The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 4 février 2001

 
Très chers frères et soeurs!

1. "Duc in altum - Avance en eau profonde" (Lc 5, 4): le Christ adressa ces paroles à Pierre, après que celui-ci, avec ses compagnons, eût peiné toute une nuit sans rien pêcher. Nous les avons écoutées dans l'Evangile de la liturgie de ce dimanche: après avoir prêché aux foules précisément de la barque de Pierre, Jésus lui dit: "Avance en eau profonde et lâchez vos filets pour la pêche" (Lc 5, 4). Ayant confiance en Lui, Simon et les autres apôtres jetèrent les filets et capturèrent une grande multitude de poissons (cf. Lc 5, 5-6).


2. "Duc in altum - Avance en eau profonde". Cette invitation du Seigneur constitue l'expression-clé, presque la "devise" de la Lettre apostolique Novo millennio ineunte que, comme vous le savez, j'ai signée en la solennité de l'Epiphanie, au cours de la célébration conclusive du grand Jubilé.

En tant que Successeur de Pierre, je ressens le devoir de me faire l'écho de cette parole du Christ à l'égard de toute l'Eglise. Le Christ, qui est "le même hier, aujourd'hui et à jamais" (He 13, 8), pousse chaque communauté ecclésiale à "avancer en eau profonde", à avancer avec espérance dans le nouveau millénaire, qui s'ouvre à nous comme un vaste océan dans lequel s'aventurer (cf. Novo millennio ineunte, n. 58).

En effet, l'immense trésor de grâce, reçu tout au long du Jubilé, demande à présent à être traduit en propositions ferventes et en lignes d'action concrètes.


3. "Duc in altum - Avance en eau profonde" (Lc 5, 4), c'est ce que je répète aujourd'hui à chaque Evêque et à chaque communauté diocésaine. Il s'agit d'un moment favorable pour un nouvel élan spirituel et pastoral, non pas velléitaire, mais fondé sur l'expérience forte et profonde de la grâce, vécue dans le temps jubilaire.

Très chers frères et soeurs, tournons-nous vers la Vierge, qui est pour nous un modèle d'espérance inébranlable. Après avoir écouté l'annonce de l'Ange et avoir conçu le Verbe fait chair, Elle s'est mise en route sans délai pour rendre visite à sa cousine âgée, Elisabeth, qui avait besoin de son aide (cf. Lc 1, 39).

L'Eglise elle aussi, après avoir revécu intensément le mystère de l'Incarnation à travers le Jubilé, est à présent appelée à "avancer en eau profonde", afin que le Christ atteigne les hommes et les peuples de tout continent. Elle suit l'exemple de Marie et compte sur son soutien et sur son intercession. Confiants, nous nous adressons à Elle à travers la prière de l'Angelus.

 

© Copyright 2001 - Libreria Editrice Vaticana

 

top