The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS  

Dimanche 26 janvier 2003

 

Très chers frères et soeurs!

1. Ces jours derniers s'est déroulée à Manille, capitale des Philippines, la IV Rencontre mondiale des Familles, qui s'est conclue il y a quelques heures par une célébration eucharistique solennelle, présidée par le Cardinal Alfon-so López Trujillo, Président du Conseil pontifical pour la Famille et mon Légat à cet important événement ecclésial.

Le thème de la rencontre:  "La famille chrétienne:  une bonne nouvelle pour le troisième millénaire" est très significatif. Oui! L'union fidèle et féconde de l'homme et de la femme, bénie par la grâce du Christ, constitue un authentique Evangile de joie et d'espérance pour l'humanité. C'est cet heureux message qu'ont proclamé, en même temps que de nombreuses familles philippines, les milliers de familles de toutes races et pays, réunies à Manille pour ce rendez-vous religieux si important. Ensemble, elles ont renouvelé leur engagement à être les actrices de la nouvelle évangélisation.

2. "L'avenir de l'humanité passe à travers  la  famille", ai-je écrit dans l'Exhortation  apostolique Familiaris consortio (n. 86). Il s'agit d'une affirmation plus que jamais actuelle. Mais de quelle famille s'agit-il? Certainement pas de celle qui n'est pas authentique, fondée sur les égoïsmes individuels. L'expérience démontre qu'une telle "caricature" de la famille n'a pas d'avenir et n'offre aucun avenir à aucune société.

En revanche, la famille est une "bonne nouvelle" dans la mesure où elle accueille, pour la faire sienne, la vocation éternelle que Dieu a placée à l'origine de l'humanité. Ce projet originel de vie est partagé, grâce à Dieu, également par de nombreux conjoints non chrétiens. La famille apparaît ainsi de nos jours comme la voie privilégiée du dialogue entre les différentes religions et cultures, et donc comme la voie de la réconciliation et de la paix.

3. Nous confions à la Très Sainte Vierge Marie, Regina familiae, les fruits spirituels de la grande Rencontre de Manille, ainsi que, dès à présent, le prochain rendez-vous mondial des familles qui aura lieu en 2006 à Valence, en Espagne.

Nous prions afin que chaque famille, en tant qu'authentique "Eglise domestique", et "bonne nouvelle" d'amour et de vie, soit un signe d'espérance pour la communauté ecclésiale et pour le monde entier.


A l'issue de l'Angelus, le Saint-Père ajoutait les paroles suivantes: 

On célèbre aujourd'hui la Journée mondiale des malades de la lèpre, parvenue à son cinquantième anniversaire. Cette année est, en outre, le centenaire de la naissance de son célèbre promoteur, Raoul Follereau, dont le nom est pour toujours lié à la lutte contre la lèpre, la pauvreté et l'exclusion. Combien est actuel son appel qui invitait à destiner des ressources non pas au matériel de guerre, mais à la lutte contre la pauvreté et la maladie! J'exprime ma proximité à nos frères et soeurs qui souffrent malheureusement encore à cause de la maladie de Hansen et j'encourage à multiplier les efforts pour la vaincre, que ce soit sur le plan médical ou social.

Je salue avec une grande affection les enfants de l'Action catholique de Rome. Très chers amis, vous consacrez le dernier dimanche de janvier à la paix. C'est pourquoi vous êtes venus sur la Place Saint-Pierre, accompagnés par le Cardinal-Vicaire, par vos parents et vos assistants et éducateurs de l'ACR, afin d'offrir à tous un message de fraternité et d'espérance. Le symbole de ce message sont les colombes que, dans quelques instants, vos amis libéreront. Je vous remercie et je vous souhaite un bon chemin, ainsi qu'à la grande famille de l'Action catholique de Rome.

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

 

top