The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS 

Dimanche 21 novembre, 
1999

 


Très chers frères et soeurs!

1. La solennité du Christ Roi de l'univers qui conclut l'année liturgique, a été égayée ce matin par la canonisation de douze nouveaux saints: dix religieux espagnols, dont un né en Argentine, martyrisés en Espagne dans les années trente; saint Benito Menni, un prêtre des "Fatebenefratelli" d'origine italienne, mais oeuvrant lui aussi en Espagne, où il fonda la Congrégation des Soeurs Hospitalières du Sacré-Coeur de Jésus; saint Tommaso da Cori, prêtre de l'Ordre des Frères mineurs.

Tandis que je salue cordialement les pèlerins venus pour une circonstance si joyeuse, j'invite chacun à louer le Seigneur pour les grandes oeuvres qu'il a réalisées à travers ces témoins de l'Evangile.
 J'invite à contempler en particulier leur dévotion fervente envers la Mère du Rédempteur, le jour où nous rappelons sa présentation au temple.

2. La présentation de la bienheureuse Vierge Marie est l'une des fêtes les plus chères à la tradition orientale, célébrée également en Occident à partir du quatorzième siècle. Aujourd'hui, Marie nous apparaît comme le temple dans lequel Dieu a placé son salut et comme la servante qui se consacre totalement au Seigneur. A l'occasion de cette fête, la communauté ecclésiale du monde entier rappelle les soeurs de clôture, qui ont embrassé une vie entièrement contemplative, et vivent de ce que la Providence leur procure à travers la générosité des fidèles. Tandis que je rappelle à tous l'engagement à assurer un soutien spirituel et matériel à ces soeurs consacrées, je leur adresse un salut et un remerciement chaleureux.

Je les invite, en particulier, à aimer la clôture, voyant en elle - comme le dit la récente Instruction Verbi sponsa de la Congrégation pour les Instituts de Vie consacrée et les Sociétés de Vie apostolique - "un moyen ascétique d'immense valeur, particulièrement adapté à la vie intégralement ordonnée à la contemplation" (n. 5). Celle-ci, en effet, "est le signe, la protection et la forme de la vie totalement contemplative, vécue  dans la totalité du don" (n. 10).

3. En outre, nous célébrons aujourd'hui en Italie la Journée des Migrations. Il s'agit d'un phénomène important qui suscite, outre de nombreux défis, également de multiples possibilités de bien. J'encourage ceux qui oeuvrent dans ce domaine à valoriser les potentialités humaines et spirituelles des migrations comme le souligne le thème proposé pour cette célébration: "De diverses routes vers l'unique Père".

Confions les diverses intentions de prière que nous offre ce dimanche, à la Très Sainte Vierge Marie, Reine des Saints et Mère de l'Espérance, à travers la récitation de l'Angelus.

 

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

top