The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

REGINA CLI

Dimanche 28 avril 2002 

Très chers frères et soeurs!

1. La liturgie de ce cinquième dimanche du temps pascal nous présente le Christ, "chemin, vérité et vie" (cf. Jn 14, 6). C'est Lui l'unique chemin de salut, la pleine vérité qui nous rend libres, la véritable vie qui donne un sens à notre existence.

Son Visage resplendissant de gloire nous révèle dans sa plénitude la vérité de Dieu et la vérité de l'homme. Chacun peut tourner les yeux vers son Visage à tout moment, pour y trouver la compréhension, la sérénité et le pardon. C'est ce que nous rappelle également sainte Catherine de Sienne, Patronne d'Italie et d'Europe, dont nous célébrerons la fête demain. Elle écrivait aux personnes âgées de Lucques:  "Savez-vous, très chers frères, que nous sommes tous en chemin, pèlerins et voyageurs... Mais soyez confiants, car un guide nous a été donné, c'est le fils unique, le Verbe incarné, le Fils de Dieu, qui nous enseigne la façon de marcher sur ce chemin si clair qui est lui-même" (Lettre 168).

2. Mercredi prochain commence le mois de mai, consacré à Marie. Depuis des siècles, la piété populaire a fait de ce mois une occasion merveilleuse pour multiplier les initiatives de piété mariale.
Très chers frères et soeurs, vivons intensément ces journées consacrées à la Mère céleste du Seigneur. Récitons, si possible chaque jour, le Saint Rosaire, que ce soit seuls ou en communauté. Le Rosaire est une prière simple, mais profonde et très efficace pour implorer la grâce en faveur des familles, des communautés du monde entier.

3. Face à la situation internationale, qui fait apparaître tant de besoins et de problèmes, et, en particulier, face au drame de la Terre Sainte, qui ne connaît pas de fin, nous devons avoir recours avec confiance à l'intercession maternelle de la Vierge. Nous sommes certains qu'Elle peut soutenir les efforts de ceux qui recherchent la paix avec sincérité et engagement. Personne plus qu'Elle, Reine de la Paix, ne veille de façon aussi constante sur ce chemin fatigant de l'humanité.

Qu'au cours du mois de mai s'élève donc de chaque lieu du monde une prière commune et incessante vers le Ciel, pour que se concrétisent enfin des initiatives de détente et de dialogue sur la Terre du Christ et en tout autre lieu de la Planète marqué par la violence et la douleur.

 

 

Copyright 2002 - Libreria Editrice Vaticana

 

top