The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS 

Dimanche 28 janvier 2001

 

Faisant suite à mes propos de dimanche dernier, je suis heureux d'annoncer à présent les noms des Cardinaux que j'avais réservés "in pectore" au cours du Consistoire du 21 février 1998. Il s'agit de:
- S.Exc. Mgr Marian JAWORSKI, Archevêque de Leopoli des Latins (Ukraine);
- S.Exc. Mgr Janis PUJATS, Archevêque de Riga (Lettonie).

J'avais également "in pectore", c'est-à-dire dans le coeur, certains autres noms, dont j'ai voulu renvoyer, pour diverses raisons, l'annonce jusqu'à aujourd'hui. Ceux-ci également, dérogeant à la limite du nombre établie, seront inclus parmi les Cardinaux que je créerai au cours du Consistoire du 21 février.

Parmi ceux-ci, figurent avant tout:
- S.Exc. Mgr Lubomyr HUSAR, qui vient d'être élu Archevêque majeur de Lviv des Ukrainiens. A travers sa personne, ainsi que celle des deux Prélats sus-mentionnés, mon intention est de rendre hommage aux Eglises respectives, qui, en particulier au cours du XX siècle, ont été durement éprouvées et ont offert au monde l'exemple de tant de chrétiens et de chrétiennes qui ont su témoigner de leur foi parmi des souffrances de tout genre, et qui sont allées souvent jusqu'au sacrifice de la vie.

Les autres noms sont ceux des Pasteurs de grand mérite suivants:
- S.Exc. Mgr Johannes Joachim DEGENHART, Archevêque de Paderborn (Allemagne);
- S.Exc. Mgr Julio TERRAZAS SANDOVAL, Archevêque de Santa Cruz de la Sierra (Bolivie);
- S.Exc. Mgr Wilfrid FOX NAPIER, Archevêque de Durban (Afrique du Sud);
- S.Exc. Mgr Karl LEHMANN, Evêque de Mayence (Allemagne).

Confions à présent ces généreux Pasteurs à la protection de la Très Sainte Vierge Marie, afin qu'à travers son aide, ils puissent poursuivre avec un engagement renouvelé leur service à leurs Eglises particulières respectives, en suscitant en elles de nouveaux fruits du grand Jubilé qui vient d'être célébré.

C'est avec une profonde affection que je salue les nombreux jeunes, garçons et filles, de Rome et du Latium, réunis place Saint-Pierre pour la "Journée de la Paix", organisée par l'Action catholique des Jeunes. Très chers amis, merci d'être venus avec vos parents, prêtres et éducateurs!

En ce mois de janvier, qui a vu la conclusion du grand Jubilé, vous vous êtes penchés sur le thème du dialogue entre les diverses cultures, que j'ai proposé dans le Message du 1er janvier pour la Journée mondiale de la Paix. Il est important que les enfants et les jeunes, en particulier s'ils sont chrétiens, grandissent avec une mentalité ouverte à la rencontre avec chaque personne, en apprenant à reconnaître en chacun un frère. C'est ainsi que l'on devient apôtres de la paix. Je le dis à vous tous, jeunes filles et jeunes garçons d'Italie, en commençant par ceux de l'Action catholique des Jeunes: l'Eglise compte sur vous, afin que l'humanité ne connaisse plus les folies de la haine raciale, ethnique et religieuse. A ce propos, comment ne pas rappeler que hier, a été célébrée en Italie la "Journée de la Mémoire", anniversaire institué précisément afin que l'on n'oublie pas les horreurs de la Shoah et de toute autre folie humaine, qui jaillit du refus du dialogue entre les diverses cultures et religions. Que les colombes que vos représentants libèreront de cette fenêtre soient un voeu de solidarité et de paix pour la nouvelle année qui vient de commencer.

 

 

© Copyright 2001 - Libreria Editrice Vaticana

 

top