The Holy See
back up
Search
riga

VISITE PASTORALE DANS LA PAROISSE ROMAINE "SAN MATTIA APOSTOLO"

JEAN-PAUL II

HOMÉLIE

Dimanche 14 mars 1999

   

1. «Réjouis-toi Jérusalem, et vous tous qui l'aimez, réunissez-vous. Exultez et réjouissez-vous» (Antienne à l'Ouverture).

La liturgie d'aujourd'hui s'ouvre avec cette invitation à la joie. Elle confère un ton particulièrement heureux à ce quatrième dimanche de Carême, traditionnellement appelé Dimanche «Laetare». Oui, nous devons nous réjouir car l'authentique esprit quadragésimal est la recherche de la joie profonde qui est le fruit de l'amitié avec Dieu. Nous nous réjouissons car la Pâque est désormais proche et, d'ici peu, nous célébrerons notre libération du mal et du péché, grâce à la vie nouvelle que nous a apportée le Christ mort et ressuscité.

Sur ce chemin vers la Pâque, la liturgie nous exhorte à reparcourir, avec ceux qui se préparent à recevoir le Baptême, l'itinéraire catéchuménal. Dimanche dernier, nous avons médité sur le don de l'eau vive de l'Esprit (cf. Jn 4, 5-42); aujourd'hui, nous nous arrêtons tous ensemble avec l'aveugle-né aux alentours de la piscine de Siloé, pour accueillir le Christ lumière du monde (cf. Jn 9, 1-41).

«L'aveugle s'en alla donc, il se lava et revint en voyant clair» (Jn 9, 7). Comme lui, nous devons nous laisser illuminer par le Christ, renouveler notre foi dans le Messie qui souffre et se révèle comme la lumière de notre existence: «Je suis la lumière du monde. Qui me suit [...] aura la lumière de la vie» (Chant lors de la lecture de l'Evangile; cf. Jn 8, 12).

L'eau et la lumière sont des éléments essentiels à la vie. C'est précisément pour cette raison qu'ils sont élevés par Jésus au rang des signes révélant le grand mystère de la participation de l'homme à la vie divine.

2. Très chers frères et sœurs de la paroisse «San Mattia Apostolo», je suis heureux de me trouver parmi vous en ce dimanche «Laetare». Mon salut affectueux s'adresse au Cardinal-Vicaire, à l'Evêque auxiliaire du secteur, à votre curé, Mgr Vincenzo Josia, aux prêtres ses collaborateurs et à vous tous, qui vivez, priez et témoignez l'Evangile dans ce quartier. Je voudrais aujourd'hui rappeler en particulier le souvenir du premier bien-aimé curé de cette communauté, Mgr Desiderio Pirovano, que, après une longue et douloureuse maladie, affrontée avec une foi et une dignité exemplaires, le Seigneur a rappelé à lui il y a presque un an.

Je sais que votre paroisse, âgée désormais de trente-cinq ans, est caractérisée par une participation importante des fidèles à la vie sacramentelle et ecclésiale. Je m'en réjouis, et je rends grâce avec vous au Seigneur pour cette richesse spirituelle et communautaire, qui doit vous inciter à vous engager encore davantage dans une action missionnaire adressée à ceux qui ne partagent pas encore votre même expérience spirituelle. La Mission dans la ville que, si Dieu le veut, nous conclurons ensemble le 22 mai prochain, lors de la solennelle veillée de Pentecôte sur la Place Saint-Pierre, constitue à ce propos une aide appréciable. Il faut que l'engagement missionnaire se poursuive également par la suite, à travers des initiatives appropriées. Il est même nécessaire qu'il concerne toujours plus en profondeur les communautés paroissiales et tous les diocèses, en faisant en sorte que tous les baptisés soient prêts à répondre avec courage aux défis humains et spirituels du moment présent. Dans ce contexte, il est important d'apprendre à valoriser les prédispositions et les ouvertures à l'Evangile qui sont présentes dans la société, sans s'arrêter aux apparences, mais en allant au cœur des situations. C'est ce que rappelle la première Lecture, à travers la figure et la mission du prophète Samuel: «L'homme regarde à l'apparence, mais Yahvé regarde au cœur» (1 S 16, 7). En chaque personne que l'on rencontre, même chez celui qui professe ouvertement ne pas être intéressé aux réalités de l'esprit, le besoin de Dieu est vivant: c'est la tâche des croyants d'annoncer et de témoigner la vérité libératrice de l'Evangile, en offrant à tous la lumière du Christ.

3. Très chers paroissiens de «San Mattia Apostolo»! Je me réjouis avec vous pour l'organisation efficace de votre communauté. Je me réfère, en particulier, aux nombreuses initiatives destinées aux enfants et aux jeunes, réalisées à travers les itinéraires catéchétiques et les propositions de l'Action catholique diocésaine. Continuez à consacrer généreusement votre temps et votre énergie aux enfants, aux adolescents et aux jeunes qui sont l'espérance de l'Eglise du nouveau millénaire. Orientez tout le travail de formation pour qu'ils connaissent toujours mieux Jésus, unique Sauveur du monde, pour leur faire connaître l'expérience de la miséricorde divine et pour traduire ce qu'ils ont appris, à travers la catéchèse et l'expé- rience communautaire de prière, dans un puissant témoignage de vie. Que la rencontre du jeudi 25 mars prochain dans la Salle Paul VI, en préparation à la XIV e Journée mondiale de la Jeunesse, constitue une étape significative de cet itinéraire d'approfondissement religieux. Chers jeunes garçons et jeunes filles de cette paroisse, venez nombreux et préparez votre esprit pour que cette manifestation, devenue désormais un rendez-vous du Pape avec les jeunes du diocèse, soit pour tous une authentique expérience de foi.

N'est-il pas vrai qu'aujourd'hui, plus que jamais, les jeunes générations possèdent un très vif désir de vérité et qu'ils sont toujours plus las de suivre de vaines illusions? Il est indispensable de leur proposer l'Evangile avec force et avec amour et de les aider à conjuguer la foi avec la vie, pour résister aux multiples tentations du monde moderne. Voilà pourquoi, comme l'aveugle-né, dont parle le passage évangélique d'aujourd'hui, il est indispendable de rencontrer personnellement Jésus.

4. En entrant ce matin dans votre église suggestive, j'ai remarqué que sa structure architectonique a également été prévue de façon à favoriser la concentration de l'attention des fidèles sur le lieu où est célébré le Mystère eucharistique. L'Eucharistie, sommet et source de l'existence chrétienne, est Jésus présent parmi nous, qui se fait nourriture et boisson pour notre salut. Une communauté véritable, une Eglise authentique, ne pourra être telle que si elle apprend à se développer à l'école de l'Eucharistie et si elle se nourrit à la table de la Parole et du Pain de vie éternelle. Il faut que nous apprenions tous à nous laisser modeler par le Mystère eucharistique. A ce propos, la pensée se tourne naturellement vers le Congrès eucharistique international, qui aura lieu à Rome du 18 au 25 juin de l'An 2000.

L'Eucharistie, Mystère suprême d'amour, rappelle également l'engagement à la solidarité et à la proximité effective avec ceux qui sont dans le besoin. Je désire vous encourager à faire toujours plus dans ce secteur important, de façon à être des témoins crédibles de l'amour providentiel de Dieu envers chaque créature humaine. Parmi vous ne manquent pas les personnes et les familles qui ont besoin de soutien; les pauvres qui vivent près de la paroisse ne manquent pas non plus. Accueillir les frères en difficulté, leur ouvrir grand notre cœur aide à développer ce climat de fraternité et d'amitié dont le monde a besoin. Ce n'est qu'ainsi que nous serons d'authentiques apôtres de Jésus, qui nous a laissé comme règle de vie le commandement de l'amour; ce n'est qu'ainsi que nous serons des enfants de la lumière, c'est-à-dire de la Vérité et de l'Amour.

5. «Conduisez-vous en enfant de lumière» (Ep 5, 8).

Les paroles de l'Apôtre Paul, dans la seconde Lecture, nous incitent à parcourir ce chemin de conversion et de renouveau spirituel. En vertu du Baptême, les chrétiens sont «illuminés»; ils ont déjà reçu la lumière du Christ. Ils sont donc appelés à conformer leur existence au don de Dieu: être des enfants de la lumière! Très chers frères et sœurs, que le Seigneur vous ouvre les yeux de la foi comme il l'a fait avec l'aveugle-né, afin que vous appreniez à reconnaître son visage parmi ceux de vos frères, en particulier des plus indigents.

Que Marie, qui a offert le Christ au monde entier, nous aide nous aussi à l'accueillir dans nos familles, dans nos communautés et dans tous les milieux de vie et de travail de notre Ville.
Amen!

  

top