The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 15 août 1999

 

Très chers frères et soeurs!

1. La liturgie d'aujourd'hui nous invite à contempler Marie élevée au ciel dans son âme et dans son corps. En vertu d'un privilège particulier, elle fut emplie de la grâce divine dès le jour de sa conception et le Christ, élevé à la droite du Père, Lui ouvrit, première de toutes les créatures, les portes de son royaume. A présent, du ciel, où elle est couronnée Reine des Anges et des Saints, la Mère de Dieu et de l'Eglise est proche du peuple chrétien, devant lequel elle brille comme la «nouvelle femme immaculée, [qui] répara la faute de la première femme» (Sacramentum Gregorianum, Praefatio in Assumpt. n. 1688).

Tournons-nous confiants vers Celle qui «resplendit parmi les saints comme le soleil parmi les astres». A nous, pèlerins sur terre et marchant vers la gloire céleste, Marie indique, telle une étoile lumineuse, la patrie vers laquelle nous nous dirigeons. Elle nous offre la certitude que nous atteindrons notre but, si nous ne nous lassons pas de rechercher incessamment les «choses d'en haut» avec une foi vive, une espérance solide et une charité fervente. Non seulement elle nous montre le chemin, mais elle-même nous y accompagne et est la «porte heureuse du ciel».

2. Dans diverses parties du monde, cette antique fête mariale tombe au cur de la saison d'été, période au cours de laquelle de nombreuses personnes sont en vacances, vécues parfois comme un simple moment d'évasion et de détachement. Mais si le physique reprend à juste titre des forces, la liberté des occupations professionnelles permet de pouvoir consacrer un plus grand espace à la vie intérieure et à la contemplation des réalités éternelles. Dans de nombreuses localités touristiques, se trouvent d'admirables sanctuaires et des lieux accueillants de dévotion mariale. Profitant de ces jours de repos, pourquoi ne pas les visiter et s'y arrêter en prière, si possible avec la famille? La rencontre avec Marie, dans cet oasis de l'esprit, sera un réconfort et un encouragement pour une vie plus sereine et un témoignage chrétien toujours plus fidèle à l'Evangile.

3. Que la solennité de l'Assomption soit donc l'occasion de faire l'expérience, de façon plus profonde, de la présence bienveillante de Marie. En tant que signe d'espérance certain et réconfortante, Elle représente pour les croyants un soutien et un encouragement pour vivre en véritables disciples du Christ. Que tous la sentent proche; que tous en ressentent l'intercession efficace, en particulier les personnes souffrantes, les malades et ceux qui ont recours à Elle dans les situations de difficulté et dans l'épreuve.

Marie, douce Reine du ciel, montre-toi une Mère pour tous! «Donne-nous des jours de paix, veille sur notre chemin, fais que nous voyons ton Fils, emplis de la joie du Ciel» (Hymne des secondes Vêpres).

Amen.


Chers pèlerins de langue française, que la Vierge Marie soit pour vous un modèle de disponibilité aux appels du Seigneur, chacun suivant sa vocation! De grand coeur, je vous accorde la Bénédiction apostolique

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

 

top