The Holy See
back up
Search
riga

 JEAN-PAUL II

ANGELUS

Castelgandolfo
Dimanche 7 septembre 2003

 

Très chers frères et soeurs!

1. Dans un mois exactement, le 7 octobre, je compte me rendre, si Dieu le veut, au Sanctuaire de Pompéi. Ce sera un moment particulièrement significatif de l'Année du Rosaire, inaugurée le 16 octobre dernier avec la signature, place Saint-Pierre, de la Lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae. Je désire commencer aujourd'hui un pèlerinage spirituel vers ce célèbre Temple marial, centre de la spiritualité du Rosaire, en contemplant avec Marie le visage du Christ dans ses mystères joyeux, lumineux, douloureux et glorieux.

La fête liturgique de la Nativité de la Sainte Vierge, que nous fêterons demain, 8 septembre, est plus que jamais propice pour entreprendre cet itinéraire spirituel. En effet, sa naissance constitue une sorte de "prologue" de l'Incarnation:  Marie, comme aurore, précède le soleil du "jour nouveau", préannonçant la joie du Rédempteur.

2. Les mystères joyeux nous font contempler cette joie "qui rayonne de l'événement de l'Incarnation" (Rosarium Virginis Mariae, n. 20); une joie qui n'ignore pas le caractère dramatique de la condition humaine, mais qui jaillit de la conscience que "le Seigneur est proche" (cf. Ph 4, 5), il est même l'"Emmanuel" (Mt 1, 23; cf. Is 7, 14).

"Réjouis-toi!". L'invitation joyeuse de l'Ange jette un rayon de lumière sur les cinq mystères joyeux. En eux, "Marie nous conduit à la connaissance du secret de la joie chrétienne, en nous rappelant que le christianisme est avant tout euangelion, "bonne nouvelle", dont le centre, plus encore que le contenu lui-même,  réside  dans  la   personne du Christ"  (Rosarium Virginis Mariae, n. 20).

3. Que la Vierge Marie aide le peuple chrétien à redécouvrir le Saint Rosaire comme une prière simple, mais de grande profondeur. Bien dite, elle introduit à l'expérience vivante du mystère divin et procure aux coeurs, aux familles et à toute la communauté, la paix dont nous avons tant besoin.


A l'issue de l'Angelus, le Saint-Père s'est adressé aux divers groupes de pèlerins dans leurs langues respectives. Aux pèlerins francophones, il a dit: 

Je salue avec joie les pèlerins de langue française. Que le Seigneur ouvre vos coeurs aux dons de son Esprit Saint, pour vivre pleinement la joie de votre Baptême!

 

© Copyright 2003 - Libreria Editrice Vaticana

 

top