The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

ANGELUS

Castel Gandolfo
Dimanche 26 septembre 2004

 

1. L'Evangile de ce dimanche propose la parabole du "mauvais riche" et du pauvre Lazare (cf. Lc 16, 19-31). Le riche  vit  dans  l'opulence  et dans le luxe, ne se souciant pas du mendiant qui gît affamé à sa porte. Mais, après la mort, la situation se retourne:  Lazare est accueilli au paradis, alors que le riche finit dans les tourments.

L'enseignement que l'on tire de la parabole est clair:  chacun doit faire de ses biens un usage qui ne soit pas égoïste, mais solidaire.

2. Cette célèbre page évangélique est tout à fait adaptée au problème du déséquilibre entre richesse et pauvreté dans le monde d'aujourd'hui. Ces derniers jours a précisément eu lieu, à New York, une importante Rencontre de chefs d'Etat et de gouvernement pour une initiative "contre la faim et la pauvreté" plus solidaire et plus efficace. Le Cardinal-Secrétaire d'Etat Angelo Sodano est intervenu, manifestant l'adhésion du Saint-Siège à cette nouvelle initiative.

L'Eglise catholique assure de son plein engagement pour éradiquer du monde le fléau de la faim et les autres conséquences de la misère. Dans ce contexte, j'ai également plaisir à rappeler la réunion de tous les Nonces apostoliques en Afrique, qui s'est tenue ces derniers jours au Vatican.

3. Nous prions le Seigneur afin qu'il soutienne les efforts de la Communauté internationale au service de la justice et du développement solidaire. Telle est, en effet, la voie qui peut garantir au monde un avenir de paix.

Nous le demandons par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, à laquelle nous confions de manière particulière les familles et les peuples les plus éprouvés par la distribution injuste des biens que Dieu destine à tous ses fils.


Le Pape s'est ensuite adressé en anglais, en italien et en français aux pèlerins présents: 

Jeudi prochain, 30 septembre, nous célébrerons la Journée mondiale de la Mer, organisée par les Nations unies. Mes pensées vont à toutes les personnes qui travaillent en mer, et je prie pour qu'elles puissent vivre dans la dignité et la sécurité.

L'on rappellera demain la mémoire liturgique de saint Vincent de Paul. Je bénis l'activité de la Société de Saint-Vincent, en particulier en faveur des détenus, afin de favoriser leur réinsertion personnelle et sociale.

Je vous salue cordialement, chers pèlerins francophones, en particulier le groupe de pèlerins guinéens. Que la Vierge Marie, Mère de l'Eglise et notre Mère, vous conduise à la rencontre de son Fils.

Après avoir adressé ses saluts aux pèlerins de langue anglaise, allemande et espagnole, le Pape a conclu en italien: 

Je salue les pèlerins de langue italienne et je souhaite à tous un bon dimanche.

 

© Copyright 2004 - Libreria Editrice Vaticana   

 

top