The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

REGINA CAELI

Dimanche 12 mai 2002


Très chers frères et soeurs!

1. Dans beaucoup de pays, au nombre desquels l'Italie, la solennité de l'Ascension du Christ a été déplacée à aujourd'hui. A travers cette fête, nous rappelons que Jésus, après sa résurrection, se montra vivant à ses disciples pendant quarante jours (Ac 1, 3) au terme desquels, les ayant conduits sur le Mont-des-Oliviers, "sous leurs regards, il s'éleva, et une nuée le déroba à leurs yeux" (Ac 1, 9). Ressuscité et élevé au Ciel, le Rédempteur représente pour les croyants l'ancre de salut et de réconfort dans l'engagement quotidien au service de la vérité et de la paix, de la justice et de la liberté. En montant au Ciel, Il nous rouvre la voie vers la Patrie bienheureuse, non pas pour nous séparer de l'histoire, mais pour donner à notre chemin le souffle de l'espérance.

2. En effet, chaque jour, nous devons nous confronter aux réalités de ce monde. C'est ce que nous rappelle également la Journée mondiale des Communications sociales, que nous célébrons aujourd'hui.

Les progrès les plus récents dans le domaine des communications et de l'information ont placé l'Eglise face à des possibilités inédites d'évangélisation. C'est pourquoi j'ai voulu proposer cette année un thème d'une grande actualité:  "Internet:  un nouveau forum pour proclamer l'Evangile".

Nous devons entrer dans ce réseau moderne et toujours plus dense de communication avec réalisme et confiance, persuadés que, s'il est utilisé avec compétence et de façon consciencieuse et responsable, il peut offrir de précieuses opportunités pour la diffusion du message évangélique.

Que l'on ne craigne donc pas de "prendre le large" sur le vaste océan de l'informatique. A travers lui également, la Bonne Nouvelle peut atteindre le coeur des hommes et des femmes du nouveau millénaire.

3. Il ne faut toutefois jamais oublier que le secret de toute action apostolique est avant tout la prière. C'est précisément dans une intense prière, après l'Ascension, que les disciples vécurent au Cénacle en attendant l'Esprit Saint promis par le Christ. Au milieu d'eux se tenait également Marie, la Mère de Jésus (Ac 1, 14). Tandis que nous nous préparons à célébrer, dimanche prochain, la fête solennelle de la Pentecôte, invoquons avec Marie l'Esprit Saint, afin qu'il insuffle chez les chrétiens un élan missionnaire renouvelé et guide les pas de l'humanité vivante sur la voie de la solidarité et de la paix.

Au terme de l'Angelus du 12 mai, le Saint-Père a exprimé sa satisfaction pour la libération de la Basilique de la Nativité à Bethléem: 

Nous avons tous appris avec un profond soulagement que la Basilique de la Nativité à Bethléem a été restituée à Dieu et aux fidèles.

Je remercie de tout coeur tous ceux qui ont contribué à redonner à ce lieu saint sa véritable identité religieuse. J'adresse un souvenir particulier aux Communautés franciscaine, grecque et arménienne orthodoxes qui, au prix de grands sacrifices, sont restés les gardiens fidèles du sanctuaire. Je transmets à la population de Bethléem et des alentours mon vif encouragement à reprendre le chemin avec foi et espérance en Dieu qui, sur leur terre, s'est fait si proche de l'homme.

Mon Envoyé spécial, le Cardinal Roger Etchegaray, est aujourd'hui à Bethléem le porte-parole de mes sentiments.

Le message universel de Bethléem est:  amour, justice, réconciliation et paix. C'est sur ces bases que l'on peut édifier un avenir respectueux des droits des peuples israélien et palestinien, dans la confiance réciproque.

 

 

© Copyright 2002 - Libreria Editrice Vaticana

 

top