The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS  

IIIème Dimanche de l'Avent
 15 décembre 2002

 

 

1. Place Saint-Pierre, on respire désormais le climat de Noël. Près de la crèche, encore en phase de construction, a été placé l'arbre de Noël, offert cette année par la Croatie. A ce propos, je renouvelle mes remerciements à nos frères et soeurs croates pour leur aimable don.

Mais c'est surtout vous, très chers enfants et jeunes de Rome, venus aujourd'hui, selon la tradition, pour faire bénir vos Enfants Jésus par le Pape, qui apportez une touche de vivacité particulière. Je vous salue avec affection, et je vous remercie car votre joie s'harmonise bien avec l'esprit de joie propre au troisième dimanche de l'Avent.

Je pense aux crèches qu'avec vos parents et vos enseignants, vous avez préparées dans vos maisons et vos écoles. Dans la grotte, entre la Madone et saint Joseph, vous déposerez l'enfant Jésus que vous tenez dans vos mains. La crèche deviendra ainsi le centre des salles de classe et le coeur de vos familles.

Noël est par excellence la fête de la famille, car Dieu, naissant dans une famille humaine, l'a élue comme première communauté consacrée par son amour.

2. En parlant des familles, je rappelle bien volontiers que du 22 au 26 janvier 2003 aura lieu à Manille, capitale des Philippines, la IV Rencontre mondiale des Familles. La première a eu lieu à Rome, en 1994, Année internationale de la famille. Trois ans plus tard a suivi le rassemblement mémorable de Rio de Janeiro; en 2000, les familles du monde entier se sont rencontrées à Rome pour le grand Jubilé. Le prochain rendez-vous servira à relancer dans le troisième millénaire l'Evangile de la Famille.

Je remercie tous ceux qui participent à la préparation de cette importante Rencontre à Manille, et je souhaite que la participation des familles soit la plus large possible. Le monde a besoin d'un signe d'espérance, qui provienne précisément des familles chrétiennes.

3. Je confie dès à présent ce rendez-vous mondial à la Très Sainte Vierge Marie, Reine des familles. Nous lui demandons de protéger les familles de toutes les parties de la terre, en particulier celles qui vivent des situations de plus grande pauvreté et difficultés. Puisse chaque noyau familial ouvrir les portes au Seigneur qui viendra à Noël, pour apporter au monde la joie, la paix et l'amour.


Après l'Angelus le Saint-Père a ajouté les paroles suivantes: 

En ce dimanche, le diocèse de Rome relance la campagne pour les nouvelles Eglises et les nouveaux centres paroissiaux. Noël nous rappelle que Dieu veut habiter parmi nous, dans nos maisons, afin que nous puissions le rencontrer et vivre en communion avec Lui. Les familles, ensuite, savent bien qu'il est important que dans les quartiers, il y ait des lieux d'éducation pour les enfants, les adolescents et les jeunes. J'invite donc à soutenir l'effort du diocèse dans ce but si important.

Je souhaite à tous un bon dimanche et une bonne neuvaine de Noël, en particulier aux enfants.

 

 

© Copyright 2002 - Libreria Editrice Vaticana

 

top