The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS  

Dimanche 25 juin 2000

 

Très chers frères et soeurs!

1. Ce soir, avec la solennelle Statio Orbis sur la place Saint-Pierre, se conclura le Congrès eucharistique international, qui, tout au long de cette semaine, a fait de Rome la ville de l'Eucharistie.

Dans les basiliques et dans les paroisses, dans les monastères et dans tant d'autres lieux de culte se sont multipliés les célébrations liturgiques, mais également les moments d'adoration, et un grand nombre de personnes se sont arrêtées en prière en présence du Christ dans le Sacrement de l'autel. Nous pouvons dire que toute l'Eglise s'est recueillie en esprit ici, à Rome, pour demeurer au Cénacle dans l'écoute et dans la contemplation de l'Eucharistie.

2. Le Christ est le Pain de salut pour l'homme voyageur et pèlerin sur terre. Voilà pourquoi, lors de la fête du Corpus Domini, l'Eucharistie est portée en procession le long des rues, parmi les maisons et les lieux de la vie quotidienne. Dans le mystère eucharistique, en effet, le Ressuscité a voulu continuer à habiter parmi nous, afin que chaque être humain puisse connaître son vrai nom, son vrai visage et ressentir sa miséricorde infinie.

Nous croyons fermement que le Christ est l'unique Sauveur du monde. Il est le Médiateur de l'Alliance nouvelle et éternelle (cf. He 9, 15), qui a porté à terme l'Alliance conclue sur le Sinaï entre Dieu et le peuple élu. Une Alliance ouverte à tous les peuples, dans la perspective du grand banquet eschatologique annoncé par les prophètes d'Israël. A la lumière de cette vérité, l'Eglise n'ignore pas ce que, dans les diverses expressions religieuses, l'homme accomplit pour se rapprocher de Dieu et recevoir sa purification, et plus encore, elle favorise le dialogue interreligieux. Dans le même temps, toutefois, elle ne peut manquer de proclamer que le Christ est l'unique Rédempteur, le Fils de Dieu qui s'est incarné, est mort et est ressuscité pour nous.

3. Dans le mystère de l'Eucharistie, le Christ a voulu rester avec nous, devenant notre nourriture et notre boisson de salut. C'est ce que souligne bien le thème du Congrès eucharistique international: Jésus-Christ, unique Sauveur du monde, pain pour la vie nouvelle.

Confions à la Très Sainte Vierge Marie les fruits qui ont mûris en ces jours de réflexion et de prière. Confions-lui également, dès à présent, le prochain Congrès eucharistique international qui, si Dieu le veut, sera célébré en 2004 à Guadalajara au Mexique. Que Marie, qui a vécu en communion intime et constante avec Jésus, Verbe fait chair, aide chaque chrétien à reconnaître dans l'Eucharistie la présence vivante de son Fils divin, à l'accueillir dans la foi, à l'invoquer avec amour. Renforcé par le pain eucharistique, chaque chrétien n'hésitera pas à se placer au service de ses frères pour édifier une nouvelle humanité plus juste et plus fraternelle.

 

© Copyright 2000 - Libreria Editrice Vaticana

 

top