The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AUX ÉTATS-UNIS

MESSE POUR LA COMMUNAUTÉ POLONAISE

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II

Chicago, 5 octobre 1979

 

Chers frères et sœurs,

Dans un moment nous offrirons à Dieu le pain et le vin. J'accepterai ces dons de vos mains pour les offrir au Père céleste. Ceci nous le faisons à toutes les Messes. Mais, bien que chaque fois nous le fassions de la même manière, l'offrande à toujours un contenu différent, un autre son sur nos lèvres et révèle les différents secrets de notre cœur. Elle parle aujourd'hui un langage tout à fait spécial.

En acceptant vos dons à l'offertoire et en les plaçant sur cet autel, je voudrais exprimer au moyen de ceux-ci tout l'apport que les fils et les filles de notre première mère-patrie ont fait à l'histoire et à la vie de leur seconde patrie d'outre-océan : tout leur travail, leurs efforts, les luttes et les souffrances ; tout le fruit de leur esprit, des cœurs et des mains ; toutes les conquêtes des individus, des familles, des communautés. Mais aussi toutes les faillites, les douleurs, les déceptions ; toute la nostalgie de leurs foyers lorsque, contraint par la grande pauvreté, ils ont dû franchir l'océan ; tout le prix de l'amour qu'ils ont dû abandonner pour chercher de nouveau ici de multiples liens familiaux, sociaux et humains.

Dans ce sacrifice eucharistique, je veux inclure toute la sollicitude pastorale de l'Église, tout le travail accompli par le clergé et par ce séminaire qui depuis de nombreuses années forme des prêtres ; le travail des religieux et spécialement des religieuses qui ont suivi de Pologne leurs compatriotes. Et encore les activités des diverses organisations qui ont démontré la force de l'esprit, de l'initiative et de l'habileté et surtout leur promptitude a servir une bonne cause, une cause commune, bien que l'océan sépare la nouvelle patrie de l'ancienne.

J'ai déjà mentionné beaucoup de choses ici, et j'espère les avoir évoquées toutes. C'est pourquoi je vous demande à tous et à chacun : complétez ce qui manque à la liste. Sur cet autel je voudrais placer l'offrande de tout ce que vous — la Pologne américaine — avez représenté dès le début, depuis l'époque de Kosciuszko et Ruleski, pour toutes les générations et de tout ce que vous représentez aujourd'hui.

Je veux offrir ce saint Sacrifice à Dieu, comme Evêque de Rome et comme en même temps fils de cette même nation dont vous provenez.

Je veux ainsi accomplir un devoir spécial : le devoir de mon cœur et le devoir de l'histoire. Que Notre Dame de Jasna Gora soit maternellement avec nous durant ce saint Sacrifice et. avec elle les saints patrons de notre pays dont vous avez apporté avec vous la dévotion dans cette terre.

Puisse cette extraordinaire offrande de pain et de vin, ce sacrifice eucharistique unique dans l'histoire de la Pologne américaine, vous unir tous en un grand amour et dans une grande œuvre. Puisse-t-il faire que Jésus continue à faire grandir votre foi et votre espérance.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

top