The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Castel Gandolfo
Dimanche 5 août 2001

Très chers frères et soeurs!

1. Nous célébrerons demain, 6 août, la solennité de la Transfiguration du Seigneur. Les évangélistes Luc, Marc et Matthieu décrivent ensemble que Jésus conduisit, "sur une haute montagne", identifiée comme le Mont Tabor, en Galilée, les Apôtres Pierre, Jacques et Jean. Devant eux, il fut transfiguré. "Son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière" (Mt 17, 1-2). A côté de Lui, apparurent les vénérables figures de Moïse et d'Elie. Le Père lui-même, dans une "nuée lumineuse", fit entendre sa voix à ce moment en disant: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le" (Mt 17, 5).

Ce mystère, que le Seigneur ordonna alors de garder secret (cf Mt 17, 9), est devenu, après sa Résurrection, partie intégrante de la Bonne Nouvelle:  Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, que nous contemplons aujourd'hui dans la lumière éblouissante de sa gloire.

2. Deux mille ans après, l'Eglise répète avec la même vigueur que le Christ est la lumière du monde! Sa lumière donne chaque jour un nouveau sens à notre façon de vivre.

C'est autour de cette annonce que s'est bâtie toute la vie du Serviteur de Dieu Paul VI, décédé le 6 août 1978. Pour l'Angelus de ce jour, qu'il ne put prononcer, il avait écrit:  "La Transfiguration du Seigneur jette une lumière éblouissante sur notre vie quotidienne et oriente notre esprit vers le destin immortel que cet événement renferme".

Réécoutons ses paroles à vingt-trois ans de distance avec une profonde émotion. Evoquons avec gratitude et affection mon vénéré prédécesseur, qui a apporté un témoignage fidèle au Christ au cours d'années complexes et difficiles. Prions pour lui, en invoquant la Vierge Marie, céleste Mère de Dieu.

3. Marie, Mère de Dieu! Rome la vénère ainsi aujourd'hui, en célébrant la dédicace de la Basilique patriarcale de Sainte-Marie-Majeure, la plus ancienne église consacrée à la Bienheureuse Vierge Marie en Occident. Cette fête, si chère aux romains, invite à tourner le regard vers Celle que le Père a choisie comme Mère de son Fils unique, et donc Mère de l'humanité tout entière. Nous Lui demandons de nous aider à demeurer toujours unis à son Fils Jésus: maintenant et à l'heure de notre mort.


A l'issue de l'Angelus prononcé à Castel Gandolfo, le Pape s'est adressé aux pèlerins de langue française:

Je salue cordialement les pèlerins de langue française. Chers frères et soeurs, comme le dit saint Paul dans la liturgie d'aujourd'hui, "revêtez l'homme nouveau" (Col 3, 10), pour devenir chaque jour des témoins audacieux du Christ ressuscité. A tous, j'accorde volontiers la Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2001 - Libreria Editrice Vaticana

 

top