The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE EN TUNISIE

MESSE POUR LES FIDÈLES DE L'ARCHIDIOCÈSE DE TUNIS

HOMÉLIE DE JEAN-PAUL II

Cathédrale dédiée à saint Vincent de Paul et à sainte Olive (Tunis)
 Dimanche 14 avril 1996

 

Le Seigneur est vraiment ressuscité!

1. En cette liturgie pascale, nous proclamons la foi reçue des Apôtres qui, le soir du jour de la Résurrection, ont rencontré le Seigneur. Puis, huit jours plus tard, le Seigneur les a rejoints pour convaincre Thomas, absent la semaine précédente.

Chers Frères et Sœurs, je suis heureux de célébrer le Seigneur avec vous à Tunis, en votre cathédrale, dans la lumière de Pâques. Je remercie Monseigneur Fouad Twal, Evêque de l'Eglise en Tunisie, du message d'accueil qu'il m'a adressé en votre nom. Je vous salue tous, prêtres, religieux, religieuses el laïcs.

J'adresse un salut particulier à mes Frères dans l'épiscopat venus d'Algérie, du Maroc et de Libye, accompagnés de délégations de leurs diocèses. Je tiens à leur dire que le Successeur de Pierre demeure proche d'eux chaque jour. Je les charge d'exprimer aux fidèles de leurs communautés mon affection et de les assurer de ma prière.

En ce jour, nos frères des Églises de l'Orient célèbrent la Pâque du Seigneur. L'Évêque de Rome est particulièrement proche d'eux, dans des sentiments de vive charité fraternelle.

Je désire aussi saluer Monsieur le Ministre des Affaires religieuses et les hautes personnalités civiles qui, par leur présence à cette célébration festive, manifestent leur amitié à la communauté chrétienne.

2. L'Évangile que nous avons écouté nous montre Jésus qui retrouve ses disciples au soir de Pâques. Il est celui qu'ils ont longuement fréquenté, il est le même, et pourtant quelque chose est nouveau. Il entre par la porte fermée. Son corps est différent de ce qu'il était auparavant. De sa Passion, il a gardé les traces des clous dans ses mains et ses pieds, et la blessure de son côté transpercé par la lance du centurion. Après être entré dans le Cénacle par la porte close, il salue les Apôtres par ces paroles: « La paix soit avec vous » [1]! Alors, Lui que le Père a envoyé dans le monde, envoie ses disciples en leur communiquant la puissance de l'Esprit Saint.

3. Les Apôtres réunis au Cénacle sont témoins de la Résurrection du Christ. Et Thomas, parce qu'il a d'abord été incrédule, devient un témoin exceptionnel. C'est lui qui exprime de la manière la plus complète le mystère dont la Résurrection du Christ nous ouvre l'accès: « Mon Seigneur et mon Dieu! » [2]. Un jour déjà, Simon Pierre avait confessé cette foi en répondant à une question de Jésus: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant! » [3]. Maintenant, après la Résurrection, cette vérité s'impose avec une force plus grande encore: Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.

Les Apôtres en sont les témoins. Des témoins oculaires. Les premiers témoins. À cause de ce témoignage, ils sont aussi envoyés: «De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie » [4]. Ils sont les premiers envoyés. D'autres leur succéderont, et le Christ dira d'eux: « Heureux ceux qui croient sans avoir vu » [5]. Ils deviendront à leur tour des témoins, parce qu'ils ont cru les témoins oculaires. Et ainsi, de génération en génération.

Tous ceux-là constituent l'Église du Christ.

4. Frères et Sœurs de Tunisie et du Nord de l'Afrique, vous constituez ici l'Église du Christ. Vous êtes témoins de la Bonne Nouvelle, à la suite des grands saints qui ont marqué cette terre au cours des premiers siècles du christianisme. Soyez les héritiers fidèles des suprêmes témoins qu'ont été les martyres Félicité et Perpétue. Reprenez les enseignements des Pères et des pasteurs d'autrefois, comme saint Fulgence. Prenez la suite de saint Cyprien de Carthage qui fut un des plus grands évêques des premiers siècles; souvenez-vous de son amour de l'Église et de son inlassable recherche de l'unité. Saint Augustin, qui a vécu ici, fut pasteur d'Hippone, mais en même temps serviteur de toute l'Église, le Corps du Christ répandu dans le monde; sa vie consacrée à la recherche de Dieu, sa lecture profonde des Écritures, son sens très aigu du don de la grâce continuent à être une source d'inspiration pour le monde chrétien. Et la cathédrale où nous sommes rassemblés, que vous restaurez avec soin, évoque d'autres saints qui ont été liés à ce pays, saint Vincent de Paul et sainte Olive; ils sont aussi pour vous des intercesseurs.

Petit troupeau certes, mais divers par les langues, les cultures, les origines, vous êtes une image parlante de l'Église universelle. Par vos liens avec le Nord et le Sud, l'Orient et l'Occident, soyez ici des ferments d'unité et de solidarité. Par votre implantation dans ce pays accueillant, grâce à votre amitié fraternelle avec vos compagnons de travail ou vos voisins de quartier, par vos échanges dans la vie de tous les jours comme dans la réflexion sur le sens de la vie et sur la situation du monde, laissez transparaître la grâce que vous avez reçue d'être disciples de Jésus Christ!

5. Les Actes des Apôtres décrivent les débuts de l'Église, communauté de foi et de prière, communauté de la Parole et de l'Eucharistie: « Ils étaient fidèles à écouter l'enseignement des Apôtres et à vivre en communion fraternelle, â rompre le pain et à participer aux prières », Aujourd'hui encore, vingt siècles plus tard, l'Église est toujours cette même communauté. Vous trouvez dans ces paroles apostoliques les axes de la vie d'une communauté chrétienne. Nous lisons encore: « Ils louaient Dieu et trouvaient un bon accueil auprès de tout le peuple » [7]. Cette phrase rappelle, en quelque sorte, le double commandement fondamental de l'amour de Dieu et du prochain. Car Dieu est honoré dignement quand ceux qui l'adorent respectent l'homme, sa créature.

Au long des jours, mettez en œuvre ce programme de vie chrétienne, dans la prière et dans l'action. Je pense aux œuvres d'éducation et de formation professionnelle que vous poursuivez. Et je sais que beaucoup d'entre vous assurent généreusement des soins aux malades, aux personnes handicapées et aux plus démunis de vos frères, sans discrimination et avec désintéressement, en collaboration avec vos amis musulmans. Continuez ces services fraternels, ces œuvres de miséricorde, qui donnent une consistance concrète à l'amour du prochain. Vous avez parfois à surmonter des incompréhensions qui peuvent résulter de l'histoire; puisse le Seigneur Jésus, dont l'amour renverse toute barrière, vous donner courage et vous garder dans la paix!

6. Les paroles adressées par l'Apôtre Pierre à la première génération de chrétiens nous concernent, nous aussi. Ill écrit: « Lui [le Christ], vous l'aimez sans l'avoir vu, vous croyez en Lui sacs le voir encore » et « la puissance de Dieu vous garde par la foi, en vue du salut qui est prêt à se manifester à la fin des temps » [8].

Cette foi et cette espérance du salut nous unissent étroitement au Christ ressuscité. L'Apôtre Pierre en témoigne par ces paroles: « Béni soit Dieu, le Père de Jésus-Christ notre Seigneur: dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître grâce à la Résurrection de Jésus-Christ pour une vivante espérance, pour l'héritage qui ne connaîtra ni destruction, ni souillure, ni vieillissement. Cet héritage vous est réservé dans les cieux » [9].

Frères et Sœurs de Tunisie et du Nord de l'Afrique, je rends grâce pour les dons que vous avez reçus, pour la foi et l'espérance que vous maintenez vivantes malgré votre petit nombre, à travers les épreuves que vous pouvez traverser. Je remercie le Seigneur pour vos amitiés, pour votre amour des pauvres, pour votre ouverture à vos frères de cette terre.

Que cette Eucharistie soit pour vous tous, qui avez le cœur plein de la joie et de l'espérance de Pâques, un signe profond de communion avec le Christ vivant et avec tous les hommes qu'il aime!


[1] Io. 20, 19.

[2] Ibid. 20, 28.

[3] Matth. 16, 16.

[4] Io. 20, 21.

[5] Ibid. 20, 29.

[6] Ibid. 2, 42.

[7] Ibid. 2, 47.

[8] 1 Petr. 1, 8.5.

[9] 1 Petr. 1, 3-4.

 

 

© Copyright 1996 - Libreria Editrice Vaticana

 

top