The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Castel Gandolfo
Dimanche 22 août 2004

 

 

1. Nous célébrons aujourd'hui la fête de la Royauté de la bienheureuse Vierge Marie, fête profondément liée au mystère de l'Assomption que, dimanche dernier, 15 août, j'ai eu la joie de célébrer dans le sanctuaire de Lourdes.

Tandis que je remercie une fois de plus Dieu et tous ceux qui m'ont aidé dans l'accomplissement de ce pèlerinage, je retourne par la pensée et avec le coeur à l'humble grotte de Massabielle. Et, de ce lieu de silence et de prière, où tout parle de Marie, je me rends dans d'autres sanctuaires mariaux, peuplés en ces jours d'août d'une foule de fidèles.

2. En effet, tout au long de ce mois sont célébrées les fêtes propres à tant de sanctuaires mariaux. Je me contenterai de rappeler, en Italie, les sanctuaires de Lorette et de Pompéi, de la Madone d'Oropa à Biella, de la Garde à Gênes, des Larmes à Syracuse. Je ne peux non plus oublier les sanctuaires de Czestochowa et de Kalwaria, en Pologne, dans lesquels je me suis arrêté de si nombreuses fois pour invoquer l'aide maternelle de la Madone pour l'Eglise et pour le monde. Puisse la céleste Mère du Rédempteur être toujours plus accueillie, aimée et vénérée par le peuple chrétien!

3. Dans ce contexte, je vous invite à vous adresser avec moi à la Vierge Marie, vénérée sous le titre de Mère de Dieu de Kazan'. Son icône, sortie de la Russie dans les années vingt du siècle dernier, après des arrêts prolongés dans divers lieux, est arrivée il y a quelques années dans l'appartement du Pape et, depuis ce moment, a veillé sur son travail quotidien. Je suis à présent heureux d'annoncer qu'une Délégation spéciale remettra cette icône qui m'est si chère à Sa Sainteté Alexis II, Patriarche de Moscou et de toutes les Russies.

Mercredi prochain, 25 août, au cours de l'Audience générale, nous nous recueillerons ensemble avec les fidèles pour prier autour de cette icône. Nous confions dès à présent à Marie, Mère de l'unité et de l'amour, chacune de nos suppliques pour le bien de l'Eglise et de toute la famille humaine.


Après l'Angelus

J'adresse à présent mon salut à tous les participants à la XXV édition du "Meeting pour l'Amitié entre les peuples", qui se déroule ces jours-ci à Rimini. J'adresse en particulier une pensée cordiale à Monseigneur Luigi Giussani, fondateur et guide du mouvement "Communion et Libération", promoteur du Meeting.

Le thème de cette année:  "Notre progrès ne consiste pas à penser être arrivés, mais à tendre continuellement vers notre objectif", exprime une synthèse heureuse entre l'esprit chrétien et une valeur typique de la culture moderne, celle, précisément, du "progrès". Le christianisme, en dépit des limites et des erreurs humaines, constitue le facteur le plus important du véritable progrès, car le Christ est la source inépuisable de renouveau de l'homme et du monde. Que tous les croyants et toute personne recherchant vraiment la vérité trouvent donc dans le Christ un motif d'engagement et d'espérance. Tel est mon voeu, que j'accompagne d'une Bénédiction particulière.

Bon dimanche à tous!

 

© Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana   

 

top