The Holy See
back up
Search
riga

JEAN-PAUL II

HOMELIE

17 octobre 1999

   

1. "Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu" (Mt 22, 21).
Dans la page de l'Evangile d'aujourd'hui se détache la réponse donnée par Jésus à certains Juifs qui cherchaient, comme en d'autres circonstances, à le mettre à l'épreuve. Jésus évite le piège, se révélant comme un Maître de grande sagesse, qui enseigne fidèlement la voie de Dieu sans céder à des compromis.
Rendez à Dieu ce qui est à Dieu!
Il apparaît clairement que ce qui compte le plus est le Royaume de Dieu. Les paroles du Christ illuminent la ligne de conduite du chrétien dans le monde. La foi ne lui demande pas de se mettre en marge des réalités temporelles, elle devient même pour lui un encouragement majeur pour s'engager avec une plus grande générosité à les transformer de l'intérieur, contribuant ainsi à l'avènement du Royaume des cieux.
La première Lecture, tirée du livre du prophète Isaïe, souligne également bien cette vérité. Pour les croyants, il existe un seul Dieu, qui grâce à sa Providence, guide le chemin de l'humanité à travers l'histoire (cf. Is 45, 5-6). C'est précisément pour cela qu'ils s'engagent dans la consruction de la cité terrestre, dans le but de la rendre plus juste et plus humaine. Ils sont soutenus dans cet effort par l'espérance de participer un jour à la communion de la cité céleste, où Dieu sera tout en tous.

2. Très chers frères et soeurs de la paroisse Saint-François d'Assise à Monte Mario! Je suis heureux de rendre aujourd'hui visite à votre communauté et de célébrer l'Eucharistie avec vous. En cette période de préparation immédiate au Jubilé, l'invitation à contempler le mystère de l'Incarnation du Fils de Dieu est permanente, pour nous préparer ainsi à franchir avec la juste disposition intérieure le seuil du troisième millénaire.
Je vous salue tous avec une grande affection. Je salue le Cardinal Vicaire, l'Evêque auxiliaire du Secteur, Mgr Vincenzo Apicella, votre curé zélé, le Père Maurizio Fagnani, le Préposé général des Scolopes et tous les Pères scolopes de la Province de Rome, qui collaborent avec lui dans la direction pastorale de la communauté.
Une pensée reconnaissante s'adresse également aux nombreux membres des Instituts religieux présents sur le territoire paroissial, ainsi qu'aux nombreux groupes laïcs qui, à travers diverses initiatives de catéchèse, de charité et d'animation des loisirs, enrichissent la vie de la paroisse, et aux membres du Conseil pastoral et du Conseil pour les Affaires économiques. J'adresse un salut cordial au groupe Agesci 27, aux jeunes et aux animateurs du "Patronage Calasanz", récemment créé avec l'objectif de réaliser un centre de rassemblement pour les jeunes et les enfants du quartier.
Je me réjouis avec vous de ces activités en faveur des jeunes générations et, surtout, je suis heureux que les adultes partagent les engagements et les responsabilités de la pastorale des jeunes, en ne les laissant pas seuls sur leur chemin de croissance et d'éducation à la foi. Pour les jeunes, avoir à leurs côtés des adultes mûrs, qui sachent leur proposer des objectifs élevés, qui soient capables de les écouter et d'offrir des réponses valables aux questions existentielles de fond, est une garantie pour leur avenir et pour l'enrichissement de l'Eglise et de la société. Je vous exhorte donc à poursuivre cette route, en vous inspirant de l'exemple de saint Joseph Calasanz, Fondateur des Ecoles Pies et patron des écoles populaires chrétiennes, qui a tant fait pour le bien et pour la formation chrétienne et culturelle de la jeunesse.

3. En parlant des jeunes, la pensée se tourne naturellement vers la prochaine Journée mondiale de la Jeunesse qui, comme on le sait, sera célébrée à Rome du 15 au 20 août de l'An 2000. Même s'il s'agit d'une initiative qui s'adresse avant tout aux jeunes, elle requiert également la participation de toute la communauté chrétienne de Rome, dans toutes ses composantes et organisations. Il faut se préparer à offrir un accueil chaleureux aux jeunes garçons et filles qui viendront à Rome en cette circonstance. Confions au Seigneur, à travers l'intercession de Marie, l'heureuse issue et les fruits spirituels que ce grand événement ne manquera pas de produire.
A côté de votre engagement louable pour la formation des jeunes, je ne veux pas oublier les nombreuses autres initiatives de charité et d'évangélisation présentes dans votre paroisse, en particulier celles qui sont le fruit de la Mission dans la ville qui vient de se terminer, mais dont l'esprit et le style pastoral doivent continuer à imprégner chaque activité apostolique. Je fais en particulier référence à la réalisation d'un point d'accueil et d'assistance pour les pauvres, ainsi qu'aux centres d'écoute de l'Evangile, que vous avez ouverts dans de nombreux lieux du quartier. Nous ne devons jamais nous lasser d'être des missionnaires et de diffuser l'Evangile de la charité.

4. Très chers paroissiens de saint François d'Assise à Monte Mario! En venant ce matin parmi vous, j'ai remarqué que votre communauté dispose d'une église petite qui, bien qu'elle s'enorgueillisse de plus de trois siècles d'histoire, se révèle cependant insuffisante pour vos exigences liturgiques et pastorales. Alors que je souhaite que vous puissiez bientôt en posséder une autre plus grande, je vous exhorte à tirer des dimensions réduites de cet édifice un encouragement supplémentaire pour être une communauté vivante, engagée à diffuser partout l'Evangile. Soyez une paroisse missionnaire, composée de croyants passionnés du Christ et capables de témoigner de la foi à travers leur vie.
Que la Vierge Marie vous protège et que les saints Joseph Calasanz et François d'Assise obtiennent de Dieu, pour chacun de vous, le don de la persévérance dans les intentions de bien, dans l'esprit et dans les engagements pour la nouvelle évangélisation.
Amen!

 

top