The Holy See
back up
Search
riga

HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX ÉTUDIANTS DU COLLÈGE ANGLAIS DE ROME

6 décembre 1979

 

Frères et fils en Jésus-Christ,

Je suis venu ici pour célébrer avec vous le IVe centenaire du Vénérable Collège Anglais — pour commémorer avec vous et avec vos concitoyens les quatre siècles durant lesquels la foi catholique a été vécue ici par de jeunes hommes se préparant au sacerdoce. De cet édifice historique de Rome, ces jeunes hommes sont partis comme prêtres afin de transmettre la foi aux générations de fidèles d'Angleterre et du pays de Galles.

Durant la sainte célébration liturgique de l'Eucharistie, je désire rendre hommage à cette foi salvifique en Jésus-Christ et mettre à l'honneur tous ceux dont la vie est restée ancrée à cette foi, "tous ceux qui, les yeux fixés sur Jésus, le Fils de Dieu, ont tenu ferme leur profession de foi" (cf. He 12, 2 ; 4, 14).

Une foi vive en Jésus-Christ est le solide fondement de ce collège et de toutes ses activités depuis l'époque de sa création en 1579 par mon prédécesseur Grégoire XIII. Les hommes de foi qui vous ont précédés ici continuent à vous inspirer par l'exemple de leur vie. Vous avez reçu un grand héritage ; un grand martyrum candidatus exercitus honore les débuts de ce Collège et embrasse la durée de tout un siècle, depuis les temps de saint Ralph Sherwin en 1581 jusqu'à saint David Lewis en 1679. Suprêmes témoins de la foi, ces martyrs vous parlent aujourd'hui de cette chapelle et de chaque endroit de cette maison. Et l'Église elle-même corrobore leur témoignage et vous exhorte à "considérer l'issue de leur carrière et à imiter leur foi" (He 13, 7).

Et ainsi, chers frères et fils, cette heure de joyeuse célébration et de solennelle commémoration devient un moment de prière et de réflexion et un moment qui engage le reste de votre vie. Comme vos prédécesseurs, vous êtes également appelés à être prêtres de Jésus-Christ, serviteurs de son Évangile, et témoins devant le peuple de l'authentique foi catholique telle qu'elle a été transmise par les apôtres, proclamée par le Magistère de l'Église et maintenue par les martyrs et confesseurs de tous les temps. Vous êtes appelés à rendre par la parole et l'exemple, votre témoignage catholique en ce moment critique de l'histoire. Dieu vous appelle, ici et maintenant, dans les circonstances actuelles de l'Église et du monde. Le Christ et son Église vous demandent donc de relever le défi de l'heure présente, non pas en faisant simplement fond sur vos talents ou sur une sagesse purement humaine, mais bien sur la puissance de l'Évangile. Dans les paroles de saint Paul vous devez trouver le bouclier de la foi, le casque du salut et le glaive de l'Esprit, c'est-à-dire la Parole de Dieu (cf. Ep 6, 16-17). Votre témoignage de foi, individuel et communautaire, ne saurait être essentiellement différent du témoignage rendu par vos martyrs — un témoignage de la foi de l'Église universelle, un témoignage qui conduira les autres au Christ, un témoignage qui persistera — comme nous le dit Jésus dans l'Évangile — lorsque "la pluie tombe, que les torrents viennent, que les vents soufflent et que la maison s'écroule" (cf. Mt 7, 27).

C'est précisément parce que nous portons la cuirasse de Dieu et sommes, enracinés dans la foi que nous trouvons dans le Seigneur et dans sa puissance, la force et l'énergie pour proclamer tout le mystère de l'Église et rendre témoignage, en continuation de ces générations, à la plénitude de la foi catholique.

Voici, aujourd'hui, la première partie de votre mission: être des témoins de la foi. Le Christ vous a appelés et son Église vous confiera une mission ecclésiale : il vous faudra porter témoignage de la foi là où peut-être vous n'avez jamais pensé vous trouver, d'une manière que vous n'avez jamais imaginée. Déjà l'histoire de votre Collège, et principalement la vie de vos martyrs, vous auront enseigné l'ouverture, la droiture et le calme. Et aujourd'hui, dans cette liturgie, Isaïe adresse à chacun de vous sa prophétique exhortation : "Mettez votre confiance en le Seigneur, toujours ! car le Seigneur est le rocher perpétuel" (Is 26, 4). Et je vous répète ces mots : mettez votre confiance en le Seigneur ; mettez votre confiance en le Seigneur pour remplir votre rôle de témoins de la foi — de la foi en Jésus-Christ.

Il est bon de méditer le fait que vous êtes également appelés à témoigner dans cette génération de la vitalité de la jeunesse de l'Église — à être les témoins de la puissance et de l'efficacité de la grâce du Christ pour captiver les cœurs des jeunes d'aujourd'hui. Le monde a besoin de preuves concrètes que le Christ peut attirer cette génération à lui. Et vous devez montrer avoir compris la signification de la vie dans le contexte de l'amour du Christ et de son appel. Vous êtes appelés à témoigner du fait que, malgré les mille et une attractions et options offertes par le monde moderne, vous avez été "captivés" par le Christ au point de faire fi de tout le reste, pour devenir ses compagnons et ses disciples, pour embrasser sa mission et, finalement, sa Croix, et pour connaître la puissance de sa Résurrection !

La considération du fait que nous sommes des témoins de la puissance de la grâce du Christ nous mène naturellement à quelque chose qui est le sommet de notre être véritable : notre propre liberté. C'est uniquement par l'exercice de cette liberté — le grand don que Dieu nous accorde — que nous pouvons répondre de manière adéquate à son invitation, à l'appel de sa grâce, à l'amour qu'il nous offre. Le devoir de chacun de vous, le voici : abandonner votre cœur et votre volonté au Christ, sous l'action de l'Esprit Saint, vous livrer au Christ librement, totalement, et avec persévérance. Le Seigneur Jésus exige la réponse de votre libre arbitre, l'oblation de votre liberté. Et les paroles du Psaume vous permettent de répondre : "Mon cœur est prêt, Seigneur ! Mon cœur est prêt" (Ps 57, 7).

Chers frères et fils, vous êtes toutefois appelés à rendre témoignage de votre foi catholique dans toute sa pureté. Vous êtes appelés à être les témoins de la victoire de l'amour du Christ non pas comme un pouvoir abstrait mais en tant qu'il touche nos propres vies et consacre notre propre liberté. Ceci est donc pour vous un moment de grande confiance. Celui qui a entrepris une œuvre excellente en vous — qui a entrepris une œuvre excellente dans ce collège il y a quatre cents ans — est bien capable, par la puissance de l'Esprit, de la conduire à son parfait accomplissement (cf. Ph 1, 6), pour la gloire de son nom, l'honneur de son Évangile et le bien de l'Église tout entière.

Et Marie, la Reine des martyrs, la Vierge fidèle qui soutint vos martyrs et tous vos prédécesseurs, sera avec chacun de vous de manière que votre témoignage soit authentique dans la foi et dans la sainteté. Elle vous assistera dans le rôle, dans votre rôle de vrais disciples de son Fils, membres fidèles de l'Église, étudiants zélés du Concile Vatican II et de tous les Conciles qui l'ont précédé. Je recommande tout spécialement à son intercession le témoignage que vous êtes appelés à rendre, en vérité et en amour, devant vos frères anglicans, dans le providentiel dialogue — à soutenir par la prière et la pénitence — orienté vers la restauration de la pleine unité en Jésus-Christ et en son Église.

Et ainsi, ancrés dans la foi et voués à la sainteté de la vie, vous pouvez vous attendre, joyeusement confiants, à une ère nouvelle de votre Collège. Sacrifice et générosité, prière et étude, humilité et discipline auront une grande place dans votre avenir comme ils l'auront eue dans votre passé. De nombreux hommes, femmes et enfants regarderont vers vous pour trouver le Christ. Du plus profond de leur être ils vous imploreront, avec les paroles de l'Évangile : "Nous voulons voir Jésus" (Jn 12, 21). Comme l'apôtre Philippe vous devez faire voir Jésus au monde — Jésus et nul autre, car il n'y a pas d'autre nom par lequel nous puissions être sauvés (cf. Ac 4, 12). Vous pouvez donc voir clairement que le destin de votre patrie est lié au succès de la mission de cette institution. La contribution que vous apporterez au monde dépendra de la manière dont vous porterez le témoignage de la foi et de la puissance de la grâce du Christ dans vos propres vies.

Mes chers frères, fils et amis, après 400 ans ce Collège est encore, par la grâce de Dieu, aussi actif qu'il le fut jadis, et ce qu'il signifie est plus important que jamais. Et il restera ainsi, du moment que vous mettez en pratique ce que Jésus lui-même vous demande quand il dit : "Prêchez mon Évangile. Proclamez ma parole. Renouvelez mon Sacrifice. Oui, soyez mes témoins. Demeurez en mon amour, aujourd'hui et toujours".

Amen !

 

© Copyright 1979- Libreria Editrice Vaticana

 

top