The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Dimanche, 13 juin 2004

 

1. On célèbre aujourd'hui en Italie et dans d'autres pays le Corpus Domini, solennité du Corps et du Sang du Christ. C'est la fête de l'Eucharistie, sacrement dans lequel Jésus nous a laissé la mémoire vivante de sa Pâque, événement central dans l'histoire de l'humanité.

Il est bon qu'en cette occasion, les fidèles se réunissent autour du Très Saint Sacrement pour l'adorer, l'accompagnent en procession le long des rues, expriment à travers tant de signes de dévotion la foi dans le Christ vivant et la joie due à sa présence.

2. C'est précisément en célébrant le Corpus Domini avec le diocèse de Rome, jeudi dernier, que j'ai annoncé qu'au cours du mois d'octobre prochain, en concomitance avec le Congrès eucharistique international de  Guadalajara (Mexique), aura lieu une "Année de l'Eucharistie" spéciale, qui se terminera en octobre 2005 par l'Assemblée ordinaire du Synode des Evêques, dont le thème sera:  "L'Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l'Eglise".

L'"Année de l'Eucharistie" se situe dans le cadre du projet pastoral que j'ai indiqué dans la Lettre apostolique Novo millennio ineunte, dans laquelle j'ai invité les fidèles à "repartir du Christ" (nn. 29 sq.). En contemplant plus assidûment le visage du Verbe incarné, réellement présent dans le Sacrement, ils pourront s'exercer dans l'art de la prière (cf. n. 32) et s'engager dans ce haut  degré  de  la  vie  chrétienne  (cf. n. 31) qui est la condition indispensable pour développer de façon efficace la nouvelle évangélisation.

L'Eucharistie est située au centre de la vie de l'Eglise. En elle, le Christ s'offre au Père pour nous, nous faisant participer à son propre sacrifice, et se donne à nous comme pain de vie pour notre chemin sur les routes du monde.

3. Je confie dès à présent à la Vierge Marie, "femme eucharistique" (cf. Enc. Ecclesia de Eucharistia, nn. 53-58) cette nouvelle initiative. Que Celle qui en l'Année du Rosaire nous a aidés à contempler le Christ avec son regard et son coeur (cf. Rosarium Virginis Mariae, nn. 10-17), fasse croître, en l'Année de l'Eucharistie, chaque communauté dans la foi et dans l'amour envers le mystère du Corps et du Sang du Seigneur.


A l'issue de l'Angelus, le Saint-Père a ajouté les paroles suivantes: 

On célèbrera demain la Journée mondiale des Donneurs de Sang. Donner son sang de façon volontaire et gratuite est un geste d'une profonde valeur morale et civique. C'est "un don pour la vie", comme le dit la devise de cette Journée. Puissent les donneurs, auxquels va la reconnaissance de tous, se multiplier dans toutes les parties du monde.

Je souhaite à tous un bon dimanche.

 

Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana   

top