The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE DANS LA PAROISSE ROMAINE
SAINTE-CATHERINE DE SIENNE

HOMÉLIE DU PAPE JEAN PAUL II

Dimanche 10 octobre 1999

   

1. «Il en va du Royaume des Cieux comme d'un roi qui fit un festin de noces pour son fils» (Mt 22, 2).

Dans l'Evangile qui vient d'être proclamé, Jésus décrit le Royaume de Dieu comme un grand festin de noces, avec une abondance de nourriture et de boisson, dans un climat de joie et de fête pour tous les invités. Dans le même temps, Jésus souligne la nécessité de la «tenue de noces» (cf. ibid., v. 11), c'est-à-dire la nécessité de respecter la condition requise pour la participation à cette fête solennelle.

L'image du festin est présente également dans la première lecture, tirée du Livre du prophète Isaïe, dans lequel sont soulignées l'universalité de l'invitation «pour tous les peuples» (cf. Is 25, 6) et la disparition de toute souffrance et douleur: «Le Seigneur Yahvé essuyera les pleurs sur tous les visages» (cf. ibid., v. 8).

Il s'agit des grandes promesses de Dieu, qui se sont réalisées dans la rédemption accomplie par le Christ et que l'Eglise dans sa mission évangélique annonce et offre à tous les hommes. La communion de vie avec Dieu et avec les frères, qui, par l'opération de l'Esprit-Saint, se réalise dans l'existence des croyants, a son cœur dans le banquet eucharistique, source et sommet de toute l'expérience chrétienne. C'est ce que nous rappelle la liturgie chaque fois que nous nous apprêtons à recevoir le Corps du Christ. Avant la communion, le prêtre s'adresse aux fidèles à travers ces paroles: «Heureux les invités au repas du Seigneur». Oui! Nous sommes véritablement heureux, car nous sommes invités à l'éternel banquet du salut de Dieu préparé pour le monde entier.

2. Très chers frères et sœurs de la paroisse Sainte-Catherine de Sienne! En me rendant aujourd'hui parmi vous, je reprends mes visites pastorales habituelles aux paroisses de Rome. Je remercie le Seigneur qui m'offre l'occasion de m'entretenir avec votre communauté paroissiale dédiée à sainte Catherine de Sienne. Comme vous le savez, à l'occasion de l'ouverture du Synode des Evêques pour l'Europe, il y a quelques jours, j'ai eu la joie de la proclamer, en compagnie de Brigitte de Suède et d'Edith Stein, co-patronne du continent européen. A elle et aux autres saintes d'Europe, je confie à nouveau les travaux de l'Assemblée spéciale du Synode des Evêques ainsi que l'œuvre de la nouvelle évangélisation sur notre continent.

En vous souhaitant de croître sous la protection constante de sainte Catherine, je vous salue tous avec joie. Je salue le Cardinal-Vicaire, Mgr le vice-gérant; votre cher curé, Mgr Aldo Zega, ainsi que tous les prêtres qui collaborent à la vie de cette paroisse. J'adresse une pensée cordiale aux communautés jumelées avec votre paroisse et en parti- culier à celle de Trieste, ici présente aujourd'hui à travers une délégation importante. Je salue les membres des nombreux groupes paroissiaux et ceux qui apportent leur collaboration aux diverses activités de formation, socio-cul- turelles et caritatives de la paroisse.

3. Je pense également avec reconnaissance aux Pères marianistes, qui nous accueillent pour cette célébration. Depuis longtemps déjà, ils accueillent la maison des œuvres paroissiales sur des terrains appartenant à leur Congrégation. J'adresse en outre un remerciement particulier aux Sœurs Hospitalières de la Miséricorde qui, depuis la fondation de la paroisse, ont mis avec générosité leur église à disposition, en assurant le service de la sacristie et de nombreuses autres formes de collaboration.

Chers religieux et religieuses, merci de votre disponibilité à l'égard des besoins pastoraux de la paroisse. Je souhaite vivement que cette coopération fructueuse se poursuive et s'approfondisse toujours plus, non seulement ici mais partout. En effet, le défi de la nouvelle évangélisation concerne les diverses composantes du Peuple de Dieu et exige de chacun de mettre à disposition ses ressources pour mieux servir l'Evangile. De cette façon, les prêtres diocésains et religieux, les communautés paroissiales et les familles religieuses masculines ou féminines travaillent ensemble tout en respectant leur autonomie légitime, pour annoncer et témoigner du Christ, unique Rédempteur de l'humanité. C'est sur cette route qu'a marché jusqu'à présent votre paroisse; je vous encourage à la poursuivre avec confiance et générosité.

Après les premières années qui ont suivi sa fondation, votre paroisse a, en effet, parcouru un intense chemin communautaire, atteignant un bon niveau de structure et d'organisation pastorale. Même si elle est privée d'un véritable centre pour les œuvres pastorales, elle a été capable d'offrir aux habitants du quartier un parcours continu de catéchèses et de formation à la vie chrétienne, ainsi qu'un témoignage concret de charité évangélique. Continuez comme cela!

Tandis que je souhaite de tout cœur que vous puissiez obtenir bientôt un terrain pour construire un lieu de culte adapté, je vous invite à préserver l'expérience acquise au cours de ces années. Dans votre action apostolique, ne vous contentez jamais de vous adresser à ceux qui fréquentent déjà et qui ont des contacts, même sporadiques, avec la foi chrétienne. Allez à la recherche de chaque personne et annoncez à tous l'Evangile là où les personnes vivent, travaillent, étudient, souffrent ou occupent leur temps libre.

4. Telle est la mission à laquelle nous sommes appelés en particulier en vue de l'Année jubilaire, qui débutera dans quelques mois avec l'ouverture de la Porte Sainte. Prenez pour exemple votre Patronne céleste, sainte Catherine de Sienne, qui, humble et courageuse tertiaire dominicaine, n'épargna aucune énergie pour servir l'Eglise. Que cette grande sainte soit pour tous, outre une Protectrice particulière, également un modèle à suivre sur la voie de la sainteté.

Suivez-la, vous, chers jeunes, qui vous préparez à la Journée mondiale de la Jeunesse. A cet égard, je rappelle ce que j'ai écrit dans le Message pour cette Journée: «Ayez la saine ambition d'être saints, comme Lui - le Christ - est saint!». Catherine de Sienne exprime de façon admirable la synthèse entre contemplation et action à laquelle vous devez tendre pour être les apôtres du nouveau millénaire.

Rome se prépare à célébrer le Congrès eucharistique international: puisse l'amour pour l'Eucharistie, qui alimenta sainte Catherine, être une source d'inspiration pour chaque croyant, afin que ne manque jamais l'enthousiasme de l'amour envers Dieu et le prochain, en particulier les personnes les plus indigentes. Tournez-vous en particulier vers sainte Catherine de Sienne, vous, femmes de cette communauté: que le génie typiquement féminin qui la rendit intrépide et courageuse vous pousse à être fortes, constructives et créatives dans l'amour envers Dieu et dans le soin de vos frères.

5. «Je puis tout en Celui qui me rend fort» (Ph 4, 13). Avec ces paroles, saint Paul exprime le sens profond de sa vie missionnaire. C'est là également la synthèse de l'expérience spirituelle de sainte Catherine de Sienne et de chaque fidèle serviteur de l'Evangile. Mon souhait est que votre communauté puisse elle aussi répéter avec l'Apôtre Paul et avec tous les véritables disciples du Christ: «Je puis tout en Celui qui me rend fort!».

Demandons au Seigneur, avec les paroles de la Collecte d'aujourd'hui, de précéder et d'accompagner toujours par sa grâce notre chemin personnel et communautaire afin que, soutenus par son aide paternelle et par l'intercession maternelle de Marie, Mère de l'Eglise, nous ne nous lassions jamais de faire le bien.

Amen!

  

top