The Holy See
back up
Search
riga

JEAN PAUL II 

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 12 septembre 2001

Un jour sombre dans l'histoire de l'humanité


Je ne peux pas commencer cette Audience sans exprimer ma profonde douleur pour les attaques terroristes qui, au cours de la journée d'hier, ont ensanglanté l'Amérique, provoquant des milliers de victimes et de très nombreux blessés.

Je présente mes plus vives condoléances au Président des Etats-Unis et à tous les citoyens américains. On ne peut être que profondément bouleversé face à des événements d'une horreur aussi inqualifiable.

Je m'unis à ceux qui, au cours de ces heures, ont exprimé leur condamnation et leur indignation, en réaffirmant avec vigueur que les voies de la violence ne conduisent jamais à de véritables solutions pour résoudre les problèmes de l'humanité.

La journée d'hier a été une journée sombre dans l'histoire de l'humanité, un affront terrible à la dignité de l'homme. Dès que j'ai appris la nouvelle, j'ai suivi avec une intense participation la suite des événements, en élevant au Seigneur ma prière pleine de douleur. Comment des épisodes d'une cruauté aussi sauvage peuvent-ils avoir lieu? Le coeur de l'homme est un abîme dont émergent parfois des desseins d'une férocité inouïe, capables de bouleverser  en  un  instant  la  vie  sereine et active d'un peuple. Mais la foi vient à  notre  secours  dans  ces   moments où tout commentaire nous paraît superflu.

La parole du Christ est la seule qui puisse apporter une réponse aux interrogations qui tourmentent notre âme. Même si les forces des ténèbres semblent prévaloir, le croyant sait que le mal et la mort n'ont pas le dernier mot.

C'est sur cela que repose l'espérance chrétienne; c'est là que se nourrit, en ce moment, notre confiance dans la prière.

Avec une grande affection, je m'adresse au peuple bien-aimé des Etats-Unis en cette heure d'angoisse et d'effroi, où le courage de tant d'hommes et de femmes de bonne volonté est mis à dure épreuve. De manière particulière, j'embrasse les familles des morts et des blessés et je les assure de ma proximité spirituelle. Je confie à la miséricorde du Très-Haut les victimes sans défense de cette tragédie, pour lesquelles j'ai célébré ce matin la Messe, en implorant pour elles le repos éternel. Que Dieu donne du courage aux survivants, qu'il soutienne l'oeuvre pleine de mérite des secouristes et des nombreux volontaires qui, au cours de ces heures, consacrent toutes leurs énergies à faire face à une urgence aussi dramatique. Je vous invite vous aussi, très chers frères et soeurs, à vous unir à ma prière.

Implorons le Seigneur afin que ne prévale pas la spirale de la haine et de la violence. Que la Très Sainte Vierge, Mère de miséricorde, suscite dans le coeur de tous des pensées de sagesse et des intentions de paix.

Le Saint-Père poursuivait en anglais: 
Aujourd'hui je participe profondément à la douleur du peuple américain frappé hier par une attaque terroriste inhumaine, au cours de laquelle des milliers d'êtres humains innocents ont perdu la vie et qui a provoqué une douleur inexprimable dans le coeur de tous les hommes et de toutes les femmes de bonne volonté. Ce qui est arrivé hier a constitué véritablement un jour sombre de notre histoire, une blessure effrayante à la paix, une attaque terrible contre la dignité humaine.

Je vous invite tous à vous joindre à moi pour confier les victimes de cette tragédie à l'amour éternel du Dieu tout-puissant. Implorons son réconfort pour les blessés, les familles touchées et ceux qui font tout leur possible pour secourir les survivants et pour aider les victimes.

Je demande à Dieu d'accorder au peuple américain la force et le courage dont il a besoin en ce moment de douleur et d'épreuve.

 


Frères et soeurs, profondément bouleversés face à l'horreur de la violence destructrice, mais forts dans la foi qui a toujours guidé nos pères, nous nous adressons au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, salut de son peuple, et avec la confiance de fils, nous le supplions de venir à notre aide en ces jours de deuil et de douleur innocente.

Le priant: 
Dominum deprecemur:  Te rogamus, audi nos.

1. Pour les Eglises d'Orient et d'Occident, et en particulier pour l'Eglise qui vit aux Etats-Unis d'Amérique, bien qu'elle soit prostrée par le désespoir et le deuil, pour qu'en s'inspirant de la Mère du Seigneur, femme forte auprès de la Croix de son Fils, elles nourrissent dans les coeurs des désirs de réconciliation et de paix et qu'elles se prodiguent pour la reconstruction de la civilisation de l'amour.

2. Pour tous ceux qui portent le nom de chrétiens, afin que, face aux tristes événements d'une humanité pleine d'incompréhension et de haine, ils continuent à être des témoins de la présence de Dieu dans l'histoire et de la victoire du Christ sur la mort.

3. Pour les responsables des nations, afin qu'ils ne se laissent pas dominer par la haine et par l'esprit de vengeance, qu'ils fassent tout leur possible pour éviter que les armes destructrices sèment à nouveau la mort et la haine et qu'ils s'efforcent d'illuminer les pages sombres de l'histoire humaine par des oeuvres de paix.
4. Pour ceux qui pleurent et qui souffrent à cause de la perte violente de parents et d'amis, pour qu'en cette heure de souffrance ils ne se laissent pas vaincre par la douleur, par le désespoir et l'idée de vengeance, mais qu'ils continuent à avoir foi en la victoire du bien sur le mal, de la vie sur la mort et qu'ils s'engagent à construire un monde meilleur.

5. Pour les blessés et les personnes qui souffrent à la suite des actes terroristes, afin qu'ils retrouvent rapidement une vie normale et la santé, et que face au don de la vie, ils nourrissent dans leur coeur des désirs de construction, de collaboration et de service pour chaque forme de vie, libres de rancoeurs et de sentiments de vengeance et qu'ils deviennent des artisans de justice et des constructeurs de paix.

6. Pour les frères et les soeurs qui ont trouvé la mort dans la folie de la violence, afin qu'ils trouvent dans la paix du Seigneur leur joie sûre et la vie sans fin, et que leur mort ne soit pas vaine, mais constitue un levain pour des temps nouveaux de fraternité et de collaboration entre les peuples.

Le Saint-Père: 

O Seigneur Jésus, souviens-toi auprès du Père de nos frères défunts et de nos frères qui souffrent.
Souviens-toi également de nous et permets-nous de prier avec tes paroles:  Pater noster...
O Dieu tout-puissant et miséricordieux, ceux qui sèment la discorde ne peuvent pas te comprendre, ceux qui aiment la violence ne peuvent pas t'accueillir:  vois notre douloureuse condition humaine éprouvée par d'atroces actes de terreur et de mort, réconforte tes enfants et ouvres nos coeurs à l'espérance, afin que notre époque puisse encore connaître des jours de sérénité et de paix.
Par le Christ, Notre Seigneur,
Amen.

 

top