The Holy See
back up
Search
riga

SOLENNITÉ DE L'ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

JEAN-PAUL II

ANGELUS

  Castelgandolfo
Vendredi 15 août 2003

 

 

1. Au coeur du mois d'août, qui est pour beaucoup un temps de repos et de vacances d'été, la liturgie célèbre avec solennité l'Assomption de la Bienheureuse Vierge au Ciel. Il s'agit d'un jour d'espérance et de lumière, car tous les hommes, pèlerins sur terre, entrevoient en Marie "le destin de gloire" qui les attend.

Aujourd'hui, nous contemplons la Servante du Seigneur entourée d'un éclair royal au Paradis, où elle nous a précédés également avec son corps glorifié. Nous nous tournons vers elle comme vers un signe d'espérance certaine. En effet, en Marie, s'accomplissent les promesses de Dieu aux humbles et aux justes:  le mal et la mort n'auront pas le dernier mot.

2. Très chers frères et soeurs, aussi obscurs que puissent être les nuages qui s'amoncellent parfois à l'horizon, et aussi incompréhensibles que puissent sembler certains événements de la vie humaine, ne perdons jamais la confiance et la paix. La fête d'aujourd'hui nous invite à nous confier à celle qui a été élevée au ciel et qui d'en Haut, comme une étoile resplendissante, nous guide sur le chemin quotidien de l'existence terrestre.

En effet, la Vierge, élevée à la Jérusalem céleste, "continue son oeuvre auprès du Christ de la gloire, comme notre avocate et ministre de salut" (Préface de la Messe à la Bienheureuse Vierge Marie de la Merci). Marie nous aide à comprendre que ce n'est que dans son Fils divin que notre vie peut pleinement trouver tout son sens et toute sa valeur. Elle nourrit ainsi en nous l'"espérance de la fin eschatologique", vers laquelle nous sommes "en marche comme membres du Peuple de Dieu qui chemine à travers l'histoire" (Lettre apos. Rosarium Virginis Mariae, n. 23).

3. Que la Vierge, Mère du Christ, veille sur l'Eglise! Qu'elle fasse que nous aussi, nous puissions partager un jour sa même gloire au Paradis, où "la voici élevée bien au-dessus des Anges, [elle] partage aujourd'hui le triomphe du Christ, et règne pour toujours avec lui" (Antienne d'ouverture de la Messe des Vêpres de la veillée de l'Assomption). Loué soit Jésus-Christ!


Après l'Angelus

Le Saint-Père s'est ensuite adressé aux divers groupes de pèlerins dans leur langue respective. Aux pèlerins de langue française, Jean-Paul II a dit: 

Chers pèlerins de langue française, à l'exemple de la Vierge Marie, demeurez disponibles aux appels du Seigneur, témoignant de la joie du salut apporté par le Christ!

Je vous souhaite à tous une bonne fête de l'Assomption! Loué soit Jésus-Christ!

 

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

top