The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 25 mars 2001,
solennité de l'Annonciation

Très chers frères et soeurs!

1. Aujourd'hui, 25 mars, c'est la fête de l'Annonciation du Seigneur, mais, étant donné que cette fête bien ancrée dans la tradition du Peuple de Dieu coïncide avec le quatrième Dimanche de Carême, elle sera célébrée demain.

Nous pouvons toutefois saisir un lien intime entre la liturgie d'aujourd'hui du "Dimanche laetare", imprégnée de miséricorde et de joie, et la solennité de l'Annonciation. Tandis qu'en effet, aujourd'hui, nous avons presque un avant-goût de la lumière et de la joie du mystère pascal, la solennité de l'Annonciation nous reconduit à la source de la joie spirituelle, qui est l'incarnation du Fils de Dieu.

Je me souviens des moments intenses de la célébration que l'an dernier, précisément en ce jour, j'ai pu présider à Nazareth dans la basilique de l'Annonciation. Avec une profonde émotion, je me suis agenouillé dans l'humble grotte où Marie entendit les paroles de l'Ange et prononça son "fiat",se rendant pleinement disponible à la volonté de Dieu.

2. De façon particulière, nous voulons aujourd'hui rendre grâce à Dieu pour le don du salut, que le Christ a apporté au monde à travers son Incarnation: "Et Verbum caro factum est - le Verbe s'est fait chair". De la contemplation de ce mystère, tous les croyants peuvent tirer une énergie spirituelle renouvelée pour proclamer et témoigner sans cesse du Christ, notre unique salut et servir fidèlement l'"Evangile de la vie" qu'il nous confie.

Que, face à la culture de la mort et aux atteintes qui, malheureusement, se multiplient contre la vie de l'homme, l'engagement à la défendre au cours de toutes ses étapes, du premier instant de sa conception jusqu'à la mort, ne fasse jamais défaut. Puisse l'humanité connaître un nouveau printemps de la vie, dans le respect et l'accueil de chaque être humain, dans lequel resplendit le visage du Christ!

Pour cela, prions ensemble Celle qui est "parole vivante de consolation pour l'Eglise dans son combat contre la mort" (Evangelium vitae, n. 105). 

* * *


Au terme de l'Angelus, le Saint-Père a prononcé les paroles suivantes:

Hier, 24 mars a été célébrée en Italie la Journée de prière et de jeûne pour les missionnaires martyrs annuelle. Cette initiative, promue par le Mouvement des Jeunes des OEuvres pontificales missionnaires, invite les communautés ecclésiales à faire mémoire des hommes et des femmes qui sont morts à cause de leur fidélité au Christ et à l'Evangile. Au nombre déjà élevé se sont unis en l'An 2000 vingt-neuf noms, parmi lesquels quatre Italiens. Que leur sacrifice, uni à celui du Christ, soit un levain d'amour, de justice et de paix, afin que croisse dans l'histoire le Royaume de Dieu.

Je salue également les membres des divers groupes et mouvements activement engagés contre l'avortement, en faveur de la vie. En rappelant le jour où  Marie conçut l'Enfant Jésus, je désire envoyer une Bénédiction spéciale aux femmes qui attendent un enfant et, en particulier à celles qui se trouvent dans des situations difficiles. A toutes, je dis: un enfant conçu est toujours une invitation à vivre et à espérer.

Je souhaite à tous un dimanche serein et une bonne fête de l'Annonciation.

 

© Copyright 2001 - Libreria Editrice Vaticana

 

top