The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche 18 janvier 2004

 

  

1. "Je vous laisse ma paix". Ces paroles de Jésus, extraites de l'Evangile de Jean (cf. 14, 27), constituent le thème de la Semaine de Prière pour l'unité des chrétiens qui se déroule chaque année et qui commence aujourd'hui. Il est significatif que ce thème ait été proposé par les Eglises du Moyen-Orient, où l'unité et la paix sont les priorités les plus ressenties.

Au cours des huit prochains jours, dans toutes les parties du monde, les chrétiens des diverses confessions et traditions se réuniront pour prier intensément le Seigneur, afin qu'il renforce l'engagement commun pour leur pleine unité. Ils le feront précisément à partir de la richesse de signification contenue dans la promesse du Christ, en méditant, jour après jour, sur le don évangélique de la paix et sur les engagements qu'elle comporte.

2. En promettant sa paix, le Christ a assuré aux disciples son soutien dans les épreuves. Et la division qui perdure parmi les chrétiens n'est-elle pas une épreuve douloureuse? Voilà pourquoi ils ressentent le vif besoin de s'adresser à leur unique Seigneur, afin qu'il les aide à vaincre la tentation du découragement le long du chemin difficile qui conduit à la pleine communion.

Dans un monde assoiffé de paix, il est en effet urgent que les communautés chrétiennes annoncent l'Evangile de façon unanime. Il est indispensable qu'elles témoignent de l'Amour divin qui les unit, et qu'elles apportent la joie, l'espérance et la paix, devenant un levain d'humanité nouvelle.

3. Je souhaite de tout coeur que cette Semaine de Prière apporte des fruits abondants pour la cause de l'unité des chrétiens. Qu'elle soit une occasion propice afin que ceux qui croient dans le Christ s'échangent un baiser fraternel dans la paix du Seigneur. Que l'intercession maternelle de la Vierge Marie, Mère du Christ, obtienne cela pour nous.


Au terme de l'Angelus, le Saint-Père a ajouté les paroles suivantes: 

Aux grands peuples d'Orient - en particulier les Chinois, les Vietnamiens et les Coréens - qui, dans les prochains jours, célébreront avec joie le nouvel an lunaire, j'assure ma proximité et je souhaite de tout coeur sérénité et prospérité.

On célèbre aujourd'hui à Rome la Journée de l'École catholique, qui s'insère bien dans la ligne pastorale diocésaine de ces dernières années:  "Avec la famille, édifions une société meilleure". Je salue avec affection les dirigeants, les enseignants et les élèves des nombreuses écoles catholiques du diocèse réunis ici. A vous tous, religieux et laïcs, j'exprime ma satisfaction pour la qualité de votre engagement. Je connais bien les difficultés que vous affrontez chaque jour. Je vous remercie et je vous exhorte à poursuivre votre service avec une confiance inébranlable dans le Seigneur.

Je salue les pèlerins présents, en particulier les Soeurs minimes de la Passion de Notre-Seigneur Jésus Christ, venues à l'occasion du 75 anniversaire de la fondation de leur Institut, ainsi que le groupe de donneurs de sang et de moelle osseuse "Fratres" de Figline Valdarno.

Je souhaite à tous un bon dimanche.

 

© Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana

 

top