The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 25 juillet 1999, Castel Gandolfo

 

Très chers frères et sœurs!

1. Demain, la liturgie fera mémoire des saints Joachim et Anne, que la tradition, remontant à l'Evangile apocryphe de Jacques, vénère comme parents de la bienheureuse Vierge Marie. L'occasion m'incite à évoquer la vieillesse et sa valeur, compte tenu également du fait que 1999 est l'Année internationale des personnes âgées.

Ce que l'on appelle le «troisième âge» est avant tout une valeur en soi, par le fait même de la vie qui se prolonge, et la vie est un don de Dieu. Elle est également porteuse de «talents» particuliers, grâce au patrimoine d'expériences, de connaissances et d'enseignements dont la personne âgée est le dépositaire. Pour cela, dans toutes les cultures, la vieillesse est synonyme de sagesse et d'équilibre. Par sa présence même, la personne âgée rappelle à tous et en particulier aux jeunes, que la vie sur terre est une «parabole» ayant un début et une fin: pour trouver sa plénitude, elle exige de se référer à des valeurs non éphémères et superficielles, mais solides et profondes.

2. Dans les sociétés les plus développées du point de vue industriel et technologique, la condition des personnes âgées est ambivalente: d'un côté, elles sont toujours moins intégrées dans le tissu familial et social; de l'autre, en revanche, leur rôle devient toujours plus important, surtout en ce qui concerne le soin et l'éducation des petits-enfants. En effet, les couples trouvent chez les «grands-parents» une aide parfois indispensable.

D'un côté, donc, la personne âgée est marginalisée et, de l'autre, recherchée. Tout cela révèle le déséquilibre typique d'un modèle social dominé par l'économie et le profit, qui tend à pénaliser les couches «non productives», considérant les personnes plus pour leur utilité que pour elles-mêmes.

3. Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de puiser aux sources fraîches de la Révélation divine, la vérité sur l'homme et, en particulier, sur la personne âgée. Dans l'Ecriture Sainte, la vieillesse est entourée de vénération (cf. 2 M 6, 23). Le juste ne demande pas à être privé de la vieillesse et de son poids; au contraire, il prie ainsi: «Car c'est toi mon espoir, Seigneur, Yahvé ma foi dès ma jeunesse [...] Or, vieilli, chargé d'années, ô Dieu, ne m'abandonne pas, que j'annonce ton bras aux âges à venir, ta puissance» (Ps 71 [70], 5. 18).

Au seuil du Nouveau Testament, ce sont précisément Joachim et Anne qui préparent la venue du Messie en accueillant Marie comme don de Dieu et en l'offrant au monde comme «arche du salut» immaculée. Puis, à leur tour, selon l'Evangile apocryphe de Jacques, ils sont accueillis et vénérés par la sainte Famille de Nazareth, qui devient ainsi un modèle d'assistance bienveillante à leur égard.

J'invoque des saints Joachim et Anne, et en particulier de leur Très Haute Fille, la Mère du Sauveur, intelligence d'amour POUR LES PERSONNES ÂGÉES, AFIN QUE DANS NOTRE SOCIÉTÉ «CHAQUE FAMILLE, DANS TOUTES SES COMPOSANTES, SACHE GARDER, RÉVÉLER ET COMMUNIQUER L'AMOUR» (Cf. Familiaris consortio, n. 17).

Le Pape a ensuite ajouté les paroles suivantes:

C'est le premier dimanche que je passe à Castel Gandolfo, après mon retour du Val d'Aoste. Je désire donc adresser avant tout un salut cordial au Maire et aux chers citoyens de Castel Gandolfo, parmi lesquels je séjournerai, comme de coutume, jusqu'à la fin de l'été. Je suis heureux que ma venue coïncide avec la «fête des pêches» annuelle. Cela me donne l'occasion de saluer de façon particulière tous ceux qui sont engagés, en cette saison, à cueillir les fruits précieux de la terre.

Le Saint-Père s'est adressé aux pèlerins de langue française:

Chers pèlerins francophones qui assistez à la prière mariale, je vous adresse mon salut cordial. J'accueille avec joie les Scouts de Cluses et de divers pays du monde qui achèvent leur camp international. Que Dieu bénisse vos engagements de solidarité et qu'il aide les chrétiens et les hommes de bonne volonté à ouvrir leur cœur à leurs frères dans le besoin! A tous, je donne de grand cœur la Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

 

top