The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS  

V Dimanche du Carême
6 avril 2003

 

Très chers frères et soeurs!

1. Il y a quarante ans, le 11 avril 1963, le bienheureux Jean XXIII publiait l'Encyclique Pacem in Terris, dans laquelle il traçait les grandes lignes d'une promotion efficace de la paix dans le monde. L'Encyclique se révèle aujourd'hui encore d'une actualité extraordinaire. Edifier la paix est "un engagement permanent". La situation actuelle le démontre de façon dramatique.

Ma pensée s'adresse en particulier à l'Irak et à tous ceux qui sont touchés par la guerre qui y fait rage. Je pense en particulier aux populations civiles sans défense qui sont soumises dans diverses villes à de dures épreuves. Dieu veuille que ce conflit finisse rapidement pour faire place à une nouvelle ère de pardon, d'amour et de paix.

2. A cette fin, il faut repartir de l'esprit qui animait mon vénéré Prédécesseur:  un esprit de foi avant tout, mais également  de  sagesse réaliste et clairvoyante. Dans l'Encyclique, il notait parmi les "signes des temps" la diffusion de la "conviction selon laquelle les éventuelles controverses entre les peuples ne doivent pas être résolues par le recours aux armes; mais au contraire à travers la négociation" (III partie:  AAS 55 [1963], 291). Malheureusement, cet objectif positif de civilisation n'a pas encore été atteint.

Je désire confier l'engagement de la paix en particulier aux jeunes. Je les rencontrerai dimanche prochain, au cours de la Journée qui leur est consacrée. Il est indispensable d'éduquer les nouvelles générations à la paix, qui doit devenir toujours plus un style de vie, fondé - comme l'enseigne le Pape Jean - sur les "quatre piliers" de la vérité, de la justice, de l'amour et de la liberté. Les Journées mondiales de la Jeunesse constituent dans ce sens un merveilleux itinéraire d'éducation à la fraternité, un laboratoire de paix et d'espérance pour l'avenir de l'humanité.

3. En préparation à la Journée de la Jeunesse, comme c'est désormais la tradition, je rencontrerai les jeunes de Rome et des diocèses du Latium au cours d'un moment particulier de prière et de fête, qui aura lieu dans l'après-midi de jeudi prochain, 10 avril, place Saint-Pierre. A la lumière du thème "Voici ta Mère!", je confierai les jeunes présents à la Sainte Vierge et je remettrai à chacun un chapelet du Rosaire, pour qu'il les aide dans la prière.

Avec une profonde confiance, continuons de nous adresser à la Madone, en priant pour la paix en Irak et dans toutes les autres régions du monde.

 

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

top