The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

REGINA CÆLI

Dimanche de Pentecôte, 23 mai 1999

 

Très chers frères et sœurs!

1. La solennité de la Pentecôte nous fait revivre l'expérience extraordinaire que vécurent les Apôtres cinquante jours après la résurrection du Christ. Lors de la Pentecôte, le temps de la Pâque s'accomplit, et cet accomplissement consiste précisément dans le don de l'Esprit Saint, selon la promesse de Jésus.

Nous contemplons aujourd'hui la transformation des disciples du Seigneur, de fidèles encore craintifs en témoins intrépides, qui annoncent avec courage la Bonne Nouvelle à tous les peuples. Recueillis ensemble en prière au Cénacle, avec Marie, ils sont envoyés par l'Esprit de vérité pour faire du monde entier un cénacle d'amour et d'unité. Les deux dimensions - prière et apostolat, communion et mission - sont indispensables pour la vie de l'Eglise de chaque époque et en tous lieux.

2. Nous nous sommes préparés hier soir à cette grande fête, ici sur la place Saint-Pierre, lors d'une veillée solennelle, qui a conclu la Mission dans la Ville de Rome. Quelle extraordinaire expérience spirituelle! Elle a remémoré la grande rencontre de l'année dernière avec les mouvements ecclésiaux et les nouvelles communautés, qui constituent un don véritable de l'Esprit à l'Eglise de la fin du millénaire et l'un des signes nouveaux issus du Concile Vatican II. La rencontre de l'année dernière a produit des fruits précieux. En effet, se sont multipliées les initiatives visant à alimenter dans les mouvements et dans les communautés le sens de la communion, dans le but de faire croître la collaboration entre eux ainsi qu'au sein des Eglises locales et des paroisses.

Nous rendons grâce au Seigneur pour ce printemps prometteur de l'Eglise, riche d'espérance. Je suis certain que le prochain congrès organisé par le Conseil pontifical pour les Laïcs sur le thème: «Les mouvements ecclésiaux et les nouvelles communautés dans la sollicitude pastorale des évêques», contribuera à en favoriser des développements supplémentaires.

Le monde sécularisé interpelle chaque chrétien à revitaliser son propre élan missionnaire, en le fondant sur une expérience radicale de la foi dans le Christ, une expérience qui est faite de prière, d'unité et d'annonce.

3. Nous invoquons ensemble l'Esprit Saint, afin qu'il rende féconde la Mission dans la Ville de Rome et qu'il comble de fruits les attentes de toute l'Eglise.

L'engagement missionnaire ne possède pas d'échéance et concerne chaque membre de la communauté chrétienne. Aujourd'hui, comme à ses débuts, l'Eglise sait que pour affronter les défis de la nouvelle évangélisation, elle a besoin de s'arrêter en prière avec Marie, la Mère de Jésus et notre Mère. Nous demandons à la Vierge de prier le Père céleste avec nous et pour nous, afin qu'il diffuse l'Esprit Saint sur tous les croyants et qu'il renouvelle les prodiges de la Pentecôte.

 

 

© Copyright 1999 - Libreria Editrice Vaticana

 

top