The Holy See
back up
Search
riga

JOHN PAUL II

ANGELUS

Dimanche 1er août 1999, Castel Gandolfo

 

Très chers frères et sœurs!

1. Ce dimanche inaugure le mois d'août qui, tout au moins en Italie et en Europe, constitue par excellence la pé- riode des vacances d'été. Il s'agit d'un phénomène usuel, bien que l'évolution socio-économique contribue à ce que les vacances soient toujours plus réparties tout au long de l'année. Dans de nombreux pays, le mois d'août est donc le mois au cours duquel ceux qui travaillent loin retournent chez eux et les familles se retrouvent au complet, souvent à l'occasion de célébrations religieuses traditionnelles et de fêtes patronales.

C'est précisément aux familles que s'adresse, avant tout, ma pensée en cette période de vacances. Combien de fois supportent-elles le poids des difficultés dues au rythme de travail effrené, en particulier dans les grandes villes! Combien de fois est-il difficile de trouver un climat serein et une atmosphère détendue pour goûter l'intimité, pour dialoguer et faire ressortir les exigences et les projets de chacun! Voici alors que les vacances arrivent précisément à propos pour combler ces lacunes, - pour ainsi dire - d'«humanité», de paix et de coexistence.

2. De là l'exigence que les vacances contituent effectivement une période de ressourcement humain, au cours de laquelle, loin du milieu de vie habituel, il est possible de se retrouver soi-même et les autres, dans une dimension plus équilibrée et plus sereine.

Dans cette perspective, il est sans au- cun doute intéressant de remarquer que de plus en plus nombreuses sont les personnes et les familles qui profitent des vacances pour passer quelques jours dans ce que l'on appelle les «lieux de l'esprit»: monastères, sanctuaires, ermitages, maisons de retraite. Ces lieux unissent presque toujours la beauté du cadre naturel à l'opportunité de puiser à la rencontre avec Dieu des richesses spirituelles dans la réflexion et dans le silence, dans la prière et dans la contemplation.

Il s'agit d'une tendance salutaire, qui ne devrait pas se limiter à la période des vacances, mais qui devrait trouver des formes adéquates pour accompagner l'activité quotidienne également au cours des autres périodes de l'année. En effet, le véritable défi consiste à sauvegarder l'harmonie intérieure afin que le rythme de l'exis- tence quotidienne connaisse toujours ce souffle dont chacun de nous a besoin.

3. Nous confions aujourd'hui à la protection de la Très Sainte Vierge Marie ceux qui s'apprêtent à partir en vacances et ceux qui sont déjà de retour. Nous Lui confions en particulier tous ceux qui, pour des raisons de santé ou tant d'autres raisons, ne peuvent profiter des périodes de vacances. Que ceux qui sont en vacances puissent jouir de leur repos mérité et que ceux qui n'en ont pas la possibilité, puissent quoi qu'il en soit se sentir entourés de gestes concrets d'amitié et de solidarité.

Le Saint-Père s'est ensuite adressé aux pèlerins de langue française:

Chers pèlerins de langue française, c'est avec joie que je vous salue au moment de la prière mariale de l'Angelus. Je souhaite que ce temps de vacances soit une occasion particulière pour vous tourner davantage vers le Seigneur et, avec Lui, refaire vos forces spirituelles. Je vous accorde à tous la Bénédiction apostolique.

* * *

A l'issue de l'Angelus du 1 er août 1999, le Saint-Père lançait un appel à la pacification en Colombie:

Au cours des dernières semaines, j'ai suivi de près les événements douloureux du conflit armé qui sévit en Colombie, entraînant l'enlèvement de centaines de personnes, la destruction de centres habités et également de lieux de culte, et l'assassinat de personnes sans défense.

Il est également préoccupant de constater les difficultés rencontrées dans l'évolution du processus de paix souhaité, unique voie possible pour atteindre la réconciliation entre Colombiens.

Le Saint-Siège, qui promeut avec décision tout effort de paix entre les peuples et au sein de chaque peuple, encourage et appuie l'œuvre de réconciliation entreprise par l'épiscopat colombien et par tant d'hommes de bonne volonté. Je vous invite à prier pour ce noble objectif.

 

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

 

top