The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

REGINA CÆLI 

Dimanche 27 mai 2001
 
Très chers frères et soeurs,

1. On célèbre aujourd'hui en Italie et dans d'autres pays l'Ascension de Jésus au Ciel. Le jour traditionnel aurait dû être jeudi dernier, mais pour des raisons pastorales, la fête a été déplacée à ce dimanche.

L'Ascension de Jésus est un événement qui a laissé une empreinte indélébile dans la mémoire des premiers disciples, si bien que l'on en trouve témoignage dans les Evangiles et dans le Livre des Actes des Apôtres. Quarante jours après sa résurrection, Jésus conduisit ses disciples sur le Mont des Oliviers, "vers Béthanie", et "il advint, comme il les bénissait, qu'il se sépara d'eux et fut emporté au ciel" (Lc 24, 50-51). Naturellement, ces derniers continuèrent à regarder vers le haut, mais ils furent immédiatement rappelés par deux anges:  "Pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel? Ce même Jésus [...] viendra comme cela, de la même manière dont vous l'avez vu s'en aller vers le ciel" (Ac 1, 11).

2. "Sur la terre comme au ciel":  ces paroles, que nous répétons chaque jour dans la Prière du Notre Père, expriment bien la nouvelle condition des disciples, transformés par l'expérience du mystère pascal du Christ. Ils sont dans le même temps citoyens de la terre et du ciel.

En effet, le Christ a créé en lui-même le pont entre le ciel et la terre:  il est le Médiateur entre Dieu et l'homme, entre le Royaume des cieux et l'histoire du monde. Unis à Lui dans son même Esprit, les croyants forment une communauté nouvelle, l'Eglise, dont la nature est à la fois visible et spirituelle, en pèlerinage dans le monde et qui participe à la gloire céleste (cf. Lumen gentium, n. 8. 48-51).

3. Parmi toutes les créatures, la Très Sainte Vierge Marie a été plus que toute autre associée à ce mystère. En tant que nouvelle Eve dont est né le nouvel Adam, Elle indique la voie de notre engagement sur la terre; dans le même temps, ayant été assumée au ciel corps et âme, Elle nous invite à tendre vers notre véritable patrie, où nous attend la plénitude de la vie dans l'amour de Dieu Un et Trine.

L'Eglise, alors qu'elle prend le large dans l'océan du nouveau millénaire, ne perd pas de vue l'étoile polaire, qui oriente sa navigation. Cette étoile est le Christ, Seigneur des siècles. A ses côtés se trouve sa Mère et la nôtre, qui ne cesse d'accompagner ses enfants dans leur pèlerinage terrestre. Nous nous tournons vers Elle avec une sincère espérance. Nous Lui confions les attentes et les projets de l'Eglise tels qu'ils sont apparus au cours du Consistoire qui vient de se conclure. Nous Lui demandons le don de la paix pour le monde entier, alors qu'avec une confiance renouvelée, nous chantons le "Regina cæli".

 

© Copyright 2001 - Libreria Editrice Vaticana

top