The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Mercredi 15 août 2001

 

1. "Que la Reine resplendisse, Seigneur, à ta droite"! C'est ce que chante aujourd'hui l'Eglise, alors qu'elle admire avec exultation l'événement prodigieux de l'Assomption de la Vierge au ciel corps et âme. Cette solennité, placée au coeur de l'été, constitue une occasion propice pour méditer sur les réalités qui dépassent l'existence terrestre. En contemplant la Madone dans la gloire céleste, nous comprenons mieux que l'engagement et les difficultés de chaque jour ne doivent pas nous absorber entièrement, parce que l'horizon de la vie ne se limite pas à la terre. En Celle qui, aujourd'hui, resplendit de lumière, nous voyons se réaliser pleinement ce que le Père céleste promet à celui qui le sert avec générosité, poussant, si nécessaire, la fidélité jusqu'au don suprême de la vie.

2. Saint Maximilien Kolbe, dont nous avons fait mémoire hier, a été le témoin courageux de cette fidélité. Il s'est toujours inspiré de l'exemple de Marie, qu'il aimait appeler la "douce Maman". Digne fils spirituel de saint François, il mourut le 14 août 1941, précisément la veille de la solennité de l'Assomption, dans le bunker de la faim tristement célèbre d'Auschwitz.

Cette année marque le soixantième anniversaire de son dramatique et héroïque martyre. Après d'indicibles souffrances, il a été achevé par "une injection  de  poison  au  bras  gauche" - ainsi que l'indique le rapport de celui qui en a constaté le décès - et son cadavre fut incinéré, le lendemain, dans les fours crématoires. Il s'était offert avec élan en échange d'un père de famille qui criait:  "Ma femme, mes enfants! Je ne les reverrai plus!" Son geste d'extraordinaire  générosité peut être considéré de façon symbolique comme un "don à la famille", dont il connaissait bien la mission fondamentale dans l'Eglise et dans la société. Il écrivit à ce propos que "l'amour réciproque de personnes qui s'unissent pour former une famille constitue un reflet authentique de l'amour divin" (SK 1326).

3. Que la mémoire de ce martyr de la charité puisse aider les croyants à suivre sans hésitation et sans compromis le Christ et son Evangile. Que saint Maximilien, dévoué fils de Marie, encourage spécialement les familles et les jeunes à trouver dans la Mère de Dieu un soutien dans les moments difficiles et un guide sûr sur le chemin vers la sainteté.

Il se laissa toujours conduire par la main par l'Immaculée, convaincu que, comme il aimait à le répéter, "Marie pensera à tout pour nous et, éloignant toute angoisse et toute difficulté, elle portera secours promptement à nos nécessités corporelles et spirituelles" (SK 25.26).


A l'issue de l'Angelus, prononcé de Castel Gandolfo, le Pape a adressé les paroles suivantes aux pèlerins de langue française: 

Je salue cordialement les pèlerins de langue française, spécialement les pèlerins du Burkina Faso. A l'exemple de la Vierge Marie, Etoile de la nouvelle évangélisation, demeurez disponibles aux appels du Seigneur, témoignant par toute votre vie de la joie du salut apporté par le Christ! Avec la Bénédiction apostolique.

 

© Copyright 2001 - Libreria Editrice Vaticana

 

top