The Holy See
back up
Search
riga


JEAN-PAUL II

HOMÉLIE

14 Février 1999

    

1. «Bienheureux celui qui marche dans la loi du Seigneur» (Psaume responsorial).

En ce sixième dimanche du temps ordinaire, qui précède de quelques jours le début du Carême, la Liturgie parle de l'accomplissement de la Loi qui est l'oeuvre du Christ. Celui-ci affirme qu'il n'est pas venu abolir l'ancienne loi, mais la compléter. En envoyant l'Esprit Saint, il écrira la loi dans le coeur des croyants, c'est-à-dire dans le lieu du choix personnel et responsable. Voilà le «plus» qui fera que la loi ne sera pas acceptée comme un commandement extérieur, mais bien comme un choix intérieur. La loi promulguée par le Christ est donc une loi de «sainteté» (cf. Mt 5, 18), elle est la loi suprême de l'amour (cf. Jn 15, 9-12).

Le passage tiré du livre du Siracide que nous venons d'entendre, fait lui aussi référence à cette responsabilité personnelle, qui a son siège dans le coeur de l'homme. Il souligne la liberté de la personne face au bien et au mal: Dieu «devant toi [il a] mis le feu et l'eau, selon ton désir étends la main» (Si 15, 16). C'est ainsi que nous est indiquée la voie pour trouver le bonheur véritable, qui est l'écoute docile et l'application fidèle de la Loi du Seigneur.

2. Très chers frères et soeurs de la paroisse de Saint-Fulgence: je vous salue avec les paroles de la liturgie: «Bienheureux celui qui marche dans la loi du Seigneur!». Je suis venu vous trouver pour partager les joies et les espérances, les engagements et les attentes de votre communauté paroissiale.

Je salue tout d'abord le Cardinal-Vicaire, ainsi que l'Evêque auxiliaire du secteur; je salue votre cher curé, Dom Giorgio Alessandrini, les prêtres qui collaborent avec lui, les religieux et les religieuses qui oeuvrent dans le quartier. Je désire adresser une parole de reconnaissance particulière aux Soeurs de Notre-Dame de la Retraite au Cénacle et aux Soeurs dominicaines, qui ont mis les chapelles situées à l'intérieur de leurs structures à la disposition des fidèles pour célébrer la Messe les jours de fête, l'église paroissiale ne pouvant répondre aux exigences de toute la communauté. Je salue ceux qui, à titres divers, sont engagés dans les associations, les mouvements et les groupes apostoliques, ainsi que dans les organismes de solidarité, en cherchant à faire toujours davantage de la paroisse une authentique famille de croyants. En outre, je pense avec affection aux enfants et aux jeunes, aux familles, aux malades et aux personnes âgées. Que mon salut le plus cordial parvienne à tous les habitants de cette zone.

3. Très chers frères et soeurs, dans le travail apostolique quotidien, il est nécessaire, comme le souligne bien l'Apôtre Paul dans la seconde Lecture, de ne pas suivre la logique de la «sagesse de ce monde», mais une autre sagesse, la sagesse «divine, mystérieuse, révélée par Dieu dans le Christ et à travers l'Esprit (cf. 1 Co 2, 6-10). Ces paroles constituent un encouragement et un réconfort pour chaque croyant et, en particulier, pour les agents de pastorale qui souhaitent imprimer à leur action un élan au souffle spirituel profond, sans aspirer à des succès humains, mais en cherchant le Royaume de Dieu et sa justice (cf. Mt 6, 33).

Je sais que vous vous consacrez avec une grande passion à faire en sorte que la paroisse soit dynamique et ouverte, pour répondre aux défis spirituels du quartier. Poursuivez courageusement cette voie, en privilégiant les aspects de l'évangélisation qui tendent à apporter à tous une formation chrétienne mûre. En premier lieu, ayez soin de la croissance intérieure des personnes, grâce à un enseignement doctrinal bien enraciné dans la tradition de l'Eglise. La transmission fidèle du patrimoine de la foi exige des attentions et des méthodes adaptées aux diverses tranches d'âge, sans en négliger aucune: des enfants aux jeunes, des familles aux personnes âgées.

Certes, une place privilégiée doit être réservée à la pastorale familiale et à la préparation des jeunes et des fiancés au mariage. A ce propos, je vous félicite de votre souci d'encourager leur participation active à la liturgie et de pousser les familles à une confrontation personnelle avec la Parole de Dieu. Il est également indispensable de faire preuve de solidarité concrète à l'égard des pauvres et des personnes qui souffrent, en manifestant à tous l'amour miséricordieux du Père céleste. A la fermeté doctrinale, à une organisation pastorale efficace s'ajoute ainsi une généreuse ouverture aux frères, en particulier à ceux qui sont en difficulté, mettant en lumière la dimension missionnaire qui est propre à toute communauté chrétienne.

4. «Fais que le peuple chrétien [...] soit cohérent avec les exigences de l'Evangile et devienne pour chaque homme un signe de réconciliation et de paix» (Collecte).

Telle a été notre prière au début de la célébration. Puisse le Seigneur nous aider à Lui être fidèles et courageux dans le témoignage de son message de salut. Puisse-t-il aider votre communauté à croître dans le zèle missionnaire afin que, dans le contexte de la Mission dans la ville, elle diffuse dans chaque maison, dans chaque lieu de vie et de travail l'Evangile de l'espérance. C'est ce qu'attendent les habitants de cette zone, un grand nombre d'entre eux étant incités, de par leur formation, leur rôle social ou leur profession, à placer la protection de la vie privée parmi les valeurs fondamentales, parfois hélas au détriment d'une plus grande participation à la vie de la communauté.

Je pense que la Mission dans la ville peut précisément constituer une occasion propice pour surmonter ces difficultés. En apportant avec soin et enthousiasme, à chaque habitant du quartier, l'invitation à partager dans la paroisse l'expérience libératrice de la rencontre avec le Christ, vous les aiderez à croître ensemble dans la confiance réciproque et dans le partage de la foi.

N'est-ce pas le but de la Mission dans la ville? Je souhaite de tout coeur que votre paroisse, ainsi que toutes les autres du diocèse, parcoure de façon décidée cet itinéraire à la recherche de l'homme, là où il vit et il travaille. L'approche du rendez-vous historique du grand Jubilé nous invite à diffuser avec un élan croissant l'Evangile, qui est un ferment d'authentique renouveau spirituel, social et culturel.

5. Une si vaste entreprise missionnaire concerne toute la communauté ecclésiale et exige de chacun de ses membres une collaboration généreuse. Une attention particulière doit être réservée aux jeunes, appelés à être les évangélisateurs des autres jeunes de leur âge. A propos des jeunes, j'ai déjà plaisir à penser à la Journée mondiale de la Jeunesse de l'An 2000. Rome se prépare à accueillir et à vivre avec une intensité singulière ce moment qui, nous l'espérons, constituera une vaste occasion d'approfondir la vocation de tous les jeunes, garçons et filles, qui y participeront, les incitant à poser eux-mêmes la question: «Maître, que dois-je faire?» (cf. Mt 19, 16sq.). Confions au coeur maternel de Marie la jeunesse de Rome et, de façon particulière, cette paroisse, afin qu'elle sache répondre avec générosité à l'appel à la sainteté, en accomplissant ce que le Seigneur demande à chacun.

Nous demandons à la Sainte Vierge, pour toute la communauté paroissiale, le don de toujours accueillir la volonté divine et de l'accomplir fidèlement dans l'existence quotidienne.

6. «Bénis sois-tu, Père [...] car tu as révélé aux petits les mystères du royaume des cieux» (Acclamation lors de la lecture de l'Evangile).

C'est aux petits que Dieu manifeste sa sagesse et révèle ses desseins de salut. Combien de fois faisons-nous cette expérience dans notre travail quotidien! Combien de fois le Seigneur choisit-il des routes apparemment inefficaces pour réaliser ses desseins de salut providentiels!

Bénis sois-tu, Père, car tu révèles aux petits la sagesse divine, mystérieuse, qui est restée cachée, celle que dès avant les siècles, tu as par avance destinée pour notre gloire (cf. 1 Co 2, 7)!

Aide-nous a rechercher toujours et uniquement ta sage volonté. Fais de nous des instruments de ton amour, afin que nous marchions sans cesse dans ta Loi. Ouvre-nous les yeux afin que nous apercevions les merveilles de cette Loi; donne-nous l'intelligence, afin que nous l'observions et la conservions de tout notre coeur.

Amen!

  

top