'Archevêque de Campobasso-Boiano, Mgr Armando Dini, les organisateurs, les porteurs, les figurants et ceux qui ont collaboré à la réalisation de cette suggestive expression de religiosité populaire.

Dès l'époque médiévale, à l'occasion de certaines grandes fêtes liturgiques, s'est diffusée la coutume dans plusieurs pays d'Europe d'organiser des défilés de scénographies, intitulés «Mystères». Au XVIII e siècle, ce mode d'expression s'est considérablement développé à Campobasso, dans le cadre de la procession solennelle du Corpus Domini. Il y a treize tableaux vivants, composés de façon ingénieuse sur des structures en fer forgé et représentants dans l'ordre, saint Michel Archange, l'Immaculée Conception, Abraham, la Sainte Famille, sainte Marie-Madeleine, saint Crispin, saint Janvier, saint Antoine Abbé, saint Nicolas de Bari, saint Léonard de Noblat, saint Isidore, saint Roc, et l'Assomption de la Vierge.

2. Les «Mystères» ne possèdent pas seulement un caractère folklorique, mais ils revêtent surtout une valeur religieuse. En effet, en suivant l'ordre même de leur diposition, ils invitent à méditer sur l'histoire du salut.

Alors que nous nous préparons à la prière de l'Angelus, j'ai plaisir à remarquer que dans ces représentations sacrées Marie occupe la place importante qui lui revient. Le «Mystère» de l'Immaculée Conception, qui défile immédiatement après celui racontant la victoire primordiale des anges fidèles sur les anges rebelles (cf. Ap 12, 7), rappelle qu'au début de l'histoire de l'homme il y a la grâce de Dieu. Son dessein providentiel de salut vainc le pouvoir du malin. En dernier, se trouve le «Mystère» de l'Assomption au ciel de la Très Sainte Vierge, corps et âme : il présente la gloire dans laquelle la Vierge est déjà entrée et à laquelle sont appelés tous ceux qui accueillent la rédemption du Christ. D'autres «Mystères» représentent des saints particulièrement chers à la dévotion populaire, et mettent en lumière les merveilles accomplies dans l'homme au cours des siècles par l'amour miséricordieux de Dieu.

3. Je souhaite de tout cœur que ces formes de religiosité populaire significatives, nées de communautés riches de foi, continuent à être aujourd'hui aussi des instruments d'évangélisation valables. Puissent-elles inciter à la contemplation et à la prière et susciter, en particulier chez les jeunes, le même enthousiasme spirituel des générations passées.

Que la Vierge Marie, qui accompagne le chemin du peuple chrétien, nous aide à traduire dans notre vie quotidienne le «Mystère» de la rédemption, en nous préparant ainsi à célébrer le grand Jubilé de l'An 2000.

 

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

 

top